Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ÉVÉNEMENTS » Événements

Audience accordée par l’Honorable Président de l’Assemblée Nationale, Pie NTAVYOHANYUMA, au Président de l’Assemblée Législative de la Communauté Est Africaine

Publié lundi 16 mars 2009
parTharza Manirakiza
:

Mercredi 11 mars 2009, le Président de l’Assemblée Nationale, l’Honorable Pie Ntavyohanyuma, a reçu en audience l’Honorable Abdirahin Abdi, Président de l’Assemblée Législative de la Communauté Est Africaine, en mission de travail.

L’Honorable Abdirahin a remercié Son Excellence l’Honorable Pie Ntavyohanyuma pour son invitation lors de leur dernière rencontre à Kigali. Il lui a très sincèrement remercié pour sa participation régulière aux différentes Conférences des Présidents des Assemblées Nationales et cela témoigne manifestement son intérêt à cette Assemblée Législative de la Communauté Est Africaine.

Il a par la suite apprécié le Groupe des Parlementaires burundais membres de l’EALA, qui se sont habitués progressivement à leur mission et qui constituent une bonne équipe de travail. Il l’a informé de l’état d’avancement de leurs activités législatives, que dans trois mois seulement, 12 lois ont été votées et que 4 sont en cours d’étude. Ce bilan étant très positif par rapport à l’Assemblée précédente.

Pour son mandat, l’Honorable Abdirahin Abdi a pris l’initiative de visiter les Assemblées Nationales du Kenya, du Rwanda et de la Tanzanie et que pour le mois de mai 2009, ils tiendront leur Assemblée ici à Bujumbura. Il est convaincu que c’est de cette façon d’approcher le Burundi en tant que Communauté des populations qui les ont élus. Des Commissions de l’EALA qui ont ainsi déjà tenu leur meeting ici à Bujumbura, des séminaires sur le Marché Commun et lundi le 16 mars 2009, ce sera le tour des autres Commissions où 5 parlementaires de la Commission de l’Agriculture, de l’Elevage, de l’Environnement et du Développement Communal vont y participer.

Ainsi, en recueillant des avis des populations, l’EALA pourrait faire des recommandations au Conseil des Ministres de l’EAC comme la question des citoyens burundais qui paient les visas d’entrée en Tanzanie et que cette dernière devrait améliorer dans le sens du mouvement libre des personnes.

L’Honorable Abdirahin Abdi a soulevé le problème de l’EALA de manque de fonds de fonctionnement et ce qui est encore pire, c’est que la plénière de l’EALA a du être reportée à la suite de ce problème financier. Cette situation a vraiment ennuyé les Membres de l’EALA car les Etats Membres n’honorent pas leurs engagements.

L’Ouganda contribue ainsi à 70%, la Tanzanie à 30%, le Kenya à 34%, le Burundi et le Rwanda à 0 %. Le compromis à haut niveau du sommet des Chefs des Etats membres est que le Burundi paie pour l’exercice 2007-2008 : 1.000.000 $ USA, 2008-2009 : 1.000.000 $ USA et que la différence sera payée par les Etats membres de la Communauté. Les Assemblées Nationales devraient s’engager à convaincre les Etats pour qu’ils honorent leurs engagements. Le Parlement a pour rôle de voir pourquoi les Etats ne s’acquittent pas de leurs engagements et faire le suivi.

L’Honorable Président de l’Assemblée Nationale du Burundi a remercié son hôte et lui a exprimé sa gratitude pour l’accueil que l’EALA sous sa présidence a réservé aux parlementaires burundais et surtout pour l’appui qu’il a apporté au Burundi lors de la mise en place de cette équipe et qu’il était très reconnaissant pour son implication personnelle.

Tout en lui adressant ses félicitations pour le nombre important de lois votées malgré les difficultés rencontrées, l’Honorable Pie NTAVYOHANYUMA a beaucoup apprécié cette idée d’organiser des réunions dans nos différents Etats membres de la Communauté et cela surtout pour montrer à nos différentes populations, qu’elles ont réellement une Assemblée d’union de nos Etats. L’EALA constitue ainsi la vitrine de notre Communauté Est Africaine qui en montre la visibilité. Le Parlement burundais (l’Assemblée Nationale et le Sénat) est heureux d’accueillir les différentes commissions de travail de l’EALA dans le pays. L’Honorable Président de l’Assemblée Nationale a reconnu le travail intéressant accompli dans le rapprochement des Etats membres ; c’est le cas des Burundais qui voyagent vers la Tanzanie et qui devraient se sentir qu’ils vont dans un pays de leur Communauté, sans les contraindre au paiement des visas d’entrée.

Avec ce handicap des travaux de l’EALA par manque des moyens, l’Honorable Président de l’Assemblée Nationale a promis qu’avec son Homologue du Sénat, ils envisageraient rencontrer la Ministre des Finances pour le règlement de ce problème. Il lui a exprimé sa satisfaction pour avoir organisé la prochaine rencontre des Assemblées et des Sénats à Bujumbura et c’est avec plaisir que les parlementaires burundais sont bien disposés à accueillir leurs collègues car l’idée d’appartenance à la Communauté devient de plus en plus très forte au niveau des pays membres.

Les deux hautes personnalités sont ainsi sorties convaincues qu’ensemble au niveau des Présidents des Parlements, ils peuvent aider leurs Etats, faire des suggestions et au-delà des recommandations pour que l’EALA reçoive des moyens de fonctionnement.

L’Honorable Abdirahin HAITAR n’a pas manqué de féliciter son hôte et à apprécier que seul le Parlement burundais réagit vite et communique plus facilement avec l’EALA.

A l’issue de cet entretien, quelques précisions ont été ainsi apportées sur le programme des rencontres de cette année entre les parlementaires burundais et leurs pairs de l’East African Community, à Bujumbura :

1.du 26 au 29 avril 2009 : Conférence des Présidents des Assemblées et des Sénats ;

2.du 17 au 30 mai 2009 : Session EALA ;

3.Septembre 2009 : Série NANYUKI ; Session des Parlementaires, 15 parlementaires par Parlement.

D’autres sujets pourront être proposés aux Présidents des Assemblées, entre autres :
— La façon dont tous les Parlements de la Communauté coopèrent ;

— La participation des Présidents aux séances d’ouverture des sessions et échange d’expériences ;

— L’organisation des séances de formation au niveau des commissions et des questeurs ;

— Dans l’effort d’harmonisation de la façon de travail, voir les législations des différents parlements des pays de la Communauté, etc.

La Rédaction.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |