Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Actualité

La Mission d’Information de l’Union Interparlementaire et du Forum des Parlements de la CIRGL s’est entretenue avec différents acteurs sociopolitique au Burundi.

Publié mercredi 24 février 2016
parArlette Akimana
:
JPEG - 78.6 ko
La Délegation s’entretenant avec différents acteurs socio-politiques du Burundi

Toujours dans leur mission de recueillir plus d’informations sur la situation au Burundi, la Mission d’Information de l’Union Interparlementaire et du Forum des Parlements de la CIRGL a rencontré ce mardi 23 Février 2016 différents acteurs sociopolitiques au Burundi.

Il s’agit des représentants des femmes et des jeunes, des associations de la société civile, des représentants des partis politiques et des représentants des Eglises au Burundi.

Les représentants des confessions religieuses ont déclaré que le Burundi est en paix, toutes les composantes ethniques vivant en harmonie.

JPEG - 115.8 ko
Rencontre avec les représentants des confessions religieuses

Ils ont rejeté avec énergie les propos selon lesquels il y aurait un génocide en préparation au Burundi puisque l’armée et la police sont constituées de 50% de Hutu et de 50% de Tutsi. Donc, ont-il-déclaré, les troupes étrangères ne sont pas nécessaires au Burundi.

Ces représentants des confessions religieuses ont demandé à ces Parlementaires de l’Union Interparlementaire et de la CIRGL de se rendre dans un pays limitrophe du Burundi, le Rwanda, qui contribue à la déstabilisation du pays pour lui demander d’arrêter ces actes de provocation.

Quant aux jeunes, ils ont dénoncé les politiciens et certaines organisations de la société civile qui ont amené les jeunes burundais à descendre dans les rues et à commettre des actes de violence.

JPEG - 160.8 ko
Entretien avec les représentants des femmes

Ils ont aussi dénoncé des groupes terroristes qui recrutent les jeunes Burundais en les droguant, pour enfin les amener à massacrer leurs compatriotes en leur lançant des grenades et en s’attaquant aux forces de l’ordre.

Les femmes, elles, s’insurgent contre les groupes terroristes qui tuent les jeunes enfants et les femmes vendeuses en leur lançant des grenades. Elles ont aussi évoqué les cas des enfants qui ont quitté le banc de l’école pour aller se joindre aux groupes armées.

JPEG - 140.8 ko
Entretien avec la société civile

Quant aux organisations de la société civile, elles ont demandé à la mission de la CIRGL de se rendre au Rwanda pour l’empêcher de continuer à recruter et à former les groupes armées qui viennent perturber le Burundi.

Les représentants des partis politiques, eux, ont exposé tout ce qu’ils voient comme défis au Burundi et leurs propositions de solutions. Il ont entre autres dénoncé des défis liés à la bonne gouvernance, aux politiciens qui mettent en avant leurs propres intérêts au lieu de privilégier les intérêts du peuple burundais.

JPEG - 140.3 ko
Entretien avec les représentants des partis politiques

Ils ont trouvé que la solution serait de s’asseoir ensemble dans leur diversité pour un dialogue franc et inclusif, en donnant des idées positives pour le bien-être de chaque burundais. Et le médiateur serait une personne de bonne moralité, neutre et qui sache écouter et tenir compte de toutes les doléances.

Signalons que la Mission d’Information de l’Union Interparlementaire et du Forum des Parlements de la CIRGL s’est également entretenue avec le Représentant Spécial de l’Union Africaine au Burundi.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |