Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Descentes à l’intérieur du pays

Descente du Premier Vice-Président de l’Assemblée Nationale dans les communes de Mugamba et de Matana

Publié lundi 17 novembre 2014
parChristine Nahimana
:

L’inauguration des œuvres et la sécurité au cœur de son déplacement

"La sécurité est le chantre du développement", c’est du moins le mot d’ordre du déplacement du Premier Vice-Président de l’Assemblée Nationale dans les communes de Mugamba et Matana lors de l’inauguration des œuvres réalisées par la population appuyée par le Gouvernement, nous sommes vendredi le 14 novembre 2014.

Dans la commune de Mugamba, l’Honorable Mo-Mamo Karerwa a visité le village de paix de Coma, un site bien aménagé et équipé en eau potable. Les villages constituant le tremplin du développement, l’administrateur de Mugamba a signifié que la Commune prévoit aménager également un terrain qui pourra héberger 400 maisons en villages collectifs et cela permettra à la population d’avoir un logement décent. Caractérisée par le manque d’eau potable dans le passé, grâce à l’effort conjugué du Gouvernement et de la population, aujourd’hui la commune Mugamba est approvisionnée en eau (du moins certaines localités). L’Honorable Mo-Mamo Karerwa ne pouvait pas ne pas étancher sa soif en goutant à cette eau provenant des montagnes surplombant la commune.

JPEG - 71.6 ko
Honorable Mo-Mamo Karerwa, entrain de boire de l’eau potable à Mugamba

Dans son discours, l’administrateur communal de Mugamba a relevé quelques défis, entre autres le manque d’un hôpital pour une population qui avoisine cent mille habitants, le manque de tôles et ciments pour couvrir d’autres infrastructures d’intérêt public.

L’administrateur Jean-Claude Matunu a fait savoir que la commune regorge des hommes et femmes qui aiment le travail et a remercié la Présidence de la République pour son appui multiforme.

A Matana, le Premier Vice-Président de l’Assemblée Nationale a visité le Lycée communal de Nyagihotora, une école sous convention protestante se trouvant sur la colline Gitanga, zone Gasibe. L’Honorable Mo-Mamo Karerwa a été touchée par la propreté qui caractérise cet établissement, vieux de 27 ans, dont les filles dépassent largement l’effectif les garçons. Comme son collègue de Mugamba, l’administrateur communal de Matana a demandé l’appui du Gouvernement pour finaliser la construction des bâtiments publics.

JPEG - 72.6 ko
Honorable Mo-Mamo Karerwa prononçant le discours de circonstance

Que ce soit à Mugamba et à Matana, l’Honorable Mo-Mamo Karerwa était porteuse d’un message de paix et de sécurité. Le gouvernement du Burundi est prêt à intervenir n’importe quand pour appuyer les réalisations de la population. Il suffit de présenter les premiers jalons et surtout de sauvegarder la paix chèrement obtenue pour gagner la confiance du Gouvernement, a-t-elle martelé. A la demande de 10.000 tôles et 5.000 sacs de ciments formulée par le Conseiller du Gouverneur de Bururi pour parachever les édifices communautaires, le Premier Vice-Président de l’Assemblée Nationale a réaffirmé qu’elle va faire le plaidoyer à qui l’appel est lancé.

JPEG - 75.8 ko
Une vue de la population venue assister aux cérémonies

Dieu merci, la population a compris que l’Etat-providence n’existe plus, a poursuivi l’Honorable Karerwa et que cela n’a pas toujours été le cas où le Gouvernement collabore avec la population pour construire le pays sans l’appui de l’étranger. Elle a demandé aux élèves de Mugamba et Matana d’être assidus aux études et de répondre massivement aux échéances électorales au même titre que les hommes et femmes, à condition de se procurer de la carte nationale d’identité et de se faire enrôler au moment opportun. L’Honorable Mo-Mamo Karerwa a conseillé aux habitants de ces deux localités de se désolidariser des rumeurs qui cachent des visées politiques. « Que les gens mal intentionnées propagent des rumeurs et que vous vous attelez activement au travail. La paix et la sécurité sont le chantre du développement », a-t-elle conclu.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |