Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » VOTE DE LOIS » Analyse et adoption en plénière

Adoption de deux projets de lois à l’Assemblée Nationale

Publié mercredi 27 février 2013
parChristine Nahimana
:

Deux projets de lois de ratification ont été adoptés par les honorables députés lors de leur séance plénière du 26 février 2013.

L’un concerne la Ratification par la République du Burundi de l’Accord de financement additionnel N◦ H808-BI entre la République du Burundi et l’Association Internationale de Développement Pour le Projet d’Appui au développement du Système de Santé et, l’autre concerne la Ratification par la République du Burundi de l’Accord de Financement additionnel N◦ MDTF-HRI TF 013043 entre la République du Burundi et l’Association Internationale de Développement pour le projet d’appui au développement du Système de Santé.

Ces deux projets de lois ont été adoptés à l’unanimité, c’est-à-dire 81 voix sur 81 votants.

JPEG - 32.9 ko
Honorable Norbert Ndihokubwayo,
Président de la Commission des Affaires Sociales, du Genre , du Rapatriement, de l’Égalité des Chances et de la lutte contre le Sida saisie au fond, présentant le rapport d’analyse de ces projets de lois

Le Ministre de la Santé Publique et de la lutte contre le Sida, Madame Sabine Ntakarutimana, qui a représenté le Gouvernement pour donner l’exposé de motif de ces deux projets de lois a fait savoir que ces deux accords de financement concernent un seul projet d’appui au développement du Système de santé. Ces financements s’élève à 45millions de dollars américains dont 25 millions de financement additionnel pour le projet d’appui au développement du secteur de santé(PADSS) et les 20 millions constituant un deuxième don fiduciaire pour l’innovation dans le domaine de la santé (HRITF).

La Ministre de la Santé Publique et de la Lutte contre le Sida a indiqué que le financement additionnel proposé va financer les actions orientées vers la lutte contre la malnutrition. En effet, a-t-elle continué, les études montrent que 2 sur 3 enfants de moins de 5ans au Burundi sont en état de malnutrition chronique. Ceux-ci n’ont pas la taille et la masse requises pour les enfants de cet âge, a expliqué la Ministre Sabine Ntakarutimana. Cette situation alarmante est due au fait que les Burundais n’ont pas la culture de bien nourrir leurs enfants, a fait savoir la représentante du Gouvernement en réponse aux questions des députés qui voulaient savoir les causes liées à cet état de fait.

Ces fonds serviront également à financer les actions visant la maîtrise de la fécondité et à la planification familiale au niveau des formations sanitaires par le biais du Financement Basé sur la Performance(FBP). Ce financement additionnel proposé apportera aussi des fonds complémentaires aux ressources propres du Gouvernement pour financer essentiellement les paiements aux formations sanitaires dans le cadre de financement basé sur la performance des services de santé.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |