Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Actualité

Conférence de presse de la Présidente de l’EALA

Publié vendredi 1er novembre 2013
parChristine Nahimana
:

Mercredi 30 octobre 2013, la Très Honorable Docteur Margaret Nantongo Zziwa a animé au siège de l’Assemblée Nationale du Burundi, une conférence de presse au cours de laquelle elle a fait un bilan du séjour des députés de l’Assemblée Législative de la Communauté Est-Africaine(EALA) au pays.

La Présidente de l’EALA a remercié le Président de la République qui a ouvert solennellement les travaux de la 2ème rencontre de la 2ème session de la 3ème assemblée et lancé par la même occasion le plan stratégique de l’EALA (2013-2018), c’était le mardi 22 octobre 2013. La délégation a aussi participé aux travaux de développement communautaires organisés au chantier de l’Université Polytechnique de Gitega le samedi 26 octobre 2013. Elle a continué son périple qui l’a amenée aux chutes de Karera à Rutana et à la source du Nil à Rutovu en province de Bururi.

JPEG - 52.4 ko
Honorable Dr Margaret Nantongo Zziwa, Présidente de l’EALA

Les remerciements de l’honorable Margaret Nantongo Zziwa se sont aussi adressés à la Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs qui a organisé à l’endroit de l’EALA un séminaire sur la paix et la sécurité. Pour sa part, elle a reçu en audience une délégation de parlementaires ougandais qui étaient venus passér une semaine à Bujumbura.

Au cours de ces assises, l’EALA a arrêté trois résolutions relatives :

a)au procès pendant à la Cour Pénale Internationale à l’encontre du Président kényan et de son Vice-Président ;

b)aux condoléances adressées au Président et au peuple kényans après l’attaque des terroristes qui a emporté des vies humaines ;

c)au projet de baptiser le 15 septembre 2013, journée internationale de la démocratie.

La Présidente de l’EALA a également éclairé certaines questions qui sont d’actualité dans la sous région. Au sujet du procès contre le Président kényan, Uhuru Kenyatta et de son Vice-Président, William Ruto, l’honorable Margaret Nantongo Zziwa est contre l’impunité mais trouve que les fonctions d’un Chef d’Etat sont sacrées. Par exemple, elle s’est demandée qu’est-ce que le Kenya serait devenu lors des récentes attaques des terroristes si le Président n’était pas dans le pays pour calmer les esprits. Lors de la campagne électorale, les candidats au fauteuil présidentiel font des promesses. Quand est-ce que le Président qui doit comparaître chaque fois à La Haye mettra-t-il en actions ses promesses ?

Pour toutes ces raisons, la Présidente de l’EALA demande que le procès soit transféré à Arusha et que le Tribunal pénale d’Arusha soit dotée de capacités requises pour juger ces deux personnalités à la fin de leur mandat respectif.

JPEG - 55.5 ko
Une vue partielle des journalistes

A propos des réfugiés burundais qui ont été chassés de la Tanzanie alors que la Communauté aspire à une fédération politique, la Présidente de l’Assemblée Législative de la Communauté précise que cette mesure n’a pas été prise seulement pour les Burundais, mais pour toute personne étrangère vivant en illégalité sur le sol tanzanien. C’est le droit pour chaque pays de protéger son territoire, a-t-elle martelé avant d’ajouter que les concernés avaient eu un délai d’un mois pour se préparer à rentrer chez eux. Elle a en outre signifié que l’argument de la fédération politique ne tient pas du moment que le protocole y relatif n’est pas encore signé. Actuellement, l’EAC compte cinq pays et chaque pays est régi par ses propres lois.

Précisons que les assises de l’EALA qui ont débuté le 20 octobre vont se sont clôturées le 2 novembre 2013.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |