Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Actualité

Célébration de la 1ère Fête communale : Le Président de l’Assemblée Nationale s’est joint à la population de sa commune natale de Rango

Publié lundi 19 août 2013
parClarisse Biraronderwa
:

La journée du 17 août 2013 a été dédiée aux communes et cette journée a été célébrée dans toutes les communes du pays.

Pour cette circonstance, le Président de l’Assemblée Nationale, le Très Honorable Pie Ntavyohanyuma, s’est joint à la population de sa commune natale de Rango en province Kayanza, ainsi que les natifs œuvrant dans d’autres contrées, pour la commémoration de cette journée. Les activités marquant ont eu lieu au stade du chef-lieu de la commune Rango.

JPEG - 142.2 ko
Le Président de l’Assemblée Nationale lors des cérémonies

Ces cérémonies ont débuté par une réunion des membres du Conseil Communal de Rango. A la fin, un match de football a opposé l’équipe de la zone Gaheta à celle de la zone Rango. C’est cette dernière qui en est sortie victorieuse, avec un score de 1 but à zéro.

Après, le retentissement de l’hymne nationale a suivi puis une prière.

Un défilé de différentes associations de la commune Rango, ainsi que les partis politiques agréés qui ont des membres dans cette commune.

L’Administrateur de la commune Rango, dans son discours, a fait savoir que cette célébration intervient pour la première fois dans la vie du pays et qu’elle a été instaurée par une loi. Depuis 2011, les communes sont évaluées sur leurs performances. C’est une occasion pour les natifs de chaque commune de se rencontrer et échanger sur les avancées de leurs communes, mais aussi de célébrer les activités réalisées dans la commune. C’est le moment pour la population d’être sensibilisée pour le changement de mentalités afin d’oeuvrer pour le développement de leur commune.

Il a rappelé que c’est la commune qui dessine l’image du pays. Ainsi, il a annoncé toutes les mesures prises pour assurer la bonne gouvernance dans la commune de Rango. A ceux qui sont dans les postes de responsabilité, il a demandé de s’acquitter de leurs tâches avec brio et sans demi mesure. Il a ajouté qu’il serait de bonne guerre de nommer les œuvres réalisées et de remercier tous ceux qui se sont données pour le développement de leur commune. Il a saisi cette occasion pour rappeler à la population de ne pas être freinée par les problèmes mais de les prendre comme un défi qui les pousse à s’adonner plus aux travaux de développement.

JPEG - 156.4 ko
Vue partielle des corps défilants

Le représentant du Forum de Jeunes dans la commune a pris la parole au nom des jeunes et a exprimé sa satisfaction de l’étape franchie par sa commune vers le développement. Il a fait savoir que la jeunesse de la commune Rango s’est engagée à être le pilier et l’outil de la paix, le développement et les bonnes relations sociales.

Néanmoins, la jeunesse a présenté les doléances suivantes :

- Que les autorités visitent plus souvent la commune ;

- Emmener dans la commune des moteurs de développement comme l’électricité et les routes ;

- La création de l’emploi et leur fournir le capital pour créer des micro-projets ;

- De continuer à assainir la commune Rango.

Dans son allocution, le Président de l’Assemblée Nationale a pris la parole au nom des aînés de la commune Rango pour exprimer sa réjouissance de voir les natifs se rencontrer, s’évaluer, célébrer le pas franchi vers le développement et programmer un futur meilleur pour la commune. Il a remercié le Président de la République, Son Excellence Monsieur Pierre Nkurunziza ainsi que le Gouvernement, qui ont pensé à mettre en place cette journée pour que tous les natifs se rencontrent pour parler et édifier le développement de leur commune. Il a assuré, en tant qu’un des aînés de la commune Rango, qu’il se réjouit du pas franchi par sa commune, tant des réalisations ont été achevées depuis 2005. Il a rappelé qu’en 1961, la commune Rango avait une seule école primaire, ce qui n’est plus le cas aujourd’hui. Actuellement, des centres de santé sont construits dans des contrées éloignées du chef-lieu de la commune, comme le Conseil communal l’a convenu.

Le Président de l’Assemblée Nationale n’a pas manqué de remercier la population pour ses efforts incommensurables dans le développement de la commune. Grâce à cela, le développement est entré dans la commune. La population a tant contribué dans la stabilisation de la paix et la sécurité, surtout à partir de 2005. Il les a encouragés de continuer à s’adonner non seulement aux activités de développement de la commune, mais aussi à développer leurs ménages.

L’administrateur de la commune Rango, ainsi que les membres du Conseil communal, ont été eux-aussi remerciés pour le développement qu’ils répandent dans la commune.

Il a saisi cette occasion pour lancer un appel vibrant aux natifs de Rango qui travaillent dans d’autres communes de revenir régulièrement pour s’associer aux résidents dans leurs efforts pour développer la commune, mais aussi de construire dans leur commune natale et y apporter des idées qui pourraient aider dans le développement de la commune.

JPEG - 182.2 ko
La population avait répondu massivement aux cérémonies

Aux jeunes, il leur a exhorté d’étudier pour avoir un diplôme et assurer leur avenir, et s’ils réussissent dans la vie, qu’ils n’oublient pas leur commune.

Quant à leurs doléances, il a rassuré que cela a été noté et que tout sera fait pour que des réponses positives y soient apportées et pour que la commune continue à aller de l’avant.

Le Très Honorable Pie Ntavyohanyuma est revenu sur la surpopulation dans la commune Rango et a fait savoir que cela va à la longue constituer une barrière au développement et tous les efforts consentis tomberaient dans l’eau. Il a demandé à la population de suivre les enseignements donnés sur le planning familial et d’avoir des enfants que les familles sont aptes à supporter.

A la fin, l’Administrateur communal a procédé au remerciement de ceux qui de près ou de loin ont contribué au développement de la commune et 10 personnes de différentes catégories de la population, dont le Président de l’Assemblée nationale, ont été cités comme modèles de développement et de stabilité de leur Commune.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |