Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ÉVÉNEMENTS » Événements

Commémoration du 20ème anniversaire de l’Assassinat du Président Cyprien Ntaryamira

Publié mardi 8 avril 2014
parKabura Elidad
:

Le Président de l’Assemblée Nationale du Burundi s’est joint aux autres citoyens pour la mémoire de Feu Président Cyprien Ntaryamira

Le lundi 7 avril 2014, les Burundais ont commémoré le vingtième anniversaire de la mort du Président Ntaryamira.

Dans la Municipalité de Bujumbura, la messe en sa mémoire a été célébrée à la Cathédrale Regina Mundi. Etaient présents à ces cérémonies, le Président de la République, Son Excellence Pierre Nkurunziza accompagné par son épouse, le Président de l’Assemblée Nationale, l’Honorable Pie Ntavyohanyuma, le Deuxième Vice-Président de la République, l’Honorable Gervais Rufyikiri, le Président de la Cour Suprême, les membres du Bureau du Parlement, les membres du Gouvernement, les membres du Corps Diplomatique et Consulaire accrédités au Burundi, le haut commandement des forces de défense et de sécurité, ainsi que d’autres invités de marque.

JPEG - 51.4 ko
Le Président de l’Assemblée Nationale, l’Honorable Pie Ntavyohanyuma, à la messe

Dans son homélie, l’Archevêque de Bujumbura, Monseigneur Evariste Ngoyagoye a exploité la parole de Dieu écrite dans le livre du Prophète Daniel, chapitre 13. Ce chapitre tourne la page de l’histoire des juges injustes qui, au lieu d’appliquer la loi telle qu’elle est, font plutôt une interprétation tendancieuse pour faire condamner les autres. « La loi est là mais il faut toujours interroger l’éthique et la morale », a-t-il martelél.

JPEG - 38.4 ko
L’Archevêque Evariste Ngoyagoye célébrant la messe

Il a interpelé tout un chacun à faire un examen de conscience pour voir s’il n’est pas comme ces juges. Le Président Cyprien Ntaryamira est mort suite à la situation géopolitique de la région qui a évolué négativement et provoqué sa mort.

Selon l’Archevêque Evariste Ngoyagoye, Dieu est contre toute situation qui provoque la mort des gens. Il demande à Dieu le Tout-Puissant de protéger le Burundi contre tout processus qui aboutit à la guerre et de conduire le pays vers le pardon, la réconciliation et l’image de Jésus Christ. "Jésus nous appelle à abandonner le mal et faire le bien », a-t-il insisté.

Après la messe, les cérémonies se sont poursuivies au Palais du 1er novembre où le Président de la République a déposé une gerbe de fleurs sur la tombe du Président Ntaryamira.

JPEG - 73 ko
Après le dépôt de la gerbe de fleurs,le couple présidentiel se recueillant devant la mémoire de l’illustre disparu

Ont suivi les membres du Corps Diplomatique et Consulaire, les membres des familles des victimes de l’Assassinat en même temps que le Feu Président, les ministres Bernard Ciza et Cyriaque Simbizi, ainsi que les représentants des partis politiques agréés au Burundi.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |