Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Actualité

L’Assemblée Nationale a accompagné Lieutenant Général Adolphe NSHIMIRIMANA a son dernier demeure

Publié dimanche 23 août 2015
parArlette Akimana
:

Ce samedi 22 Aout 2015 ont eu lieu les cérémonies d’inhumation de feu Lieutenant Général Adolphe NSHIMIRIMANA.

Ces cérémonies ont débuté par une messe de requiem à la Cathédrale Regina Mundi. Dans son homélie, l’Aumônier Général de la Force de Défense Nationale l’Abbé Adélin Gacukuzi, a indiqué que le défunt était un fervent chrétien, il avait été baptisé, avait fait sa communion et sa confirmation aussi. Selon toujours l’Abbé Gacukuzi, le Lt.Général Adolphe Nshimirimana était un homme tolérant qui écoutait et parlait avec tout le monde, petits et grands. L’Abbé Gacukuzi a aussi souligné le caractère social du défunt, qui a contribué à la construction des églises, des stades et autres infrastructures sociales.

JPEG - 52.8 ko
Le Président de l’Assemblée Nationale et celui du Sénat participent à la messe de requiem

Le cortège funéraire s’est ensuite dirigé vers le lieu où repose le Général, à Kamenge sur la RN1 à côté du bar Iwabo w’Abantu. Différentes personnalités burundaises étaient présentes à cette cérémonie : Le Président de l’Assemblée Nationale, l’Honorable Pascal Nyabenda et son épouse, le Président du sénat, l’Honorable Révérien NDIKURIYO et son épouse, les parlementaires, les membres du gouvernement et d’autres.

JPEG - 70.7 ko
La tombe du Lt.Général Adolphe NSHIMIRIMANA

La prière sur la tombe était dirigée par le Vicaire Général de l’Archidiocèse de Bujumbura Mgr Anatole RUBERINYANGE.

Le représentant de l’employeur du défunt a passé en revue sa vie, de sa naissance en commune Gishubi à ses années de lutte acharnée pour la restauration et la consolidation de la démocratie au Burundi.

Les personnes qui l’ont beaucoup plus connu ont aussi témoigné. A travers un témoignage plein d’émotion, le fils du Général, Adolis NSHIMIRIMANA, a parlé de son père comme un homme courageux, qui aimait son pays et qui lui a toujours inculqué les valeurs de bonne conduite et d’amour pour son pays. Le Commissaire de Police Alain Guillaume Bunyoni, lui, a évoqué les années passées dans le Maquis avec feu Lt.Général Adolphe NSHIMIRIMANA, des années passées à combattre pour la restauration de la démocratie au Burundi. Il a parlé de lui comme étant un combattant toujours aux côtés de ses troupes, qui communiquait avec ses hommes, un médiateur.

Au nom de l’archevêché de Gitega, trois prêtres ont fait le déplacement et celui d’entre eux qui a pris la parole a indiqué que l’archevêque Simon NTAMWANA adresse ses condoléances à la famille éprouvée et remercie de tout cœur feu Lt.Général Adolphe NSHIMIRIMANA pour s’être beaucoup investi dans la construction de l’Eglise de sa paroisse natale de Gishubi et de l’Université polytechnique de TANKOMA.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |