Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Actualité

L’Assemblée Nationale manifeste son soutien aux efforts de l’administration dans la stabilisation de la paix et de la sécurité dans la province de Bujumbura.

Publié lundi 9 mai 2011
parChristine Nahimana
:

Dans le cadre de la sensibilisation à la stabilisation de la paix et de la sécurité dans la province de Bujumbura, le Président de l’Assemblée Nationale, l’honorable Pie Ntavyohanyuma, a effectué une descente dans la commune de Kanyosha en date du 05 mai 2011. Les travaux de cette journée ont débuté par les travaux communautaires sur la colline de Musagara où la population avait répondu nombreuse pour participer aux travaux d’amélioration de la praticabilité de la route qui mène vers la zone de Kiyenzi de la commune de Kanyosha.

Après ces travaux, le Président de l’Assemblée Nationale s’est adressé à la population pour lui témoigner, au nom de l’Institution parlementaire dont il assure la présidence et aussi en son nom propre, sa solidarité dans ses efforts de stabilisation de la paix et de la sécurité dans la province de Bujumbura en général et dans la commune de Kanyosha en particulier. Il a aussi rassuré la population que l’Assemblée Nationale suit de près la situation dans la province de Bujumbura car le Ministre de la Sécurité Publique, Alain Guillaume Bunyon,i tient informée, chaque fois que de besoin, l’Institution parlementaire à propos des efforts qui sont mis en œuvre pour stabiliser la paix et la sécurité dans cette localité.

L’Honorable Président de l’Assemblée Nationale a fait savoir qu’ils sont entrain de travailler en synergie avec la population, les dirigeants, les administratifs locaux pour que dans une échéance de deux mois, il y ait la stabilité dans toute la province, comme l’a souhaité Son Excellence le Président de la République.

Dans ce bref entretien avec la population, il n’a pas aussi manqué de féliciter la population de cette localité pour avoir répondu massivement aux travaux communautaires de la journée. Cela témoigne que le niveau de collaboration entre la population et ses dirigeants est satisfaisant. Ainsi, il a conseillé la population de continuer sur cette même lancée sur leurs collines d’origine, en échangeant sur les questions de sécurité pour ne pas donner l’occasion aux fauteurs de troubles de commettre leurs forfaits. Il leur a aussi demandé de mettre sur pied des comités de sécurité au niveau collinaire, sans considération des appartenances aux partis politiques.

Quant aux confessions religieuses, l’Honorable Pie Ntavyohanyuma leur a conseillé d’enseigner à leurs fidèles le respect du droit à la vie. Il a rappelé que même au niveau national, la peine de mort a été abolie dans le souci de respecter la vie humaine. Il aussi souligné que suite aux problèmes sécuritaires qui restent préoccupants dans la province de Bujumbura, cette province est en arrière par rapport à d’autres au niveau du développement parce que sans sécurité, le développement est impossible. Il a cependant reconnu que cette province a des potentialités tant humaines que dans d’autres secteurs et de rassurer qu’avec le retour de la sécurité, la province pourra se développer facilement et rapidement.

Avant de clôturer son bref entretien, il a donné à la population présente une aide composée de 150 sacs de riz car les champs de la localité ont été frappés par la grêle. Chaque sac pesait 30kg et chaque personne recevait 10 kg.

Le Président de l’Assemblée Nationale et les autres hôtes de marque sont ensuite allés participer à la réunion de sécurité avec les cadres, les natifs et les élus locaux de la province dans une salle des réunions de la paroisse de Buhonga.

Dans son discours de circonstance, le Président de l’Assemblée Nationale, l’Honorable Pie Ntavyohanyuma, a adressé ses condoléances aux familles qui ont perdu les leurs, victimes de ces actes perpétrés par les fauteurs de troubles. Il leur a demandé de faire une synergie pour traquer ces déstabilisateurs de la quiétude de la population. Il a lancé un appel au gouvernement pour qu’il use de ses moyens pour secourir la population en état de besoin. Il a aussi dit que l’objectif de ce déplacement est de voir ensemble ce qui pourrait être fait pour que la province de Bujumbura recouvre la sécurité et la paix. Il a aussi souligné que les dirigeants et les leaders de cette province ont un grand rôle à jouer pour que cette province puisse recouvrer rapidement la paix. Il a demandé aux participants de ne pas s’accuser mutuellement dans les interventions mais de montrer à quel niveau se situent les problèmes de sécurité ainsi que les mesures à arrêter pour que la province recouvre sa stabilité dans la paix et la sécurité.

L’Administrateur communal, accueillant les invités de marque, a brossé un tableau de la situation sécuritaire et économique de la commune de Kanyosha.

Le gouverneur de la Province de Bujumbura a, quant à lui, montré dans son discours de bienvenue que sur les onze communes que compte la province, ce sont surtout les communes de Kanyosha et Isale où l’état sécuritaire est déplorable. Les communes de Mugongomanga et Mukike sont les mieux cotées dans les domaines de la paix et de la sécurité dans la province de Bujumbura.

Les échanges se sont focalisés sur les problèmes de paix et de sécurité et sur les propositions de sortie de cet état de fait. Dans les différentes interventions, il a été demandé de renforcer la synergie entre la population, les forces de l’ordre, les administratifs et les agents du secteur judiciaire. En effet, il a été constaté que ces malfaiteurs se cachent dans la population sur les collines. Il a été alors demandé de faire un recensement des personnes qui vivent dans la province mais qui n’ont pas d’emploi afin de les faire retourner chez eux. De plus, il a été demandé de créer des cadres de rencontre avec les représentants des partis politiques agréés actifs dans la province pour aider dans la stabilisation de la paix dans la province. Dans le souci de contrôler les mouvements de la population dans la province de Bujumbura, il été proposé qu’il y ait des cahiers d’enregistrement des étrangers en visite dans la province et cela sur chaque colline de la province.

Comme la situation sécuritaire est satisfaisante sur la grande partie du territoire national, il a été demandé le renforcement des forces de l’ordre sur les collines où ils sont insuffisants et réclamés par la population. Il a été demandé à la population d’appuyer les forces de l’ordre pour traquer les malfaiteurs si une fois ils sont signalés sur quelques collines jusqu’à ce que les forces de l’ordre mettent la main dessusi. La population a été également encouragée à dénoncer les malfaiteurs et leurs complices mais de le faire en toute discrétion. Le Ministre de la Sécurité publique a rassuré que ceux qui dénonceront ces malfaiteurs ne courront aucun risque de représailles car ils seront protégés par les forces de sécurité.

A la fin de la réunion, les participants se sont convenus qu’ils vont faire plus de réunions dans les communes et collines pour que la province de Bujumbura recouvre la paix et la sécurité comme les autres localités du pays.

Egide Kwizera

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |