Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Actualité

Discours de S.E.M. Pierre Nkurunziza, Président de la République du Burundi et Président du Sommet des Chefs d’Etats de l’EAC lors de l’ouverture des travaux de la 2ème Réunion de la 5ème Session de l’Assemblée Législative de la Communauté Est-Africaine (EALA)

Publié vendredi 18 novembre 2011
parTharza Manirakiza
:

Excellences ;

Mesdames, Messieurs ;

1. Permettez-Nous avant tout de remercier le Très Haut. C’est grâce à son éternel amour que cette date nous trouve en vie et capable de servir dignement nos peuples.

2. C’est pour Nous un grand honneur et un réel plaisir de Nous retrouver devant cette Auguste Assemblée pour procéder à l’ouverture solennelle des travaux en plénière de la « Deuxième Réunion de la Cinquième Session de l’Assemblée Législative de la Communauté Est Africaine ».

3. Nous voudrions souhaiter une chaleureuse bienvenue au Président de l’Assemblée Législative de la Communauté Est Africaine (EALA), l’Honorable Abdirahim Abdi et à vous tous, Honorables Membres de l’Assemblée Législative Est Africaine venus des Etats frères et amis de la Région. Nous vous promettons de ne ménager aucun effort pour rendre votre séjour au Burundi aussi utile qu’agréable.

4. Permettez-Nous également de souhaiter la bienvenue aux Honorables Députés et Sénateurs Burundais, aux Membres du Gouvernement du Burundi, aux Membres du Corps Diplomatique et Consulaire et à vous tous, Distingués Invités qui avez accepté de rehausser de votre présence ce grand rendez-vous au Palais des Congres de Kigobe, siège de l’Assemblée Nationale du Burundi.

Honorables Députés et Sénateurs, Excellences, Distingués Invités, Mesdames, Messieurs ;

5. Cette Session Spéciale intervient au moment où Nous approchons la fin de Notre mandat de la Présidence au Sommet de la Communauté Est Africaine que Nous assumons depuis le 03 Décembre 2010. De Notre point de vue, notre présence ici revêt donc une double signification.

6. Il s’agit de montrer une fois de plus, en tant que Président en exercice de la Communauté Est Africaine l’intérêt et l’attachement que nous réservons aux travaux et au rôle joué par l’Assemblée Législative Est Africaine dans le processus d’intégration au sein de la Communauté Est Africaine.

7. Il s’agit également de mettre en exergue l’impact de l’Assemblée Législative sur la vie des citoyens. A ce sujet, Nous avons jugé utile de partager avec vous Notre Vision pour ce qui doit être fait pour une intégration réussie au sein de notre Communauté. Nous devons chaque fois nous assurer que chaque pas marqué se fait dans la bonne direction, et que systématiquement nous en consolidons les acquis.

Honorables Députés et Sénateurs, Excellences, Distingués Invités, Mesdames, Messieurs ;

8. Organiser de façon rotative les réunions de ce genre dans les États Membres est une bonne idée, en ce sens que cela donne aux Peuples de la Communauté Est Africain l’opportunité de suivre de très près et de comprendre le fonctionnement des Organes de la Communauté Est Africaine, et de l’Assemblée Législative en particulier.

9. Plus important encore, Nous pensons qu’il faut donner à nos peuples respectifs, la possibilité de contribuer à vos délibérations comme le stipule l’Article 49 du Traité portant création de la Communauté Est Africaine.

Honorables Députés et Sénateurs, Excellences, Distingués Invités, Mesdames, Messieurs ;

10. Depuis une décennie, les peuples de la Communauté Est Africaine ont fait des progrès significatifs dans le processus d’intégration. Nous sommes heureux de constater que les différents organes et institutions de la Communauté Est Africaine dont l’Assemblée Législative, ont apporté une contribution importante à ce processus.

11. Cependant, nous ne devrions pas dormir sur nos lauriers, car il reste un long chemin à parcourir. En effet, pour répondre aux attentes et aspirations des peuples de l’EAC, les différents Organes de notre Communauté devraient renforcer la coopération et la collaboration avec les institutions nationales.

12. Dans le cas d’espèce de l’Assemblée Législative de la Communauté Est Africaine, cela pourrait être réalisé grâce à une plus grande collaboration et plus d’affinité avec les parlements nationaux. De cette façon, la Communauté se rapprocherait davantage du Peuple, qui à son tour apporterait une contribution directe à travers ses élus.

13. La collaboration et l’harmonisation des processus législatifs par les différents corps législatifs deviennent impératif, dès lors que nous reconnaissons que les lois promulguées par l’EALA ont une précédence sur les lois nationales des Etats Membres.

Honorables Députés et Sénateurs, Excellences, Distingués Invités, Mesdames, Messieurs ;

14. Du point de vue de l’agenda de l’intégration, nous avons adopté et signé des protocoles importants et les Etats Membres ont pris divers engagements au regard de intégration. Toutefois, quant à leur mise en œuvre, nous n’avons pas avancé au rythme tant souhaité et les Peuples Est Africains ne cessent de Nous le répéter.

15. Il est donc pressant que l’Assemblée Législative et le Conseil des Ministres de la Communauté Est Africaine collaborent pour une mise en œuvre plus effective de l’Union Douanière et du Protocole portant création du Marché Commun de la Communauté Est Africaine, de sorte que les citoyens Est Africains puissent en tirer des bénéfices tangibles.

16. Sous cet angle, des lacunes restent à combler pour mettre un terme aux grognes et soucis des opérateurs économiques de la Communauté Est Africaine, des investisseurs et des citoyens ordinaires qui sont souvent bloqués par des barrières non tarifaires et autres obstacles à la libre circulation des biens et des personnes dans la région. Cela constitue en effet un handicap à l’opérationnalisation des deux protocoles et devrait être l’ultime priorité.

17. Nous estimons que la création d’une autorité douanière unique pour toute la Communauté East Africaine pourrait contribuer à résoudre ce problème. Voilà le genre de question dont l’Assemblée Législative de la Communauté Est Africaine pourrait se saisir en termes de suivi.

Honorables Députés et Sénateurs, Excellences, Distingués Invités, Mesdames, Messieurs ;

18. Permettez-Nous de terminer notre propos en souhaitant vivement pleins succès à la Deuxième Réunion de la Cinquième Session de l’Assemblée Législative de la Communauté Est Africaine. Puisse vos échanges être fructueux et bénéfiques pour les peuples que vous représentez.

19. Nous souhaitons de tout cœur qu’encore une fois, cette Réunion permette en ce qui est du programme d’intégration, d’enregistrer d’autres réalisations pour le bonheur de nos pays et peuples respectifs.

20. C’est sur ces mots que Nous déclarons solennellement ouverts, les Travaux de la Deuxième Réunion de la Cinquième Session de l’Assemblée Législative de la Communauté Est Africaine.

Longue vie et Prospérité à notre chère Communauté Est Africaine ;

Longue vie à Nos Parlements et à l’Assemblée Législative Est Africaine ;

Vive l’Intégration Régionale ;

Que Dieu Vous bénisse ;

Nous Vous remercions !

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |