Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Actualité

Analyse et adoption du Projet de loi portant Ratification par la République du Burundi de l’Accord de Financement n° H632-BI pour le Quatrième Don d’Appui aux Réformes Economiques (DARE IV) d’un montant de 25 millions de dollars américains accordé par l’Association Internationale de Développement au Gouvernement de la République du Burundi pour l’exercice 2010

Publié jeudi 30 décembre 2010
:

La Ministre des Finances a présenté cet Accord du Quatrième Don d’Appui aux Réformes Economiques (DARE IV) aux Honorables Députés qui l’ont adopté à l’unanimité en raison de 94 voix sur 94 lors de la séance plénière de ce mercredi 29 décembre 2010. Dans l’exposé des motifs, le représentant du Gouvernement a rappelé qu’en 2007, 2008 et 2009, le Gouvernement de la République du Burundi avait bénéficié successivement de trois Dons d’Appui aux Réformes Economiques, DARE I, DARE II, DARE III pour des montants respectifs de 25 millions, de 30 millions et de 25 millions de dollars américains.

Ces dons ont servi à soutenir les programmes de réformes économiques relatives à l’ajustement et à la stabilisation macroéconomiques, ainsi qu’à la mise en œuvre de réformes structurelles pour la réduction de la pauvreté sur la période 2006-2009, a dit Mme Clotilde Nizigama qui a ajouté que durant cette période, des progrès importants ont été accomplis dans le domaine de la politique monétaire, de la gestion des finances publiques, des réformes structurelles, de la bonne gouvernance, ainsi que dans la lutte contre la pauvreté à travers la mise en œuvre du Cadre Stratégique de Lutte contre la Pauvreté (CSLP). Selon la Ministre des Finances, les programmes et activités qui seront lancés pendant la mise en œuvre du DARE IV et la préparation du DARE V devront en grande partie compléter et approfondir les programmes et activités déjà initiées dans le cadre des DARE II et III. En conséquence, a-t-elle renchéri, les politiques des DARE IV et V et des prochaines séries de programmes comporteront trois priorités :

(i) une gestion transparente et efficace des finances publiques ;

(ii) améliorer le climat des affaires et stimuler le développement du secteur privé, et

(iii) promouvoir l’expansion de secteurs à haut potentiel de croissance et diversifier les exportations du pays, notamment dans les secteurs agricole et minier.

Christine Nahimana

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |