Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Actualité

La Commission de la Justice et des Droits de la Personne Humaine présente le rapport en plénière sur le gribouillage de la photo du Président de la République.

Publié samedi 23 juillet 2016
parFlorine Mukeshimana
:
JPEG - 42 ko
Les Membres du Bureau de l’Assemblée Nationale en plénière

Réunis en plénière de mercredi 21 juillet 2016, les Honorables Députés ont suivi la présentation du rapport de la Commission de la Justice et des Droits de la Personne Humaine sur le gribouillage des photos de Son Excellence le Président de la République du Burundi.

Cette commission a effectué une descente sur terrain pour s’enquérir de la situation qui prévaut dans les établissements secondaires où le gribouillage s’est manifesté. Les Honorables Députés ont eu un entretien avec différentes personnalités à savoir les autorités administratives, les autorités en charge de l’éducation, les membres des Comités de Gestion des Ecoles ainsi que les procureurs. Les provinces qui on fait objet de visite sont la Mairie de Bujumbura, Muramvya, Ruyigi, Cankuzo, Bururi et Makamba.

Les membres des Comités de Gestion des Ecoles ont apprécié la mesure prise par les autorités habilitées de laisser les enfants terminer leurs examens et continuer les enquêtes plus tard pour déterminer les coupables.

JPEG - 30.9 ko
Le Vice- Président de la Commission de la Justice et des Droits de la Personne Humaine présente le rapport en plénière

Au cours de ces entretiens, les Honorables Députés ont pu constater que les véritables auteurs de ces gribouillages n’ont pas été identifiés du fait que plusieurs élèves partagent un même livre. Un autre constat selon l’Honorable Léopold HAKIZIMANA, Vice- Président de la Commission de la Justice et des Droits de la Personne Humaine est que les élèves et leurs parents ont regretté l’acte commis. Parmi les doléances exprimées, il y a la multiplication des manuels scolaires pour plus de responsabilité, mettre en place des clubs de patriotisme dans tous les établissements et les parents sont invités à s’atteler davantage à l’éducation de leurs enfants dès le bas âge.

JPEG - 65.9 ko
Vue partielle des Honorables Députés lors de la présentation du rapport

Lors des échanges, les Honorables Députés ont d’abord demandé qu’un pardon soit accordé à ces enfants. Après ce pardon, il serait mieux de faire une formation patriotique pour fournir à ces élèves des valeurs de bonne conduite et de respect des biens publics et de prendre avec soin ces biens.

Le Président de l’Assemblée Nationale, le Très Honorable Pascal NYABENDA a promis qu’il fera le suivi de ce dossier et qu’il va s’entretenir avec les Ministres concernés à savoir la Ministre de la Justice et Garde des Sceaux ainsi que la Ministre de l’Education, de l’Enseignement Primaire et Secondaire et de la Recherche Scientifique.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |