Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Actualité

Descente du Président de l’Assemblée Nationale, l’Honorable Pie Ntavyohanyuma, en commune de Bugarama de la province de Bujumbura

Publié vendredi 13 mai 2011
parTharza Manirakiza
:

Dans le processus entamé par les hautes autorités du pays en vue de la stabilisation de la province de Bujumbura en matière de paix et de sécurité, le Président de l’Assemblée Nationale, l’Honorable Pie NTAVYOHANYUMA, était ce jeudi 12 mai 2011 en commune de Bugarama où il s’est joint à une population nombreuse dans les travaux de développement communautaire à la localité de Burangwa en rendant plus praticable la route menant au chef-lieu de la commune.

Après cet effort physique, l’administrateur de la commune de Bugarama s’est réjoui d’accueillir cet hôte de marque. Tout en situant géographiquement sa commune qui se trouve parmi les onze que compte cette province, M. Joachim MANIRAKIZA a précisé qu’elle se compose de trois zones, à savoir Ruteme, Bugarama et Magara, Magara étant celle qui a abrité les visiteurs et la plus peuplée de la commune avec à elle seule 20 mille d’habitants sur 31 mille. La sécurité est totale dans cette commune même si elle est parfois perturbée par des bagarres entre des citoyens qui ont pris un verre de trop, s’est félicité l’administrateur communal qui a ajouté que le Conseil communal est actuellement au complet avec l’entrée de six membres du FNL.

L’Administrateur Joachim Manirakiza n’a pas manqué de soumettre à son visiteur de marque quelques doléances de ses administrés dont l’amélioration de cette route de 35 Km de longueur qui mène au chef-lieu de la commune et dont les efforts des populations se trouvent très limitées dans cette tâche. Bugarama est la seule commune de la province à ne pas disposer d’une salle polyvalente, les nombreux jeunes n’ont pas plus de lieux de divertissement à l’instar des centres de jeunes, a-t-il regretté avant d’ajouter que les nouveaux quartiers comme Kigobe et Makombe ne sont pas encore alimentés en électricité pendant que la télévision nationale ne couvre que le bord du Lac Tanganyika. Et d’exhorter l’usage des antennes de la téléphonie mobile éparpillée ici et là dans cette localité qui enregistre 85o ménages rapatriés mais qui ne sont pas assistés au moment où les démobilisés en provenance du CNDD-FDD, du FNL et des ex-FAB demandent eux aussi d’être appuyés.

Au nom de la délégation qu’il conduisait et en son nom propre, l’Honorable Pie NTAVYOHANYUMA a remercié les populations de Bugarama pour l’accueil leur manifesté avant de présenter les six Parlementaires de cette circonscription. A côté des Honorables Députés Denise SINDOKOTSE, Félicien NDUWUBURUNDI, Ezéchiel NIBIGIRA et Odette HAKIZIMANA, on notait aussi la présence des Honorables Sénateurs Daphrose NYANDWI et Laurent RWANKINEZA.

Le Président de la Chambre basse du Parlement burundais a également exprimé sa gratitude à ces populations pour avoir répondu nombreuses et en état de gaieté à ces activités, signe qu’il règne une franche collaboration entre elles et les autorités depuis la base jusqu’au sommet. Il s’est également réjoui de la présence massive des jeunes avant de signifier que les doléances exprimées par l’administrateur communal seraient honorées si et seulement si les efforts étaient conjugués.

Si l’on est solidaire, les travaux de développement sont possibles, mais à condition que règnent la paix et la sécurité, a dit le Président de l’Assemblée Nationale avant de préciser que ces derniers jours, les hautes autorités du pays sont en train de visiter les différentes communes de la province de Bujumbura pour parler de la paix et de la sécurité. Sans ces deux impératifs, rien n’est possible en matière de développement, a-t-il insisté avant de rappeler qu’ils étaient réunis là parce qu’il y régnait justement la paix et la sécurité. Il a saisi l’occasion de remercier les corps de défense et de sécurité, le Conseil communal ainsi que le conseil collinaire pour leurs efforts en vue de la stabilisation de la paix et de la sécurité.

L’Honorable Pie NTAVYOHANYUMA a aussi informé l’assemblée présente qu’au terme d’une réunion tenue mardi, le 12 courant, il a été mis sur pied un comité chargé de gérer la question de sécurité jusqu’au niveau du secteur pour que la sécurité soit recouvrée au niveau de toute la province.

En commune de Mutambu, les populations nous ont révélé la stratégie qu’elles ont arrêtée en vue du maintien de la paix et de la sécurité, emboîtez-leur le pas, a conseillé le Président de l’Assemblée Nationale, avant d’inviter les populations de Bugarama de ne plus se disputer au sujet de leur opinion suivant les différentes formations politiques et d’évaluer la situation sécuritaire à la fin de chaque semaine. Les démobilisés devraient aussi se rencontrer une fois la semaine, ils devraient également se rencontrer au niveau provincial pour arrêter ensemble des plans de développement pour leurs communes, leur province et leur pays, a-t-il martelé.

Le Président de la Chambre des Députés a invité tout le monde, grands et petits, ainsi que les démobilisés à veiller à la sécurité. Il s’est avéré que 90% des fauteurs de trouble sont des étrangers à la province. Il a signifié qu’il ne voulait pas dire qu’il fallait se méfier de toute personne étrangère à la province comme certains organes de presse ont dénaturé le message qu’il a adressé aux populations de Mutambu. Seulement, a-t-il nuancé, il faut toujours surveiller les délinquants et dénoncer les suspects. Nous sommes ici, a-t-il expliqué, en vue de la stabilisation de la province de Bujumbura en matière de paix et de sécurité, conformément à la communication du Président de la République, selon laquelle la province de Bujumbura devrait recouvrer la sécurité dans deux mois. Et de se réjouir que la campagne commence à produire des effets. En commune d’Isale, des jeunes parmi lesquels se trouvaient des filles se sont désolidarisés d’avec les fauteurs de troubles. Ils se sont rendus de leur gré aux forces de l’ordre avec leurs armes.

Revenant sur le discours de l’administrateur communal où il faisait mention des rapatriés de la RDC et de la Tanzanie, l’Honorable Pie Ntavyohanyuma a invité tout le monde à rivaliser dans les travaux de développement basés sur la sécurité. Chacun doit veiller sur la sécurité de son voisin, a-t-il ajouté, avant de conseiller aux jeunes de ne pas prêter oreilles à ces fauteurs de trouble.

Le Président de l’Assemblée Nationale a terminé son discours en promettant aux populations de la commune de Bugarama qu’ensemble avec les Parlementaires élus dans la circonscription de Bujumbura, ils vont analyser en quoi ils peuvent apporter leur contribution.

Notons enfin que la commune de Bugarama est frontalière à l’Est avec la commune de Burambi de la province de Bururi, à l’Ouest avec la commune de Muhuta de la même province de Bujumbura et de la RDC via le lac Tanganyika, au Nord avec la commune de Mugamba de la province de Bururi et au Sud avec la commune de Rumonge de la province de Bururi. Christine Nahimana

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |