Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Actualité

DISCOURS PRONONCE PAR SON EXCELLENCE LE PRESIDENT DE L’ASSEMBLEE NATIONALE, L’HONORABLE PIE NTAVYOHANYUMA, A L’OCCASION DE LA CLOTURE DE LA SESSION PARLEMENTAIRE ORDINAIRE DE FEVRIER 2011

Publié lundi 2 mai 2011
:

Honorables Membres du Bureau de l’Assemblée Nationale ;

Excellence Monsieur le Premier Vice-Président de la République ;

Excellence Monsieur le Deuxième Vice Président de la République ;

Excellence Monsieur l’Ombudsman du Burundi ;

Honorables Députés ;

Mesdames et Messieurs les Membres du Gouvernement ;

Monsieur le Président de la Cour Suprême ;

Madame le Président de la Cour Constitutionnelle ;

Monsieur le Procureur Général de la République ;

Monsieur le Président de la Cour des Comptes ;

Monsieur le Président du Conseil National de la Communication ;

Monsieur le Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante ;

Mesdames et Messieurs les Membres du Corps Diplomatique et Consulaire ;

Mesdames et Messieurs les Représentants des Organisations Internationales ;

Mesdames et Messieurs les Membres de la Force de Défense Nationale ;

Mesdames et Messieurs les Membres de la Police Nationale ;

Mesdames et Messieurs les Présidents des Formations politiques agréées ;

Messieurs les Membres des Confessions religieuses ;

Distingués Invités ;

Mesdames, Messieurs.

Au nom de l’Assemblée Nationale et en notre nom propre, permettez-nous d’ abord de souhaiter la bienvenue, à tous nos hôtes de marque, qui ont bien voulu rehausser de leur présence les cérémonies de clôture de cette session parlementaire ordinaire de février 2011.

Nous voudrions aussi remercier les Honorables Députés et les Membres du Gouvernement, ainsi que tous les intervenants dans le travail parlementaire pour leur engagement et la qualité du travail qu’ils ont accompli au cours de cette session.

Nous ne pouvons pas non plus ne pas exprimer nos vifs remerciements à vous tous ici présents, qui avez répondu à notre invitation malgré vos multiples obligations. Ceci prouve l’intérêt que vous attachez aux travaux de cette Institution parlementaire.

Excellences ;

Honorables Membres du Bureau de l’Assemblée Nationale ;

Honorables Députés ;

Distingués Invités ;

Mesdames, Messieurs ;

Au cours de cette session, l’Assemblée Nationale a pu s’acquitter de ses missions de voter les lois et de contrôler l’action gouvernementale. Sur le plan législatif, les projets de lois suivants ont été analysés et adoptés :

1.Projet de loi portant ratification par la République du Burundi de l’Accord de prêt n° 1372P entre la République du Burundi et le Fonds de l’OPEP pour le développement international (OFID) relatif au projet d’aménagement et de bitumage de la route Bubanza-Ndora « Phase 2 : Ntamba-Ndora », signé à Vienne le 21 janvier 2011 ;

2.Projet de loi portant modification de la loi n°1/04 du 27 janvier 2010 portant réorganisation des régimes de pension et risques professionnels des fonctionnaires, des magistrats et des agents de l’ordre judiciaire ;

3.Projet de loi portant organisation générale de l’administration ;

4.Projet de loi portant création et gestion des aires protégées au Burundi ;

5.Projet de loi portant code des sociétés ;

6.Projet de loi portant révision de la loi n°1/006 du 26 juin 2003 portant organisation et fonctionnement des partis politiques ;

7.Projet de loi portant révision du code foncier du Burundi ;

L’Assemblée Nationale a également analysé les amendements du Sénat sur le Projet de loi portant exercice de la profession vétérinaire.

Enfin, l’Assemblée Nationale a approuvé le Document de Stratégie Nationale de Développement de la Statistique du Burundi 2010-2014.

Sur le plan du contrôle de l’action gouvernementale, l’Assemblée Nationale a reçu, en séance plénière, des membres du Gouvernement venus répondre aux questions orales avec débat.

Le 11 février 2011, des questions orales avec débat ont été adressées au Ministre de l’enseignement de base et secondaire, de l’enseignement des métiers, de la formation professionnelle et de l’alphabétisation. Ces questions étaient en rapport avec le redéploiement des enseignants.

Le 11 mars 2011, des questions orales avec débat ont été adressées au Ministre des Télécommunications, de l’Information, de la Communication et des Relations avec le Parlement ; elles concernaient le contrôle des sociétés de télécommunication, la collaboration entre le Burundi et les autres pays membres de l’EAC, ainsi que la liberté de presse.

Le 18 mars 2011, des questions orales avec débat ont été adressées à trois Ministres, à savoir la Ministre des Finances, la Ministre à la Présidence chargée des affaires de la Communauté Est-Africaine et la Ministre du Commerce, de l’Industrie, des Postes et du Tourisme sur l’organisation et le fonctionnement de l’Office Burundais des Recettes (OBR) et le dédouanement des biens.

En date du 31 mars 2011, des questions orales avec débat sur l’augmentation du coût du passeport et du laissez-passer ont été posées au Ministre de la Sécurité publique.

En date du 08 avril 2011, des questions orales avec débat ont été adressées au Ministre de la Justice et Garde des Sceaux. Ces questions étaient en rapport avec l’organisation et le fonctionnement des instances judiciaires, l’indépendance de la magistrature, les moyens de travail insuffisants et la disparité des salaires.

Le 13 avril 2011, le Ministre de la Santé Publique et de la lutte contre le SIDA a répondu à des questions orales avec débat sur la rupture du stock de médicaments antirétroviraux (ARV).

En date du 25 avril 2011, Son Excellence le Premier Vice-Président de la République a présenté à l’Assemblée Nationale les plans d’action des Ministères sous sa coordination.

En date du 27 avril 2011, Son Excellence le Deuxième Vice-Président de la République a présenté, à son tour, les plans d’actions des Ministères qu’il coordonne.

Dans le même cadre du contrôle de l’action gouvernementale, l’Assemblée Nationale a également organisé trois descentes sur terrain. Il s’agit d’une descente effectuée par les membres de la Commission de la Bonne Gouvernance et de la Privatisation aux postes douaniers des frontières du Burundi au mois de novembre 2010 dont le rapport a été présenté en séance plénière le 10 février 2011.

Il s’agit aussi de deux descentes effectuées entre le 1er et le 08 mars 2011 par les membres de la Commission de l’Education, de la Jeunesse, des Sports et Loisirs, de la Culture et de la Communication, en vue de l’évaluation de la rentrée scolaire 2010-2011 et de la mise en application de la mesure de redéploiement des enseignants prise par le Gouvernement. La restitution de ces descentes a eu lieu le 23 mars 2011.

Par ailleurs, dans le cadre de la célébration de la Journée Internationale de la Femme, l’Honorable Premier Vice-Président de l’Assemblée Nationale s’est rendue à Gitega, en date du 21 janvier 2011.

Excellences ;

Honorables Membres du Bureau de l’Assemblée Nationale ;

Honorables Députés ;

Distingués Invités ;

Mesdames, Messieurs ;

Au cours de cette session, d’autres actions ont été également réalisées en rapport avec le renforcement des capacités et les relations diplomatiques.

En ce qui concerne le renforcement des capacités des Députés et des Fonctionnaires, des séminaires et ateliers ont été organisés à Bujumbura.

Du 16 au 17 février 2011, il a été organisé un séminaire de formation sur les techniques de rédaction législative et de contrôle de l’action gouvernementale.

Le 18 février 2011, une séance a été tenue par des Députés burundais membres de l’Assemblée Législative de l’Afrique de l’Est (EALA). Ils ont expliqué aux députés nationaux l’organisation, la mission et le fonctionnement de la Communauté Est Africaine (EAC) et de l’EALA.

Du 22 au 25 février 2011, un atelier de renforcement des capacités des femmes parlementaires a été organisé.

En date du 10 mars 2011, une journée parlementaire de réflexion a été organisée sur le rôle du parlementaire dans la gouvernance du secteur de sécurité.

Du 14 au 15 avril 2011, des parlementaires engagés dans la lutte contre le VIH/SIDA ont participé à un atelier de formation.

Sur le plan diplomatique, environ quinze missions de travail ont été effectuées par les membres du Bureau, des Députés et des fonctionnaires de l’Assemblée Nationale.

C’est ainsi que nous avons participé à la Conférence des Présidents des Parlements des pays membres de la Communauté Economique des Pays de la Région des Grands Lacs (CEPGL) et du Royaume de Belgique, qui s’est tenue à Kigali, du 07 au 10 mars 2011.

Pour sa part, l’Honorable Premier Vice-Président de l’Assemblée Nationale a participé à la 23ème Session de l’Assemblée paritaire des pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP), tenue à Bruxelles en Belgique, du 12 au 23 mars 2011.

Quant à l’Honorable 2ème Vice-Président de l’Assemblée Nationale, il a participé à la 124ème Assemblée de l’Union Interparlementaire, qui s’est tenue au Panama, du 13 au 24 avril 2011.

S’agissant des missions effectuées par les Honorables Députés et les fonctionnaires à l’étranger, celles auxquelles ils ont participé sont les suivantes :

1.le colloque sur la francophonie parlementaire tenu dans la région de Québec au Canada, du 12 février au 02 mars 2011 ;

2.la mission de la Communauté Est-Africaine qui a observé les élections en Ouganda, du 10 au 21 février 2011 ;

3.le séminaire qui s’est tenu à New-York aux Etats-Unis d’Amérique, du 20 au 27 février 2011, sur le thème suivant : « promouvoir l’accès et la participation des femmes et des filles à l’éducation, la formation, la science et la technologie » ;

4.la 14ème réunion ordinaire du Conseil de l’agence de la Communauté est-africaine chargée de la sécurité de l’aviation civile (ASSOA), qui s’est tenue en Ouganda, du 23 au 25 février 2011 ;

5.une session de formation sur le thème suivant : « Traitement et valorisation des déchets : partage d’expérience à travers les résultats du projet ». Cette session s’est tenue à Ouagadougou, au Burkina Faso, du 19 au 27 février 2011 ;

6.une formation sur l’organisation du travail parlementaire, qui a eu lieu en France du 25 février au 28 mars 2011 ;

7.la 55ème session de la commission sur la condition de la femme, qui s’est tenue à New-York du 21 février au 05 mars 2011 ;

8.la mission d’observation des élections présidentielles du premier tour au Bénin, qui a eu lieu entre le 03 et le 09 mars 2011 ;

9.un séminaire sur le thème suivant : « légiférer contre les violences faites aux femmes et aux filles ». Ce séminaire s’est tenu à Ouagadougou au Burkina Faso, du 28 mars au 03 avril 2011 ;

10.le Spring Meeting de la Banque Mondiale, qui s’est tenu à Washington aux Etats-Unis d’Amérique, du 09 au 20 avril 2011 ;

11.l’atelier qui s’est tenu au Kenya, du 12 au 15 avril 2011, sur le suivi et l’évaluation du pacte de la conférence internationale de la région des grands lacs et ses composantes ;

12.les différentes conférences organisées par le Département d’Etat américain dans le cadre de la célébration de la journée internationale de la femme dans six Etats américains, du 04 au 27 mars 2011.

Dans le domaine de la coopération, des délégations étrangères ont été reçues en audience par les membres du Bureau de l’Assemblée Nationale.

En date du 24 février 2011, nous avons reçu en audience Son Excellence Joseph SMETS, Ambassadeur du Royaume de Belgique au Burundi, dans le cadre des préparatifs de la Conférence des Présidents des Parlements de la CEPGL.

Le même jour, nous avons reçu en audience une délégation du Bureau International du travail (BIT) conduite par Monsieur ASSAN DIOP, Directeur Exécutif de la Promotion Sociale au BIT, pour un entretien sur la mise en œuvre de la politique nationale de protection sociale au niveau de la santé publique et de l’éducation au Burundi.

En date du 24 mars 2011, nous avons reçu en audience Son Excellence Pamela SLUTZ, Ambassadeur des Etats-Unis au Burundi en vue d’échanger sur l’état d’avancement de l’analyse et l’adoption du Code foncier ainsi que la mise en place de la Commission Nationale Indépendante des Droits de l’Homme.

Le 25 mars 2011, nous avons reçu en audience Son Excellence Salomon BANAMUHERE BALIENNE, Ambassadeur de la République Démocratique du Congo au Burundi venu pour une visite de travail dans le cadre des préparatifs du sommet des Chefs d’Etat de la CEPGL.

Le même jour, nous avons reçu en audience le Chef de la Délégation de l’Union Européenne au Burundi, l’Ambassadeur Stéphane DE LOECKER, venue pour une visite de travail.

Le 30 mars 2011, nous avons reçu en audience Son Excellence Joseph Albert WEISS, Ambassadeur d’Allemagne au Burundi, qui venait pour un entretien sur la situation de la gouvernance démocratique au Burundi.

De son côté, l’Honorable Premier Vice-Président de l’Assemblée Nationale a reçu, en date du 21 février 2011, une délégation de l’Eglise Evangélique des Amis, venue des Etats-Unis d’Amérique, conduite par Monsieur David KELLUM, pour l’informer de l’appui accordé par cette Eglise à l’Hôpital de Kibimba, en province de GITEGA.

Le même jour, elle a reçu une délégation conduite par Madame Elizabeth ETIVE, déléguée de l’ONG « Family Unite International », venue expliquer le projet de cette ONG relatif à l’assistance des albinos du Burundi.

En date du 24 février 2011, elle a reçu en audience une délégation de l’Union Européenne composée de Madame Dany HOUNGBEDJI et Monsieur PAVER, respectivement Conseiller Juridique et Politique de cette institution, en rapport avec le renforcement des capacités des femmes parlementaires burundaises.

Le 4 mars 2011, elle a reçu en audience Madame Astou DIOP DIAGNE, Consultante internationale en genre et développement, en vue d’échanger sur la politique nationale genre.

Pour sa part, l’Honorable Deuxième Vice-Président de l’Assemblée Nationale a reçu en audience, le 21 février 2011, une délégation conduite par Madame Rosemeire MUNHOZ, Coordinatrice-pays de l’ONUSIDA pour le Burundi, dans le cadre du renforcement des capacités du Réseau des parlementaires engagés dans la lutte contre le VIH/SIDA.

Le 03 mars 2011, le Deuxième Vice-Président de l’Assemblée Nationale a reçu en audience Madame Louise TANI du Bureau des Nations-Unies au Burundi (BNUB), Division Gouvernance Politique, venue dans le cadre du renforcement des capacités des parlementaires.

Excellences ;

Honorables Membres du Bureau de l’Assemblée Nationale ;

Honorables Députés ;

Distingués Invités ;

Mesdames, Messieurs ;

La cérémonie de clôture de la session parlementaire ordinaire de février 2011 arrive au moment où leurs Excellences le Premier Vice - Président et le Deuxième Vice - Président de la République viennent de présenter chacun les plans d’actions des Ministères qui sont sous leurs coordinations respectives.

Nous saisissons cette occasion pour leur exprimer, au nom de l’Assemblée Nationale, de nos Collègues Honorables Députés et en notre nom propre, nos remerciements les plus sincères pour cette franche collaboration qui vise la bonne gouvernance et le renforcement de la gestion démocratique de notre pays.

Nous les encourageons à pérenniser cette démarche et à répondre aux appels de l’Assemblée Nationale dans l’avenir. Nous leur promettons solennellement que l’Assemblée Nationale votera les lois nécessaires à la mise en application de ces plans d’actions, tout en exerçant sa mission de contrôle auprès des divers Ministères.

Parmi les plans d’actions qui ont été présentés, il y en a qui ont trait aux domaines de défense et de sécurité. Ces actions sont annoncées au moment où, dans certains coins du pays, notamment quelques communes de la province de Bujumbura Rural, des tueries sont signalées.

Au nom de l’Assemblée Nationale, nous condamnons avec énergie ces tueries, car la violence n’a jamais résolu des conflits. Nous profitons de cette occasion pour exprimer notre soutien aux familles endeuillées. Nous demandons à la justice d’identifier et de punir les auteurs de ces assassinats, conformément à la loi.

Nous lançons également un appel pressant aux populations concernées pour qu’elles s’unissent et travaillent avec l’administration, les forces de l’ordre ainsi que l’appareil judiciaire, afin de mettre fin à une telle situation devenue intenable et laisser les populations s’atteler paisiblement aux activités de développement.

En ce qui la concerne, l’Assemblée Nationale est préoccupée par le renforcement du respect des droits de la personne humaine au Burundi, dont le droit à la vie qui est sacré.

Les droits de la personne humaine, c’est aussi les droits à l’éducation et à une bonne santé. C’est pour faire respecter ces droits que le Gouvernement, avec l’appui financier de l’Agence Internationale de Développement (IDA) de la Banque Mondiale, va exécuter un projet destiné à doter notre pays d’infrastructures de communication (Projet Burundi Backbone System).

L’objectif principal de ce projet est l’installation de la fibre optique et assurer, à un coût très réduit, la connectivité de toutes les provinces et communes du pays, y compris les écoles et les hôpitaux des zones rurales les plus éloignées.

Avec ce projet, les enfants du Burundi, de l’école primaire à l’université, seront bien formés et pourront être aussi compétitifs que les autres enfants du monde.

Ces enfants et leurs parents verront également leur santé s’améliorer parce que les hôpitaux et les personnels soignants vont accéder facilement aux technologies de la médecine moderne, grâce à cette connectivité.

Par ailleurs, le Burundi pourra rattraper le retard qu’il enregistre en matière de technologies de l’information et de la communication, et ainsi accélérer son développement socioéconomique.

Ainsi, notre pays pourra s’intégrer plus rapidement au sein des organisations régionales et sous-régionales dont il fait partie actuellement. Il sied de rappeler, à ce sujet, que Son Excellence Pierre NKURUNZIZA, Président de la République du Burundi, a été élu pour diriger la Communauté Est-Africaine (EAC), pour cette année 2011. Nous saisissons cette occasion pour lui renouveler le soutien de l’Assemblée Nationale à la réalisation des objectifs de cette organisation.

Chers collègues députés ;

C’est grâce à votre assiduité que nous avons enregistré un bilan satisfaisant au cours de cette session. Nous saisissons cette occasion pour vous féliciter de la compétence avec laquelle vous vous êtes acquittés de vos obligations parlementaires. Nous vous encourageons à aller toujours de l’avant pour qu’ensemble nous enregistrions plus de succès dans l’avenir.

C’est aussi pour nous l’occasion de vous souhaiter de bonnes vacances parlementaires. Elles vous permettront de demeurer à l’écoute des populations que vous représentez et de les assister dans leur quête de la paix et du développement.

Notre souhait est qu’au retour de vos vacances parlementaires, vous ayez joué pleinement votre rôle de représentants du peuple, par l’assistance, l’écoute et l’orientation des populations de nos circonscriptions respectives vers leur développement intégral.

A cette occasion, nous voudrions féliciter les fonctionnaires de l’Assemblée Nationale, pour avoir donné le meilleur d’eux-mêmes dans l’appui qu’ils ont apporté aux élus du peuple. Nous leur demandons d’être toujours disponibles en mettant leurs compétences au service de notre patrie et des institutions qui la représentent, en l’occurrence, l’Assemblée Nationale.

Excellences ;

Honorables Membres du Bureau de l’Assemblée Nationale ;

Honorables Députés ;

Distingués Invités ;

Mesdames, Messieurs ;

Avant de terminer, nous voudrions réitérer nos sincères remerciements à vous tous ici présents pour votre appui. Nous formulons le souhait que chacun de nous fasse ce qu’il peut pour que la paix et la sécurité règnent dans tout le pays.

C’est sur ce vœu que nous déclarons clos les travaux de la session parlementaire ordinaire de février 2011.

Nous vous remercions.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |