Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » VOTE DE LOIS » Analyse et adoption en plénière

Adoption du projet de loi portant ratification par la République du Burundi de l’accord de financement du « projet hydroélectrique de Jiji-Murembwe »

Publié vendredi 24 octobre 2014
parChristine Nahimana
:
JPEG - 82.2 ko
Les Honorables Députés en plein vote

L’Assemblée Nationale a adopté ce 23 octobre 2014, à 78 voix sur 78 votants, le projet de loi portant Ratification par la République du Burundi de l’accord de financement du « projet hydroélectrique de Jiji-Murembwe » signé à Bujumbura en date du 18 juillet 2014 d’un montant de 100 millions de dollars américains accordé par l’Association Internationale pour le Développement. Les aménagements hydroélectriques sur les deux rivières Jiji et Murembwe fourniront des puissances respectives de 32,5 MW et 17 MW.

Les Honorables Députés ont posé des questions en rapport avec les solutions urgentes pour faire face au déficit énergétique actuel au Burundi. Sur ce point, le Ministre de l’Energie et Mines, Hon. Côme Manirakiza, a tranquillisé et a fait savoir que son ministère est en contact avec les investisseurs dans ce domaine. Ainsi, a-t-il précisé, un accord a été signé avec les investisseurs pour la construction d’une centrale solaire de 20 MW. Mais comme cette centrale nécessiterait un terrain vaste de 40 ha, la moitié de cette énergie solaire sera produite à Gitega sur un site déjà identifié et l’autre moitié à Randa dans la province de Bubanza. Cette centrale va commencer à produire son énergie au mois d’août 2015 d’après les informations fournies par le Ministre Côme Manirakiza.

JPEG - 51.5 ko
Le Ministre de l’Energie et Mines, Hon. Côme Manirakiza

Le coût de construction de ces barrages sur ces rivières s’élève à 270,40 millions de dollars. Le Gouvernement a mobilisé ses partenaires pour qu’ils prennent part à la construction de ces infrastructures hydroélectriques. C’est ainsi que en plus de la Banque Mondiale qui a déjà conclu l’accord de financement, d’autres bailleurs ont accepté de financer ce projet.

Ce projet de loi précise que cette construction sera cofinancé par :

- La Banque Mondiale à hauteur de 100 millions de dollars ;

- La Banque Européenne d’Investissement : 95 millions USD ;

- L’Union Européenne  : 36,6 millions USD ;

- La BAD  : 22millions USD ;

- Le Gouvernement du Burundi  : 14,30millions USD ;

- La Régideso  : 2,50millions USD.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |