Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Actualité

Célébration de la Journée Internationale de la femme.

Publié mardi 8 mars 2016
parFlorine Mukeshimana
:

Ce mardi 08 Mars 2016, les femmes du Burundi se sont jointes aux femmes du monde entier pour célébrer la Journée Internationale de la femme qui a pour thème national˸ ’’Burundi 50-50,d’ici 2025 : bâtissons un environnement favorable a l’égalité des sexes’’.

JPEG - 105.9 ko
Les femmes des Hauts Cadres pendant les cérémonies
A gauche la Première Vice-Présidente du Sénat, au milieu l’Epouse du Président du Sénat, à droite l’Epouse du Président de l’Assemblée Nationale

Les cérémonies se sont déroulées au chef-lieu de la province de Bubanza et ont été rehaussées par la présence de la Première Dame, l’épouse du Président de l’Assemblée Nationale, les épouses d’autres hauts cadres de l’Etat ainsi que des femmes parlementaires. Les festivités ont commencé par un long défilé des femmes et hommes venus de différentes institutions et associations féminines et a été clôturé par un défilé des femmes ex combattantes, les femmes policières et les femmes militaires.

JPEG - 81.4 ko
les femmes militaires défillant devant la tribune d’honneur

Dans son mot d’accueil, le Gouverneur de la Province Tharcisse NIYONGABO a présenté brièvement la situation socio économique de la Province. Il a dit que la paix et la sécurité règnent dans toutes les communes de la province. Toute fois, il a déploré le fait que dans la nuit du 7 Mars des fortes pluies se sont abattues dans la province causant beaucoup de dégâts matériels comme la destruction de plus de 500 maisons, 30 écoles et 3 églises. Tous ces dégâts s’ajoutent à plus de 500 maisons détruites par les pluies diluviennes ainsi que plus de 300 hectares de champs. Les victimes se comptent par milliers dont nombreux sont notamment des femmes et enfants a-t-il ajouté. Le gouverneur de la province de Bubanza a évoqué la fréquence des phénomènes récurrents dans la province ; des hommes qui abandonnent leurs ménages pour se marier à des jeunes filles surtout lors de la récolte.

Il demande aux femmes de rapporter à l’administration chaque fois que des cas pareils se reproduisent.

JPEG - 284.9 ko
VUe partielle des Parlementaires au cours des cérémonies

Prenant la parole, la Représentante du Forum des Femmes du Burundi a dit que la célébration de la Journée Internationale de la femme arrive au moment où le pays vient d’organiser les élections auxquelles les femmes ont participées activement. Elle a ajouté que la représentativité des femmes dans les institutions au cours de ce mandat s’est améliorée même si il y a encore à faire. En effet, a l’Assemblée Nationale, les femmes occupent 35%, au Senat, elles sont à 48 %, au Gouvernement, elles occupent 30% tandis qu’au niveau de l’administration, sur les 3002 Collines on compte 1003 femmes, les femmes administrateurs des communes sont à hauteur de 32 % tandis que les femmes gouverneurs ne sont qu’à seulement trois. Elle a demandé au gouvernement du Burundi que cette journée du 08Mars soit un jour férié. Enfin la représentante du Forum des femmes a demandé aux épouses des hautes personnalités d’être la voix de la masse paysanne.

JPEG - 67.8 ko
Première Dame prononçant son discours de circonstance

La Première Dame Madame Denise NKURUNZIZA dans son allocution a fait savoir que les femmes occupent plus de 53 % de la population burundaise et que le développement ne peut être franchi que si les femmes jouent un rôle majeur.

Elle a fait savoir que le Burundi a déjà franchi un pas en matière de protection des droits de la femme. La femme a le droit d’élire et de se faire élire, mais aussi, elle est représentée dans les institutions de prise de décision à la hauteur de 30 %, a-t-elle ajoutée.

L’épouse du Chef de l’Etat demande à tout un chacun de s’impliquer pour atteindre les objectifs inscrits dans le thème. Elle a demandé aux hommes d’aider leurs femmes dans les travaux champêtres et ménagers. Et aux parents, elle recommande aux filles de faire de longues études et de se faire inscrire massivement dans les filières techniques. Enfin, la Première Dame conseille aux hommes de ne pas être égoïstes et d’accepter qu’une femme occupe tel ou tel autre poste à responsabilité.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |