Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ÉVÉNEMENTS » Événements

Commémoration du 23ème Anniversaire de la Charte de l’Unité Nationale

Publié mardi 11 février 2014
parChristine Nahimana
:

La commémoration du 23ème anniversaire de la Charte de l’Unité Nationale dans la Municipalité de Bujumbura a été rehaussée par la présence du Président de l’Assemblée Nationale, l’honorable Pie Ntavyohanyuma. Deux anciens Chefs de l’Etat, les Sénateurs Sylvestre Ntibantunganya et Domitien Ndayizeye, l’Ombudsman burundais, Mohamed Rukara, les parlementaires, , certains ministres, les représentants des confessions religieuses, de la société civile ainsi que la population de la Mairie avaient répondu présents à ces cérémonies. Après le dépôt d’une gerbe de fleurs par le Président de l’Assemblée Nationale au nom du Président de la République, le Maire de la Ville de Bujumbura a prononcé le mot de bienvenue où il a rappelé que la Charte de l’Unité nationale a été adoptée par les Burundais par leur consentement dans le but de construire un pays où il est bon et digne de vivre.

Rappelant le thème de cette journée qui était : « L’unité, source de développement durable, le Maire de la Ville de Bujumbura, Saidi Juma a rappelé par la même occasion à tous les habitants de la Mairie de Bujumbura de renforcer l’unité, la paix et la sécurité, de continuer à travailler pour atteindre un développement durable.

Dans le discours de circonstance, le Président de l’Assemblée Nationale a débuté par rappeler que la date du 05 février doit rappeler à tous les Burundais leur propre décision de sauvegarder l’unité et de jeter au loin toute chose qui serait source de division. La Constitution de la République du Burundi doit servir de pierre angulaire pour juguler toute forme de discrimination, qu’elle soit basée sur les considérations d’ordre ethnique, de genre ou de région.

L’Honorable Pie Ntavyohanyuma a passé en revue tous les efforts consentis par le Gouvernement pour sauvegarder l’unité. En plus des mesures de gratuité scolaire et de soins de santé annoncées par le Gouvernement, il s’y ajoute d’autres actions, notamment celles de lutte contre la faim et la pauvreté, le renforcement des forces de défense et de sécurité qui inspirent la confiance à tous, le renforcement de la magistrature pour qu’elle rende des jugements équitables et que les jugements rendus soient mis en exécution. Il n’a pas laissé derrière le programme de villagisation ainsi que le Cadre Stratégique de lutte contre la pauvreté (CSLP II).

L’Honorable Pie Ntavyohanyuma a rappelé que le travail exécuté par la Commission Nationale des Terres et Autres Biens (CNTB) est l’un des piliers de sauvegarde de l’unité au Burundi, étant donné qu’il n’y aura pas d’unité véritable tant que toute personne spoliée n’aura pas retrouvé ses biens. Le Président de l’Assemblée Nationale a ajouté que le Gouvernement se prépare à la mise en place de la Commission Vérité et Réconciliation, une étape importante dans la stabilisation de l’unité et l’éradication des causes de division. C’est une étape difficile mais salutaire pour le pays. Une autre action est le programme d’enseignement patriotique, un programme qui sera intégré dans le cursus scolaire, de l’école primaire à l’université. Le Président de l’Assemblée Nationale a terminé en encourageant tous les Burundais de rester unis, nonobstant les querelles qui s’observent dans les partis politiques ou toute situation qui pourrait distraire. Il a demandé à tout un chacun de rester serein car, en aucun cas, toute personne qui aura tendance à ramener les divisions ou faire tomber le pays dans le gouffre ne sera tolérée. Il a exhorté de s’adonner aux travaux de développement et de sauvegarder l’amour et l’unité entre les citoyens.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |