Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » VOTE DE LOIS » Analyse et adoption en plénière

Analyse et adoption du Projet de loi portant création d’un Corps des Volontaires burundais

Publié jeudi 5 avril 2018
parPetronie Bucumi
:

Les Jeunes burundais sont prêts à apporter un coup de main dans les travaux de volontariats, à la réconciliation, au rétablissement et au développement de leur pays. C’est ce que a indiqué le Ministre ayant la jeunesse dans ses attributions dans son exposé de motif expliquant le projet de loi portant création d’un corps des volontaires burundais.C’était ce mercredi le 4 avril 2018 lors d’une séance plénière

JPEG - 52.2 ko
Les membres du bureau de l’Assemblée Nationale vontant à main lévée.

Les Honorables Députés ont soulevé leurs inquiétudes liées à la gestion de ces volontaires par les institutions qui les accueilleront et surtout en cas de méconduite sur les lieux de travail d’autant plus qu’ils ne seront pas traités de la même manière que les employés. Est-ce que n’y aura-il pas tendance de repousser ou même de chasser les employés rémunérés avec la présence de ces volontaires surtout dans les institutions privées ? Se sont interrogés les Honorables Députés.

Le Ministre HITIMANA Jean-Bosco a expliqué que ces volontaires seront gérés au niveau du centre national du volontariat du Burundi mis en place par un décret. S’agissant de l’inquiétude des Honorables Députes liées à tendance de privilégier les volontaires, il a expliqué qu’il y aura une lettre d’engagement qui établira les relations entre le volontaire affecté à une structure d’accueil ainsi que le centre national du volontariat du Burundi.

JPEG - 39.7 ko
Le Ministre de la jeunesse et sport répondant aux questions des Honorables Députés.

Le Ministre HITIMANA Jean-Bosco a fait savoir qu’il n’y aura pas de salaire destiné à ces jeunes volontaires, seulement ils vont recevoir un encouragement. Cette innovation dans l’espace institutionnelle permettra à bien gérer les jeunes qualifiés et ces derniers actuellement sans-emploi en bénéficieront la possibilité d’avoir des expériences dans des activités structurées.

Les représentants du peuple ont voulu connaitre le ressort de ces jeunes après trois ans de service. Le Ministre de la jeunesse a répondu que le centre national du volontariat du Burundi s’en chargera. C’est pourquoi il a proposé que ce centre puisse avoir une autonomie de gestion afin de pouvoir résoudre toutes ces petites questions.

JPEG - 83.2 ko
vue partielle des Honorables Députés votant à main lévée.

Les Honorables Députés ont proposé que pour les étrangers,ils doivent impérativement une nationalité burundaise pour être un volontaire burundais. Ainsi ,le titre de ce projet de loi a été amandé et est devenu « …Un projet de Loi Portant création d’un Corps des Volontaires burundais ». Après une analyse approfondie, de ce projet de loi portant création d’un corps des volontaires burundais, a été adopté à l’unanimité par 102 Honorables Députés qui étaient présents dans l’hémicycle.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |