Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Descentes à l’intérieur du pays

Echange de vœux du nouvel an entre les élus locaux de la Commune de Gahombo en province de Kayanza

Publié samedi 9 janvier 2016
parPetronie Bucumi
:
JPEG - 46.8 ko
L’Honorable Edouard NDUWIMANA entouré par les fonctionnaires de la Commune Gahombo

Dans ses vacances parlementaires, le Deuxième Vice-Président de l’Assemblée Nationale rencontre son électorat comme il l’a fait le vendredi 8 janvier 2015. En effet, l’Honorable Edouard NDUWIMANA, natif de la Commune Gahombo et Président du Conseil Communal, avec les 5 élus collinaires dans cette commune et les différents fonctionnaires de la Commune, ont échangé des vœux du nouvel an dans l’une des salles de la paroisse de Rukago.

L’administrateur de la commune Gahombo, Madame Jacqueline RURAGOKA qui a prononcé le mot d’accueil, a remercié vivement le Deuxième Vice-Président de l’Assemblée Nationale pour son assiduité aux travaux de développement.

JPEG - 51.7 ko
Le Deuxième Vice- Président de l’Assemblée Nationale prononçant son allocution

Dans son allocution, l’Honorable Edouard NDUWIMANA a remercié la population de ladite commune d’avoir bien travaillé en bonne cohabitation au cours de l’année qui vient de s’écouler. Comme conséquences, a-t-il ajouté, la commune Gahombo a été classée parmi les dix premières communes dans le pays en rapport avec les travaux de développement. Il les a conseillés de continuer dans cette optique pour pouvoir occuper la 3ème place durant l’année 2016.

Le Deuxième Vice président de l’Assemblée Nationale est aussi revenu dans son allocution aux grands moments qui ont marqué l’année 2015. C’est une année qui a été marquée par les moments difficiles mais louables, à l’issue desquels les institutions sont en place, s’est-il réjoui. Il a invité la population en général et celle de la commune de Gahombo en particulier, à continuer à sauvegarder la bonne cohabitation dans leurs diversités afin de garder la stabilité des institutions qu’ils ont mises en place.

JPEG - 69.8 ko
Vue partielle des élus locaux

Concernant le déploiement des troupes étrangères au Burundi, le Deuxième Vice Président de l’Assemblée Nationale a indiqué que la situation actuelle n’est pas semblable à celle de 1993 où le Président qui a été démocratiquement élu a été assassiné par les ennemis de la démocratie. La situation politico sécuritaire qui a suivi en ce moment était précaire, ce qui a justifié le déploiement des agents de MIOB pour aider le pays à revenir à sa démocratie.

L’Honorable Edouard Nduwimana a terminé son allocution en invitant toujours la population à garder jalousement la démocratie qu’ils ont qu’ils ont difficilement héritée.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |