Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » VOTE DE LOIS » Analyse et adoption en plénière

Adoption du projet de loi portant ratification par la République du Burundi de l’Accord de financement du projet d’urgence relatif à la violence sexuelle et basée sur le genre et à la santé des femmes dans la Région des Grands-Lacs.

Publié vendredi 24 octobre 2014
parChristine Nahimana
:

Le projet d’urgence relatif à la violence sexuelle et basée sur le genre et à la santé des femmes dans la Région des Grands-Lacs contenu dans le projet de loi adopté le 24 octobre 2014 par l’Assemblée Nationale de 79 voix sur 79 votants vise deux objectifs à savoir :

  • Étendre la fourniture de services afin d’atténuer l’impact à court terme de la violence sexuelle et basée sur le genre ;
  • Accroître l’utilisation d’un ensemble d’interventions en matière de santé en faveur des femmes pauvres et vulnérables
    JPEG - 53.6 ko
    Me Clotilde Niragira, ministre de la Solidarité Nationale, des Droits de la Personne Humaine et du Genre

La ministre de la Solidarité Nationale, des Droits de la Personne Humaine et du Genre, Me Clotilde Niragira, a précisé que le financement de ce projet s’élève à 15,15 millions de dollars accordé par l’Association Internationale pour le Développement en faveur du Burundi uniquement. Les principaux bénéficiaires de ce projet sont essentiellement les femmes vulnérables, regroupant les victimes des violences sexuelles basées sur le genre et les femmes en âge de procréer, y compris les femmes enceintes et celles qui allaitent. Les hommes et les enfants bénéficieront de certaines activités du projet, en tant que victimes de violences sexuelles basées sur le genre, membres des familles des victimes et, dans le cas des hommes, en tant qu’agents de changement.

Les jeunes constitueront aussi un autre groupe cible clé et, en particulier, les jeunes filles qui sont surtout vulnérables à la violence sexuelle basée sur le Genre.

Les Honorables Députés ont estimé qu’il faudrait plutôt, dans le cadre de la lutte contre les violences basées sur le genre, apprêter le projet de loi portant prévention, protection et répression des violences basées sur le genre.

La Ministre Clotilde Niragira a fait savoir que ledit projet de loi a subi plusieurs propositions d’amendements qui sont en cours d’analyse au niveau du ministère. Elle a rassuré que prochainement le projet de loi sera analysé à l’Assemblée Nationale.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |