Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Actualité

Inhumation de 12 militaires burundais tombés sur le champ d’honneur en Somalie

Publié mercredi 25 février 2009
parTharza Manirakiza
:

Deux jours après l’incident tragique de ce dimanche 22 février 2009 en Somalie, les cérémonies d’inhumation des 12 militaires lâchement assassinés par des extrémistes islamistes somaliens ont eu lieu hier au cimetière de Mpanda. L’événement de cette journée a mobilisé une foule très nombreuse composée de familles, amis et connaissances des illustres disparus tombés sur le champ d’honneur dans un pays en proie à une guerre civile qui l’a ravagé pendant plus d’une décennie.

Dans ces cérémonies de dures épreuves pour le Burundi, les autorités nationales et internationales n’ont pas manqué à l’événement. En plus du haut commandement de la Force de Défense Nationale en tête duquel le Ministre de la Défense Nationale et des Anciens Combattants, il y avait aussi l’Honorable Président de l’Assemblée Nationale, les membres du Bureau de l’Assemblée Nationale et du Sénat, le Premier et le Deuxième Vice-Présidents de la République, certains membres du Gouvernement, les Représentants du Corps diplomatique et consulaire, des Organisations Internationales et des pays amis ; bref, l’événement s’est voulu d’ampleur nationale car ayant rassemblé diverses catégories de personnes autour d’un idéal de convivialité sociale retrouvée.

Après la messe de requiem célébrée par l’Aumônier Militaire à la Cathédrale catholique Regina Mundi et qui a vu une participation massive des chrétiens et non chrétiens en signe de compassion aux familles et à la nation entière éprouvées par cette perte énorme, les obsèques des 12 militaires dont un officier se sont déroulées au cimetière de Mpanda où une ambiance de détresse et de douleur partagée se lisait sur tous les visages.

Dans son oraison funèbre devant les dépouilles mortelles de ces disparus, le Ministre de la Défense Nationale et des Anciens Combattants, a regretté cet acte ignoble des terroristes somaliens qui ont commis le pire sur des personnes qui sont allées chercher de la paix pour leur pays. Tout en manifestant sa sympathie méritée aux familles des disparus, le Lieutenant Général Germain NIYOYANKANA a réaffirmé l’engagement du Gouvernement à continuer de soutenir les veuves et orphelins des disparus car leur disparition est pour une cause noble et d’honneur pour le pays et pour l’Afrique toute entière.

Fondant ses inquiétudes sur les récentes déclarations des organisations politiques à propos de la mort de ces dignes fils du Burundi, le Ministre de la Défense Nationale et des Anciens Combattants a vivement mis en garde contre toute exploitation politicienne de cet incident malheureux, car ce serait une manœuvre d’accentuer la douleur des familles encore sous le choc. Le Lieutenant Général Germain NIYOYANKANA a plutôt invité les hommes politiques à faire preuve de retenue et éviter de ne pas verser dans des positionnements qui risquent de décourager les troupes. Il a aussi invité ses hommes et surtout ceux qui se trouvent présentement en Somalie et ceux qui y seront prochainement envoyés de garder le moral et le courage et de rester sur le qui-vive pour éviter que de pareils incidents ne se répètent.

La dernière étape de ces funérailles aura été le dépôt des gerbes de fleurs sur les tombes des disparus. En plus des familles et les proches, les Corps de la République comme le Gouvernement, l’Assemblée Nationale, le Sénat, le Ministère de la Défense Nationale et des Anciens Combattants, l’Etat-Major Général de la Force de Défense Nationale, certaines formations politiques et bien d’autres, se sont succédés pour se recueillir devant les tombes et ainsi honorer la mémoire des illustres disparus tombés sur le champ d’honneur à la recherche de la paix pour la Somalie et les Somaliens.

Tharcisse MANIRAKIZA.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |