Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Audiences

Audience accordée par l’Honorable Président de l’Assemblée Nationale à l’Ambassadeur de la République Arabe d’Egypte au Burundi

Publié lundi 1er septembre 2014
parChristine Nahimana
:

Vendredi 29 août 2014 dans l’après-midi, le Président de l’Assemblée Nationale du Burundi, l’Honorable Pie Ntavyohanyuma, a reçu en audience l’Ambassadeur sortant de la République Arabe d’Egypte au Burundi, Attia Abou Elnaga, qui venait lui présenter ses adieux à l’issue de son mandat au Burundi.

JPEG - 46.3 ko
L’Honorable Président de l’Assemblée Nationale (à gauche) serre la main à l’Ambassadeur Attia Abou Elnaga

Au cours de leurs entretiens, les deux personnalités se sont félicitées des excellentes relations d’amitié et de coopération qui existent entre le Burundi et la République Arabe d’Egypte, relations qui datent déjà de l’année 1964 et qui se caractérisent dans plusieurs domaines d’intervention comme l’agriculture, la pêche, la santé, les sports, l’enseignement et bien d’autres secteurs comme l’assistance à la RTNB dans son processus de numérisation.

Dans le court terme, la République Arabe d’Egypte compte diversifier ses domaines de coopération, notamment dans le domaine de l’énergie et des mines, a annoncé l’Ambassadeur de ce pays au Burundi.

Durant tout le temps de son accréditation comme représentant permanent de son pays au Burundi, l’Ambassadeur Attia Abou Elnaga a fait savoir qu’il a réalisé une expérience très fructueuse, cela grâce à la bonne collaboration qu’il a bénéficié de la part des autorités burundaises à tous les échelons.

Revenant sur la situation politique dans son pays, le diplomate égyptien est confiant que d’ici avant la fin de l’année, le parlement sera rétabli pour parachever la mise en place des institutions démocratiques. Avec les deux Chambres qui seront mises en place, l’Assemblée Nationale du Burundi pourra recommencer sa coopération interparlementaire.

Face à cette situation, le Président de l’Assemblée Nationale s’est dit très attaché à ce que le pouvoir législatif soit rétabli en Egypte, d’autant plus que les parlements burundais et égyptien entretenaient de bonnes relations bilatérales et multilatérales à travers les associations interparlementaires dont ils sont tous membres, l’Union Interparlementaire, l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie, etc. L’Honorable Pie Ntavyohanyuma a fait savoir à son hôte qu’il garde un très bon souvenir de l’Egypte, surtout les échanges intéressants qu’il a menés avec l’ancien Président de l’Assemblée Nationale et l’ancien Secrétaire Général des Nations Unies et de la Francophonie, Boutros Boutros Ghali et qui l’ont inspiré pour la mise sur pied de la loi portant Création, Organisation et Fonctionnement de l’actuelle Commission Nationale Indépendante des Droits de l’Homme (CNIDH).

JPEG - 39.1 ko
L’Honorable Président de l’Assemblée Nationale (à droite) répondant aux questions de la presse

En ce qui concerne la position du Burundi sur l’Accord-cadre portant sur le partage des eaux du Fleuve Nil, une situation qui divise notamment l’Egypte et les autorités éthiopiennes à la suite de la construction en cours du Barrage de la Renaissance en Ethiopie, le Président de l’Assemblée Nationale a rassuré son interlocuteur. Le Burundi a une position claire et équilibrée et invite toutes les parties prenantes de privilégier le dialogue et la concertation en vue d’aboutir à des solutions consensuelles au lieu de recourir à la voie du statu quo.

Avant de se séparer, les deux interlocuteurs ont encore une fois salué les bonnes relations de coopération entre le Burundi et la République Arabe d’Egypte et, au nom de l’Assemblée représentative du peuple burundais, le Président de cette institution a adressé une mention spéciale à l’Ambassadeur sortant pour le rôle joué dans l’animation de ces relations. L’Honorable Pie Ntavyohanyuma lui a souhaité beaucoup de succès dans les nouvelles fonctions que le pays va lui confier et lui a demandé de rester l’interlocuteur bienveillant du Burundi partout qu’il sera.

Tout en invitant les autorités burundaises à réserver un traitement pareil à son successeur qui va d’ici peu présenter ses lettres de créance, le représentant permanent de la République Arabe d’Egypte au Burundi a réitéré l’engagement de son pays de continuer à accompagner le Burundi dans ses efforts de renforcement de la paix et lui souhaite vivement un bon processus électoral de l’an 2015.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |