Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Descentes à l’intérieur du pays

LE PRESIDENT DE L’ASSEMBLEE NATIONALE TIENT UNE REUNION A L’ENDROIT DES RESPONSABLES DES SERVICES EN PROVINCE DE RUTANA

Publié vendredi 16 décembre 2016
parNikiza Providence
:

Ce vendredi 16 décembre 2016, le Président de l’Assemblée Nationale le Très Honorable Pascal Nyabenda a tenu une réunion à l’endroit des responsables des différents services et des élus locaux dans la province de Rutana. Le numéro Deux Burundais a voulu les rencontrer pour échanger sur la situation politico- sécuritaire qui prévaut dans le pays .Il était également question d’expliquer aux participants le rôle et le fonctionnement de l’Assemblée Nationale.

JPEG - 127 ko
Le Président de l’Assemblée Nationale s’exprimant pendant la réunion

Le Très Honorable Pascal Nyabenda a fait savoir que l’Assemblée Nationale a, parmi ses rôles, le contrôle l’action gouvernementale. Selon la constitution burundaise, le Bureau de l’Assemblée Nationale est composé de trois Honorables Députés issus de différents partis politiques ; ces Honorables Députés doivent nécessairement être d’ethnies différentes, a expliqué le Très Honorable Pascal Nyabenda. L’Assemblée Nationale dispose également des commissions permanentes qui regroupent les Honorables Députés dans les différents domaines. On citera entre autres la commission chargée des questions politiques, la commission chargée de la bonne gouvernance, la commission des droits de l’homme, la commission chargée des finances, la commission chargée des questions de défense et de sécurité, la commission de l’agriculture et de l’élevage, la commission chargée des questions sociales et la commission ayant en charge l’éducation. En plus des Honorables Députés, a-t-il poursuivi , il y a également les cadres politiques appelés aussi cadres d’appui de l’Assemblée Nationale ainsi que les fonctionnaires permanents.

S’agissant de la situation politico-sécuritaire qui prévaut dans le pays, le Numéro Deux Burundais est revenu sur le dialogue inter burundais qui est en cours. Selon le Très Honorable Pascal Nyabenda, les mots « dialogue » et « négociation » sont carrément différents au niveau de la signification mais malheureusement ajoute –il, il existe encore des gens qui n’arrivent pas à distinguer la différence qui existe entre ces deux mots .

JPEG - 169.3 ko
vue partielle des participants

Le peuple burundais est en train de dialoguer, ce qui est très différent des négociations ,car a- il dit , le Burundi n’est pas à feu ,ni en guerre.Les négociations se font entre deux parties en guerre, ce qui n’est pas le cas pour le Burundi a- il démontré. Le Très Honorable Pascal Nyabenda a ainsi demandé à la population de Rutana d’être très vigilante en ce qui est du maintien de la paix et de la sécurité et surtout en cette période des fêtes de fin d’année. Le travail en synergie est plus que nécessaire pour lutter contre les cas d’insécurité enregistrés dans certains coins de cette province a-il-renchéri.

Au cours de cette réunion, le numéro Deux Burundais a également parlé du patriotisme. Il a expliqué que le patriotisme reflète beaucoup de choses dont le payement des taxes par un citoyen. Le Très Honorable Pascal Nyabenda a demandé aux participants de sensibiliser toute la population en ce qui concerne le payement des taxes car, aujourd’hui, le pays ne vit que grâce aux taxes colletés par l’Office Burundais des Recettes. Il leur a rappelé qu’un bon nombre des pays européens ont suspendu leurs engagements et le pays ne compte pas sur les aides extérieures .Par conséquent, l’Etat doit faire de son mieux pour combler le vide.

Le Très Honorable Pascal Nyabenda a également demandé aux responsables administratifs présents dans cette réunion de s’impliquer dans la sensibilisation de leurs voisins qui ont fui le pays pour qu’ils puissent retourner dans le bercail.Sur le point de vue social, il leur a demandé de cohabiter pacifiquement dans leur diversité ,que ça soit la diversité religieuse, politique ou ethnique. Il leur a également rappelé l’importance et l’avantage de limitation des naissances dans une famille. Ainsi le Président de la Chambre Basse du Parlement leur a prodigué des conseils, allant dans le sens de lutter contre la polygamie, une des causes majeures de la croissance démographique plus élevée.

JPEG - 146.7 ko
L’une des participants donnant son point de vue

Les participants ont eu l’occasion de soumettre leurs doléances au Président de l’Assemblée Nationale. C’est notamment le problème d’électricité, le manque d’eau potable, les conflits fonciers, et le manque de moyens pour la réhabilitation des ponts détruits par les pluies diluviennes, pour ne citer que cela.

JPEG - 148.1 ko
Le Président de l’Assemblée Nationale visitant la chute d’eau de Mwishanga

Le Président de l’Assemblée Nationale a, à son tour, promis son intervention et va donc contacter tous les services concernés afin de trouver une solution à ces problèmes . Il a également promis sa contribution dans la réhabilitation de certains ponts et dans les travaux de finissages de certaines salles de classes.

Après la réunion, le Président de la Chambre Basse du Parlement, accompagné par les élus de la circonscription de Rutana, a visité les chutes d’eau de Mwishanga et un site touristique situé dans cette même province, en commune Musongati

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |