Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Descentes à l’intérieur du pays

L’enseignement supérieur une préoccupation des Honorables Députés

Publié lundi 12 décembre 2016
parFlorine Mukeshimana
:
JPEG - 73.9 ko
Les Honorables Députés à l’Université Espoir d’Afrique

En dates du 07 au 09 décembre, la Commission de l’Education, de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs, de la Culture et de la Communication a effectué une descente dans les différentes universités pour se rendre compte de l’état des lieux de la mise en application des différentes réformes au niveau de l’accès à l’enseignement supérieur.

Les Honorables Députés ont visité les Universités publiques et privées. A Bujumbura, le premier groupe a visité l’Université Espoir d’Afrique, l’Université du Lac Tanganyika, l’Ecole Normale Supérieure ; Initelematique et l’Université Internationale Equatoriale. Après Bujumbura, les Honorables Députés ont aussi visité l’Université de Ngozi et l’Université de Kayanza.

En général, ces universités agréées par l’Etat travaillent dans leurs propres locaux et les chiffres des étudiants qui s’inscrivent au rôle monte sauf à l’Université Espoir d’Afrique. La diminution des étudiants est liée à l’emplacement de cette université selon le Recteur de cette Université Sylvain NZOHABONAYO.

JPEG - 66.4 ko
Les Honorables Députés visitent la bibliothèque

Aussi la plupart de ces universités ont des bibliothèques physiques et virtuelles. Et pour être plus efficaces, ces universités disent avoir nouées des relations de coopération avec d’autres universités régionales et internationales.

Les recteurs des Universités privés ont demandé à l’Etat de payer des bourses pour quelques professeurs pour le troisième cycle et des étudiants qui fréquentent ces universités qui ont eu plus de points.

Et pour ce qui est du nouveau système d’enseignement BMD Bachelier-Master-Doctorat, les recteurs de ces universités disent qu’ils ont déjà commencé à enseigner dans ce système international. Mais ils ont fait savoir qu’il y a des étudiants qui ont étudié dans l’ancien système qui n’ont pas encore présenté leurs mémoires. Ils demandent donc au Ministère de l’Education, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique d’accorder plus de délai pour que les étudiants puissent présenter leur mémoire de l’ancien système de défense. Vous saurez que le Ministère de l’Education, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique a fait savoir que la clôture des présentations des mémoires est fixée à la fin de cette année 2016.

JPEG - 51.2 ko
Laboratoire de la Faculté Agronomique à l’Université de Ngozi

Les universités privées trouvent aussi non fondé le payement des frais d’encadrement lors des stages puisque les fonctionnaires qui encadrent ces étudiants sont payés par le Gouvernement et qui plus est, ils exercent pendant les heures de services.

Les entreprises et les hôpitaux devraient plutôt se réjouir de la main d’œuvre apportée par ces stagiaires, a ajouté le Recteur de l’ l’Université Espoir d’Afrique.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |