Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Actualité

La Mission Parlementaire d’information de la CIRGL et de l’Union Interparlementaire rencontre certains membres du Gouvernement.

Publié lundi 22 février 2016
parFlorine Mukeshimana
:
JPEG - 158.6 ko
Les membres du gouvernement rencontrent la délegation de l’UIP et CIRGL

En fin d’après-midi, la Mission Parlementaire d’information de la CIRGL et de l’Union Interparlementaire a rencontré certains membres du Gouvernement.Les Honorables députés ont voulu savoir l’origine du conflit burundais et les solutions à y apporter. Le problème des réfugiés burundais qui se trouvent au Rwanda était aussi au centre des débats.

JPEG - 146.4 ko
La délégation rencontre certains membres du gouvernement

Sur la question de l’origine du conflit burundais, les membres du gouvernement ont essayé de retracer l’histoire du conflit burundais et ont fait savoir qu’il date de longtemps. Le Ministre de l’Intérieur et de la Formation Patriotique Pascal BARANDAGIYE, un des membres du Gouvernement qui a répondu à cette invitation a dit que chaque fois que le Burundi organise des élections, certains politiciens qui ont peur de la compétition perturbent le processus électoral.

JPEG - 95.5 ko
Le Ministre de l’Intérieur et de la Formation Patriotique Pascal Barandagiye

Concernant les élections générales de 2015, le Ministre BARANDAGIYE a dit qu’elles se sont bien déroulées et que les institutions issues de ces élections sont à l’œuvre. Le Ministre de la Défense Nationale et des Anciens Combattants Emmanuel NTAHOMVUKIYE quant à lui, a déclaré que la situation sécuritaire actuelle est bonne même dans les quartiers contestataires sauf qu’il y a des actes isolés de terrorisme. Les deux ministres ont dénoncé le Rwanda qui participe à la déstabilisation du Burundi en formant et en armant les réfugiés burundais qui se trouvent sur son territoire. Aussi, le Rwanda empêche les réfugiés burundais qui désirent retourner au pays. Le Ministre a déjà saisi le HCR pour le retour de ces réfugiés malgré que le Rwanda désire relocaliser ces réfugiés. Le Gouvernement du Burundi trouve cette attitude comme un trafic des êtres humains et si c’est le cas le Burundi portera plainte. La Mission Parlementaire d’information de la CIRGL et de l’Union Interparlementaire a aussi échangé avec les membres du Gouvernement sur le dialogue inter burundais et celle assurée par la médiation du Rwanda. Ils ont tous souligné l’importance de ce dialogue et la complémentarité entre le dialogue interne et externe. Les membres du gouvernement ont enfin souligné que même si le Gouvernement est pour le dialogue inclusif, les putschistes ne participeront pas à ce dialogue. Ils doivent être traduits en justice comme leurs confrères qui ont été arrêtés par la justice burundaise. Dans cette rencontre, la ministre à la Présidence Chargée des Affaires de la Communauté Est Africaine et celui des Relations Extérieurs et de la Coopération Internationale avaient délégué leurs assistants.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |