Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Actualité

Clôture du camp de travail et pose de la première pierre pour la construction du centre de Trauma Healing And Reconciliation Services, « THARS », à Rutegama

Publié mercredi 7 mars 2012
parChristine Nahimana
:

La Première Vice-Présidente de l’Assemblée Nationale, l’Honorable Karerwa Mo-Mamo, a procédé mercredi 07 mars 2012 à la pose de la première pierre marquant le début de la construction des immeubles du Centre de Trauma Healing And Reconciliation Services "THARS".

C’est dans les enceintes de ce centre que seront accueillies des personnes victimes des situations traumatisantes pour la guérison de leurs mémoires. Dans ces services travailleront des personnes spécialisées dans des techniques d’aider les personnes à se rétablir des traumatismes mentaux.

Ce centre THARS en construction est situé sur la colline de Rutegama dans la commune et province de Gitega. La pause de cette première pierre a coïncidé avec la fin d’un camp de travail de dix jours dans laquelle ont participé des ressortissants américains de l’ONG THARS internationale venus prêter mains fortes à THARS-Burundi.

JPEG - 62.7 ko
L’Honorable Mo-Mamo Karerwa
pose la première pierre pour la construction du centre de THARS à Rutegama

Les cérémonies de cette journée ont été agrémentées par des groupes d’animations constituées par des personnes qui, au départ, ont vécu dans leur histoire des situations traumatisantes mais qui ont suivi des séances de guérison de la mémoire et qui se rétablissent progressivement. Celles-ci sont encadrées par le personnel de l’Organisation Non Gouvernementale THARS. Ces groupes d’animations sont composés de jeunes tambourinaires, des groupes de femmes de et jeunes filles qui exécutaient des danses traditionnelles.

Dans son mot d’accueil des invités de marque qui ont rehaussé de leur présence les cérémonies de la journée, à savoir la Première Vice-Présidente de l’Assemblée Nationale, l’Honorable Karerwa Mo-Mamo et le Gouverneur de la province de Gitega, le représentant légal de THARS au Burundi, Révérend Pasteur David Niyonzima a souhaité la bienvenue à ses hôtes mais également à toute la population présente. Il a alors retracé l’évolution des activités de l’organisation qu’il représente. Celle-ci a en effet fêté ses 11ans d’existence le même jour du 7 mars 2012, a-t-il fait savoir. Riche de cette expérience, l’organisation participe à aider la population à guérir des troubles psychiques dus aux événements dont les sujets ont été victimes pendant la guerre qui a déchiré le Burundi durant de longues années. Le représentant légal de THARS au Burundi a profité de l’occasion pour porter à la connaissance du public présent que THARS est devenu une ONG internationale avec la création de THARS Internationale basée aux Etats Unis d’Amérique.

Avant de terminer son allocution, le représentant légal de THARS au Burundi, le Pasteur David Niyonzima a rappelé aux participants à ces cérémonies les objectifs de son Organisation qui sont entre autres :

- le développement de ce centre de Rutegama afin qu’il puisse organiser des séminaires de renforcement de capacités et des ateliers de formation à l’endroit de la population ;

- organiser des séminaires ayant pour objectif de faciliter la réconciliation nationale ;

- organiser des activités de formation en droits de l’homme, formation en résolution pacifique des conflits ;

- Accompagner les personnes victimes des troubles psychiques dans le processus de guérison des mémoires par organisation des activités génératrices de revenus comme la vannerie, la couture ;

- fabrication de savons de lessive. Ces activités permettent à ces victimes de se rétablir de leurs troubles. Les produits fabriqués à ce centre sont vendus même à l’étranger par l’intermédiaire de THARS internationale ;

- Renforcement de la réintégration des victimes des traumatismes pour éviter des rechutes ;

- Encourager la protection des droits des enfants ;

- Le projet « Tubirengere » pour la résolution pacifique des conflits ;

- Une fois les constructions terminées, le centre accordera des opportunités pour ceux qui veulent faire des recherches et stages en ce qui concerne le domaine de la santé mentale ;

- L’organisation THARS a également un projet dénommé « Nkurayo » qui s’occupe de la réintégration et la scolarisation des enfants de la rue. Dans ce programme, cette organisation collabore avec les écoles primaires de Rutegama, Higiro, Mugutu, l’Ecole primaire du Quartier Stade de Gitega et Ecole primaire de Rubabi.

Le représentant légal de THARS au Burundi a formulé une requête à l’endroit de la Régideso pour que ce centre puisse être alimenté en courant électrique.

Le Gouverneur de la province de Gitega, Monsieur Sylvestre Sindayihebura n’a pas manqué de féliciter l’organisation THARS pour ses services rendus à la population burundaise à travers son programme de secours aux personnes victimes des troubles psychiques. Aussi le programme de réinsertion sociale des enfants de la rue est-il à encourager. En effet, les enfants retrouvent le chemin de l’école et les adultes apprennent des métiers qui leur permettent de gagner la vie.

Concernant la question en rapport avec l’alimentation de ce centre en courant électrique de la Régideso, le Gouverneur de la province de Gitega a promis qu’il va s’entretenir avec les services techniques de la Régideso en ce qui concerne les modalités de mise en exécution de ce programme.

La Première Vice-Présidente de l’Assemblée Nationale, l’Honorable Karerwa Mo-Mamo, à son tour, a aussi encouragé l’organisation THARS pour ses programmes en cours d’exécution. Elle a précisé que les programmes de THARS contribuent au renforcement de la paix et de la sécurité dans le pays mais également viennent appuyer l’action du gouvernement. L’Honorable Karerwa Mo-Mamo a interpellé les associations d’accomplir des actions concrètes à l’image de THARS. Elle a terminé son allocution en rassurant le représentant de THARS au Burundi que l’Assemblée Nationale accorde son soutien total pour ses programmes bénéfiques à toute la nation burundaise en général.

Le Représentant de THARS au Burundi a également remis des ballons de football aux directeurs des écoles primaires partenaires du Programme de THARS de faire retourner les enfants de la rue à l’école. Il a aussi remis le plan de construction de ce centre au Gouverneur de la province de Gitega et à Madame la Première Vice-Présidente de l’Assemblée Nationale pour permettre à ces hautes autorités d’avoir une idée de à quoi ressemblera ce centre une fois les constructions terminées.

Les cérémonies de la journée se sont terminées par une visite guidée sur la placé où étaient exposés les produits fabriqués par les personnes encadrées par THARS Burundi. A la fin des cérémonies tous les participants ont été conviés à un cocktail organisé en leur honneur et la fête s’est clôturée dans une ambiance bon enfant.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |