Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Actualité

L’Assemblée Nationale a adopté le Projet de loi portant ratification d’un accord de financement pour la relance du secteur routier

Publié jeudi 14 juillet 2011
parChristine Nahimana
:

Lors de la séance plénière du 12 juillet 2011, présidée par l’Honorable Pie Ntavyohanyuma, Président de l’Assemblée Nationale, les Honorables Députés ont adopté à l’unanimité le projet de loi portant ratification par la République du Burundi de l’accord de financement entre la République du Burundi et l’Association Internationale de Développement (IDA) : financement additionnel au Projet de Développement du Secteur Routier.

Le Ministre des Transports, des Travaux Publics et de l’Equipement, Dr. Ing. Saidi Kibeya, était présent à cette séance pour expliquer aux Honorables Députés ce qui a poussé le Gouvernement à demander le vote de ce projet de loi.

Comme l’a fait savoir ce représentant du Gouvernement, en date du 17 mai 2011, la Ministre des Finances et la Représentante de la Banque Mondiale au Burundi ont procédé à la signature d’un Accord de financement équivalent à 19.000.000 Us $. Ce financement vient pour la continuité du Projet de Développement du Secteur Routier (PDSR) qui a terminé ses activités en date du 30 juin 2011. Le Ministre Saïdi Kibeya a signalé que le projet de loi en question s’inscrit dans l’optique de la relance des activités de sortie de conflit et cela par la remise en état d’une partie du réseau des routes prioritaires, la création d’emplois pour les populations rurales et aussi l’amélioration des capacités institutionnelles dans le secteur routier.

Le Ministre des Transports, des Travaux Publics et de l’Equipement a révélé que les routes revêtues qui sont concernées dont leur réparation est assurée par le Projet PDSR-financement additionnel sont la RN1(Bujumbura Mairie-Kayanza-Kanyaru haut), la RN3 (Bujumbura Mairie-Nyanza Lac-Mabanda-Mugina), la RN 7 (Bujumbura Mairie-Jenda-Matana-Gitaba) et la RN 10 (Rubombo-Rwegura). Aussi , des routes en terres (ou routes provinciales) seront réhabilitées et ce sont les routes provinciales suivantes : Nyakararo-Muramvya, la RN10-frontière Rwanda, Jenda-Gatabo et Mairie Campus Kiriri-Rushubi-Bugarama.

D’autres activités seront réalisées dans le cadre de ce projet comme l’entretien des routes, la gestion du secteur routier et le renforcement institutionnel et l’appui à la gestion du projet.

Les Honorables Députés ont saisi cette occasion pour poser des questions relatives au domaine routier. L’une d’elles concerne le fait que lors de construction des routes, les places réservées au parking et aux arrêts-bus ne sont pas tenues en compte, et cela cause des accidents vu le fait qu’au Burundi, il y a beaucoup de véhicules dont les portières s’ouvrent du côté de la route. Le manque de panneaux de signalisation a été aussi signalé comme handicap à la sécurité routière.

Le Ministre des Transports, des Travaux Publics et de l’Equipement a reconnu que les parkings font défaut sur les routes et a fait savoir qu’il incombe à la Mairie de Bujumbura d’aménager des parkings et des arrêts-bus en Mairie. Mais il a révélé que ces places seront prévues dans le schéma directeur de l’aménagement du territoire ainsi que dans la Stratégie Nationale Routière qui est entrain d’être préparée.

Comme l’avait recommandé la Commission des Affaires Politiques, Administratives, des Relations Extérieures et de la Communauté Est Africaine, qui avait été saisie au fond pour étudier ce projet de loi, le projet de loi portant ratification par la République du Burundi de l’accord de financement entre la République du Burundi et l’Association Internationale de Développement (IDA) : financement additionnel au Projet de Développement du Secteur Routier a été voté à l’unanimité par tous les Honorables députés, soit par 93 voix sur 93.

Clarisse Biraronderwa

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |