Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ÉVÉNEMENTS » Événements

Audience accordée par le Président de l’Assemblée Nationale, l’Honorable Pie Ntavyohanyuma, à la délégation allemande du Land de Bade-Wurtemberg

Publié vendredi 27 février 2009
parTharza Manirakiza
:

Mercredi 25février 2009, l’Honorable Président de l’Assemblée Nationale a reçu en audience une forte délégation allemande du Land de Bade-Wurtemberg alors en mission de travail au Burundi.

En compagne de la Deuxième Vice-Présidente de l’Assemblée Nationale, l’Honorable Gloriose BARADANDIKANYA, du Président de la Commission des Affaires Politiques, Administratives et des Affaires Extérieures, l’Honorable Sévérin BUZINGO, du Président de la Commission des Finances, Affaires Economiques et de la Planification, l’Honorable Evariste NSABIYUMVA, du Président de la Commission des Affaires Sociales, du Rapatriement, de l’Egalité des Chances et de la Lutte contre le SIDA, l’Honorable Norbert NDIHOKUBWAYO et du Président de la Commission de l’Education, de la Jeunesse, des Sports et Loisirs, de la Culture et de la Communication, l’Honorable Pascasie NKINAHAMIRA, l’Honorable Pie NTAVYOHANYUMA s’est au nom de la partie burundaise déclaré très heureux de la visite de la délégation allemande à l’Assemblée Nationale, deux pays qui ont des relations qui remontent dans l’histoire ancienne et qui sont restées toujours grandissantes au fil des temps.

Le chef de la délégation et Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation de Land de Bade-Wurtemberg, Peter HAUK, s’est dit lui aussi ravi de cette visite qui permet d’entamer des contacts avec les autorités burundaises pour les accompagner dans le processus de démocratie. Les relations entre le Land de Bade-Wurtemberg et le Burundi est le résultat des contacts entre les Parlements respectifs, a fait savoir la Vice-Présidente du Parlement de cette région. Tout en réaffirmant la ferme volonté de voir les relations se redynamiser davantage, la Vice-Présidente du Parlement a regretté que la guerre civile qui a frappé le Burundi ait interrompu cette coopération.

Au cours de son séjour au Burundi, la délégation allemande a eu à écouter les doléances et préoccupations de la population et a eu l’impression que celle-ci est fortement engagée aux travaux de développement même si les difficultés ne manquent pas. La délégation s’est également déclarée satisfaite des efforts de la population sur les collines et la beauté des paysages du Burundi, d’où il est important que le pays puisse amorcer des progrès particulièrement dans le domaine de l’agriculture, de la santé et de l’éducation.

La délégation du Land de Bade-Wurtemberg a beaucoup apprécié la réalité démocratique au Burundi et de faire entendre que la paix, la sécurité, la liberté, la justice et les droits de l’homme sont la fondation et les ingrédients de cette démocratie. La délégation allemande a également évoqué la nécessité de l’égalité de tous les citoyens devant la loi, une obligation que le Parlement est appelé à faire respecter pour assoir le principe démocratique.

Après avoir expliqué la procédure parlementaire de vote de lois et les relations qui existent entre l’Assemblée Nationale et le Sénat dans cette prérogative de législation jusqu’à la promulgation par le Président de la République, l’Honorable Président de l’Assemblée Nationale a reconnu le travail très remarquable accompli par les Honorables Députés dans le contrôle de l’action gouvernementale à travers les Commissions permanentes qui touchent tous les domaines de la vie nationale et les questions orales adressées chaque semaine aux membres du Gouvernement et qui sont parfois sanctionnées par des recommandations à l’endroit de l’exécutif. Quant au mandat de représentation de la population, des descentes des Députés sont régulièrement réalisées auprès de l’électorat et plus particulièrement au cours des vacances parlementaires à la fin de chaque session, tout ceci pour être à l’écoute et recueillir les doléances et préoccupations de la population de leurs circonscriptions respectives.

Comme député et représentant du peuple, l’Honorable Pie NTAVYOHANYUMA a, au nom de ses collègues, rendu hommage et renouvelé sa reconnaissance à la population burundaise pour la reconstruction de la Nation où de nombreuses écoles primaires et secondaires ont été construites à travers le pays, des structures de santé, des infrastructures routières et en eau ; bref, le pays est maintenant sur la bonne voie beaucoup plus qu’il l’était il a 4 à 5 ans. Tout en reconnaissant et saluant l’appui des partenaires du Burundi comme l’Allemagne notamment dans la réhabilitation de l’Hôpital de Kayanza, ses interventions dans la commune de Mutimbuzi et en province de Gitega, le Président de l’Assemblée Nationale a de vive voie réitéré sa plaidoirie pour un appui remarquable de ce pays au secteur de l’agriculture qui emploie plus de 95% de la population burundaise et pour aussi lutter contre la famine. C’est aussi dans le secteur de la santé qui mérite une attention particulière et dans le secteur éducatif dont la gratuité au primaire a fortement pesé sur les capacités de l’Etat à accueillir tous les écoliers et élèves.

Avec la signature de l’accord de paix avec le FNL, le pays se trouve pour le moment dans un tournant décisif, d’où il faut un appui substantiel de la part de la communauté internationale pour l’accompagner dans ce processus de paix. Et comme la Commission Electorale Nationale Indépendante est déjà mise en place avec le consentement de toutes les forces vives de la Nation, la délégation allemande a été sollicitée pour que les élections de 2010 échappent aux vicissitudes des autres pays où les élections se sont parfois suivies de crise politique.

Des relations de coopération dans les domaines de développement, mais aussi faudra-t-il envisager de renforcer les relations entre les Parlements respectifs, a souhaité l’Honorable Président de la Chambre des Députés pour l’échange des expériences.

Face à cette préoccupation, la réponse ne s’est pas fait attendre. La Vice-Présidente du Parlement du Land de Bade-Wurtemberg a promis de proposer au Président de son Parlement d’inviter une délégation de parlementaires burundais à une mission en Allemagne pour le renforcement des relations bilatérales. Cette promesse a été vivement saluée par le Président de l’Assemblée Nationale car cela permettra aux parlementaires d’acquérir plus de capacités de la part de leurs pairs allemands.

D’autres questions étaient de savoir si l’activité parlementaire est efficacement portée au courant de la population, la situation qui était tendue notamment dans le secteur sanitaire, ainsi que celle de savoir si dans les écoles on dispense des cours en rapport à l’éducation citoyenne et la démocratie.

La population burundaise est très bien informée et suit avec intérêt le travail entrain d’être réalisée par ses mandataires parlementaires et dans certains cas, elle considère l’Assemblée Nationale comme dernier recours à ses préoccupations. Les séances plénières des Honorables Députés sont quotidiennement ouvertes au public, d’où des organes de la presse audiovisuelle et écrite, publics et privés, se bousculent chaque jour pour accéder les premiers à l’information à livrer à l’opinion. Du reste, a fait remarquer l’Honorable Pie NTAVYOHANYUMA, l’Assemblée Nationale s’ouvre elle-même à la population et communique avec elle par les descentes des Honorables Députés pour être à l’écoute et recueillir les doléances et préoccupations de la population de leurs circonscriptions respectives et les antennes parlementaires disséminées à travers toutes les provinces, mais aussi par le canal de l’édition d’un Journal Parlementaire à chaque fin de session et le Bulletin parlementaire « Ikiyago c’Inama Nshingamateka », l’émission parlementaire diffusée tous les samedis à la Radio Nationale et récemment par l’animation du site web de l’Assemblée Nationale, tout cela pour rendre compte au peuple de ses activités.

En ce qui est de la situation tendue dans le domaine de la santé, le Président de la Commission des Affaires Sociales, du Rapatriement, de l’Egalité des Chances et de la Lutte contre le SIDA, l’Honorable Norbert NDIHOKUBWAYO, a parlé d’un mécontentement réel des professionnels de la santé ces derniers jours et a fait savoir que l’Assemblée Nationale a toujours suivi de près l’évolution des négociations entre les grévistes et le Gouvernement. Tout le monde est d’avis que le secteur de la santé est une question sensible et très préoccupante, que ce soit dans la répartition des structures de santé, des médecins et des médicaments dans le pays. Comme le pays se ressaisit petit à petit de plus d’une décennie de la crise, tous les secteurs de la vie sont à reconstruire, y compris le secteur de la santé, a plaidé l’Honorable Président de l’Assemblée Nationale.

Tharcisse MANIRAKIZA

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |