Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Actualité

La Commission de l’Education, de la Jeunesse, des Sports et Loisirs, de la Culture et de la Communication présente le rapport de descente en plénière.

Publié jeudi 10 novembre 2016
parFlorine Mukeshimana
:
JPEG - 66.2 ko
Vue partielle des Honorables Députés en plénière

La rentrée scolaire 2016-2017 a été un succès. Ce constat émane de la Présidente de la Commission de l’Education, de la Jeunesse, des Sports et Loisirs, de la Culture et de la Communication Gloriose NIMENYA s’exprimait le jeudi 10 novembre 2016 au cours de la séance plénière consacrée à la restitution du rapport de la mission effectuée dans toutes les provinces du pays. Aussi la Présidente de la Commission de l’Education, de la Jeunesse, des Sports et Loisirs, de la Culture et de la Communication Honorable Gloriose NIMENYA a fait savoir que cette année scolaire était en quelque sorte spécifique parce qu’elle combine deux groupes d’élèves provenant de 10ème année et la 9ème année.

JPEG - 48.3 ko
La Présidente de la Commission présente le rapport en plénière

Lors de la plénière du jeudi 10 novembre 2016 dirigée par le Très Honorable Pascal NYABENDA Président de l’Assemblée Nationale, les Honorables Députés ont suivi le rapport. Parmi les problèmes observés sur terrain figurent le manque du personnel enseignant surtout dans le post fondamental. Néamoins, quelques défis ont été soulevés. C’est notamment le manque d’enseignant surtout dans le post fondamental et les milieux reculés.Les enseignants qui sont en même temps des étudiants est un autre défis qui a été décrié par les Honorables Députés arguant que ces deux tâches sont incompatibles. Le manque des salles de classe, des bancs pupitres, des craies, des livres surtout dans le post fondamental constitue des handicaps.

Les autres défis soulevés notamment le surnombre d’élèves dans une salle de classe, la non allocation des primes d’encouragement et des frais de fonctionnement aux directions communales de l’éducation. Enfin, le non redoublement des élèves de la 9ème fondamentale et la 10ème année est défis majeur que les Honorables Députés est le défi majeur que les Honorables Députés ont relevé.

Pendant les échanges, certains Honorables Députés ont trouvés non fondé le projet du gouvernement de responsabiliser les communes quant au recrutement et paiement des enseignants. Selon eux, les communes n’ont pas de budget suffisant.

Par contre, d’autres ont plutôt jugé ce projet adéquat parce qu’il rentre dans l’esprit même de la décentralisation. En effet, ont-ils expliqués, les Ministères concernés travailleront en étroite collaboration avec les communes et vont transférer le budget y afférent. D’ailleurs, ont-ils renchéri ,c’est ce qui se fait sous d’autres cieux ont- ils ajouté.

JPEG - 58.3 ko
Les Membres du Bureau de l’Assemblée Nationale en plénière

Les Honorables Députés ont aussi critiqué la récente décision du Ministre de l’Éducation, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique interdisant de poursuivre les études étant dans la carrière d’enseignant. Ils trouvent que prester pendant la journée et aller étudier le soir ne constitue en rien une violation du code du travail. Les Honorables Députés ont parlé aussi des frais scolaire exigés aux parents alors que l’école fondamentale est supposée être gratuite. Le Président de l’Assemblée Nationale Très Honorable Pascal NYABENDA en clôturant la séance, a fait savoir qu’ils vont organiser une séance de questions orales qui seront adressées au Ministre de l’Éducation, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique et celui de la Fonction Publique, du Travail et de l’Emploi pour bien éclairer la situation.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |