Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Actualité

Commémoration du 50ème anniversaire de l’indépendance dans l’allégresse

Publié lundi 2 juillet 2012
parChristine Nahimana
:

Les cérémonies de la Commémoration du cinquantenaire de l’indépendance du Burundi se sont déroulées sur le Boulevard de l’indépendance en face du Stade prince Louis Rwagasore, le 2 juillet 2012.

Les festivités ont débuté par un long défilé des fonctionnaires des services du secteur public, para-public et privé. Pour la première fois, le traditionnel défilé des corps de défense et de sécurité a débuté par un défilé de jeune filles, les majorettes, d’un âge situé entre 14 et 24ans. Des militaires appartenant aux corps de défenses des cinq pays membres de la Communauté Est Africaine ont également fait le déplacement de Bujumbura pour se joindre à leurs homologues burundais et ont défilé devant le Président de la République. Quelques échantillons des équipements de la Police et de la Force de Défense Nationale ont également été dévoilés au grand public. Les militaires burundais ont fait des exercices militaires comme sle parachutage à partir des hélicoptères.

Des hôtes de marque ont représenté leurs pays dont six chefs d’Etats africains et le Prince Héritier du Royaume de Belgique et on épouse, la Princesse Mathilde. Il s’agissait du Président Kényan, Mwai Kibaki, le Président Tanzanien, Jakaya Mrisho Kikwete, le Président de la RDC, Joseph Kabila, le Président Equato-guinéen, Theodoro Mbasogo Obiang Nguema, le Président de la République Centrafricaine, François Bozizé et le président Somalie, Cheikh Sharif Ahmed.

Le Président de la Commission de l’Union Africaine, Jean Ping, avait également répondu présent. Le Premier Ministre du Rwanda, du Swaziland, Le Président de l’Assemblée Nationale du Gabon, le Ministre chinois en charge de la Culture, le Ministre tchadien des Relations Extérieures, le Ministre Namibien des Affaires Etrangères, le Ministre éthiopien des Relations Extérieures, le Ministre Sud-africain des Relations Extérieures, le Ministre turc des Relations Extérieures, un émissaire du Saint Siège, une délégation de la France, une délégation en provenance des Etats-Unis d’Amérique, une délégation du Royaume Uni, le Secrétaire Général de la Communauté Est-Africaine, le Secrétaire-général adjoint de la CEEAC, le Secrétaire Exécutif de la CEPGL, des Ambassadeurs.

Dans le discours de circonstance, Son Excellence le Président de la République a rendu un grand hommage à l’ancien président tanzanien, Feu Julius Kambarage Nyerere, pour avoir été un proche et conseiller au Héros de l’indépendance du Burundi, le Prince Louis Rwagasore. Il a rappelé que le discours de circonstance était disponible dans les langues comme le Kirundi, le Français et l’Anglais et qu’il est disponible pour celui qui veut savoir d’où vient le Burundi et vers où il chemine. Il a demandé aux Burundais de toujours se rappeler de l’héritage qui leur a été légué par le Prince Louis Rwagasore : l’Unité, le Travail et le Progrès.

Quand l’Unité des Burundais a sombré, des vies humaines ont été emportées par des massacres et guerres fratricides de 1965, 1969, 1972, 1988, 1993. Le Président de la République a exprimé sa reconnaissance à l’endroit des pays qui ont accueilli des réfugiés burundais pendant de longues années et plus particulièrement la Tanzanie. Ce pays a accueilli, à lui seul, presque un million de réfugiés burundais pendant de très longues années. D’autres pays comme le Rwanda, le Kenya, l’Ouganda et la RDC ont également joué un rôle important en octroyant un séjour aux citoyens burundais qui fuyaient le conflit inter-burundais.

Le Président de la République, Pierre Nkurunziza, a également exprimé ses sincères remerciements aux différents médiateurs qui se sont investis dans la résolution du conflit inter-burundais à commencer par Feu Julius Kambarage Nyerere, le Président de l’Initiative de la Sous Région, l’Ougandais Yoweri Kaguta Museveni. Il a également reconnu l’action des médiateurs sud-africains, respectivement le Président Rolihlahla Nelson MANDELA, le Président Jacob ZUMA, Charles NKWAKULA, les efforts de l’Union Africaine, de l’Union Européenne, et bien d’autres.

Le Président de la République a précisé que la célébration du cinquantenaire va se poursuivre par des descentes à l’intérieur du pays au cours du mois de juillet pour inaugurer les infrastructures construites par la population burundaise lors des travaux communautaires.

Avant de clôturer son discours, le Président Pierre Nkurunziza a descerné des titres honorifiques aux personnalités et individus qui se sont distingués dans les œuvres de consolidation de l’indépendance du Burundi. Une quarantaine de personnes ont été décorées par le Président de la République. Il a terminé son discours par la présentation à la population des hôtes de marque qui ont participé aux cérémonies marquant 50 ans d’indépendance du Burundi.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |