Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Actualité

Déclaration de l’Assemblée Nationale relative au rapport de la FIDH évoquant la répression aux dynamiques génocidaires.

Publié samedi 3 décembre 2016
parChristine Nahimana
:

Les téléphones portables distribués aux chefs collinaires servent à faciliter la communication en matière de sécurité et non l’exécution des actes génocidaires. D’autre part, le projet de creuser des latrines publiques rentre dans le programme du Ministère de la Santé publique et de la Lutte contre le SIDA de multiplier les latrines dans des lieux publics en vue d’améliorer l’état d’hygiène.

JPEG - 64.9 ko
Le porte parole de l’Assemblée Nationale lisant la déclaration

Ces propos sont contenus dans une déclaration sortie vendredi 2 décembre 2016 par le Président de la Chambre basse du Parlement burundais, le Très Honorable Pascal NYABENDA. déclaration qui a été lue par le Porte-parole de l’Assemblée Nationale rejette en bloc les aspects mensongers contenus dans le rapport de la Fédération Internationale des Droits de l’Homme, FIDH en sigle.

La déclaration a été enrichie par les contributions des Honorables Députés puisqu’elle a été signée au lendemain de la séance des questions orales à l’endroit de deux Membres du Gouvernement.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |