Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Actualité

Audience aacordée par la Première Vice-Présidente de l’Assemblée Nationale à une délégation du CAFOB

Publié lundi 4 juillet 2011
parChristine Nahimana
:

Le Premier Vice-Président de l’Assemblée Nationale, l’Honorable Mo-Mamo Karerwa, a reçu en audience une délégation du CAFOB le jeudi 30 juin 2011. Mesdames Marie-Rose Kinyabuku, Dorothée Buhangare, Daphrose Cimpaye et Lydwine Nimbona étaient venues échanger avec la Première Vice-Présidente de l’Assemblée Nationale sur la place de la femme burundaise dans les politiques, les plans et programmes de développement et de consolidation de la paix au Burundi, dans ce moment où le Cadre Stratégique de croissance et de Lutte contre la Pauvreté, deuxième génération (CSLP II), est à sa première rédaction.

Selon cette délégation, le CSLP I n’a pas tenu compte de la femme à la base, raison pour laquelle le CAFOB en sa qualité de collectif le plus représentatif des femmes a chaque fois devancé les autres pour faire le plaidoyer.

Dans le cadre du projet « Pour une voix forte des femmes dans la consolidation de la paix et la réconciliation au Burundi », le CAFOB en solidarité avec le RFP (Réseau Femmes et Paix), l’association Dushirehamwe et AFRABU (Association des Femmes Rapatriées du Burundi) travaillent en synergie pour attirer l’attention des partenaires au développement du rôle incontournable de la femme rurale dans ce processus. Ces associations féminines demandent en outre qu’elles soient associées aux assises de la table ronde des bailleurs de fonds. Elles aspirent aussi à la mise en place d’un conseil national dans les brefs délais.

Le Premier Vice-Président de l’Assemblée Nationale leur a signifié que leur visite reste pertinente même si le CSLP II est déjà passé devant le Parlement pour information. Et de les tranquilliser sur le retour du document devant les deux Chambres réunies. L’Honorable Mo-Mamo Karerwa a également loué l’initiative des femmes qui se sont d’abord regroupées en associations et ensuite en collectif. Leur rôle a été remarquable lors de l’éclatement de la crise quand des contrées dirigées par des femmes sont restées calmes, s’est-elle réjouie avant de souligner leur contribution dans les négociations interburundaises d’Arusha.

Tout en précisant que le CAFOB concentre ses efforts sur la femme rurale alors que les femmes parlementaires oeuvrent pour toutes les femmes, l’Honorable Mo-Mamo Karerwa leur a rappelé que le grand défi reste la croissance démographique. Les deux parties sont conscientes que les femmes sont suffisamment sensibilisées sur ce sujet. Et de se convenir sur la sensibilisation parallèle des hommes et des femmes, surtout que ce sont les hommes qui constituent un frein aux projets de leurs femmes.

Le Premier Vice-Président de l’Assemblée Nationale et la délégation du CAFOB ont décrié le comportement des populations de la commune de Bwambarangwe en province de Kirundo qui ont transformé la polygamie en mode de vie. Qui pis est, mêmes les autorités administratives de base sont polygames et les femmes intellectuelles se résignent. Par contre, elles ont apprécié les femmes de la commune de Giteranyi dans la province voisine de Muyinga qui découragent cette pratique en battant n’importe quel objet chaque fois qu’elles voient un homme qui aspire à une deuxième femme. Elles ont trouvé que c’est un modèle à suivre.

Christine Nahimana

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |