Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Actualité

La drogue et ses effets dont la propagation du VIH/Sida, une préoccupation des élus.

Publié mercredi 19 avril 2017
parGabby Bugaga
:

Les Honorables Députés ont pris part à un cadre de dialogue sur les méfaits de la drogue et ses effets sur la propagation du VIH/SIDA ce lundi 17 Avril 2017 à l’Hotel Best outlook.

JPEG - 54.3 ko
Le Présidium de l’atelier

Cette activité consiste à donner un coup de pouce aux Honorables Parlementaires afin d’être conscientisés sur l’usage de la drogue et ses effets directs sur la propagation du VIH/SIDA. En effet la drogue est bel et bien consommée au Burundi surtout dans les milieux de la jeunesse y compris les adultes. Les Honorables Parlementaires ont été imprégnés sur les différentes sortes de drogue et les diverses manière de consommation dont les injections surtout pour les consommateurs de l’héroïne.

La drogue est une réalité au Burundi, que ce soit celle cultivée ou importée elle reste perceptible dans les milieux urbains que ruraux à travers le pays. Ainsi un drogue est une substance, autre qu’un produit alimentaire qui influe sur l’organisme ou sur le fonctionnement du corps de l’homme ou de l’animal, ’est aussi une substance servant à diagnostiquer, soigner, traiter ou prévenir la maladie chez l’homme.

JPEG - 66.9 ko
photo de famille des participants à l’atelier

Les stupéfiants exercent sur le système nerveux central une action dépressive qui entraine une diminution marquée de la sensibilité à la douleur, provoque la somnolence et réduit l’activité physique. Les Honorables Députés ont posé des questions en rapport avec la provenance des drogues et la manière dont elles sont commercialisées. Ainsi les experts ont indiqué que les trafiquants de drogues sont les premiers à tisser des relations avec les décideurs, les hommes politiques et les responsables de la sécurité et surtout la corruption.

Avec les produits injectables il s’est avéré que cela constitue une porte d’entrée pour la propagation du VIH SIDA, c’est ainsi que les honorables Députés ont été appelés à jouer leur rôle en tant que mandataires du peuple à voter les lois qui puissent aller dans le sens de réduire sensiblement les effets de drogue et leur impact sur le VIH/SIDA ; en clair il s’agit de ne pas prendre les usagers de drogue comme des malfaiteurs mais comme des personnes qui nécessitent un traitement conséquent.

JPEG - 61.1 ko
Vue Partielle des Honorables Députés

L’organisation Kanco œuvre depuis un certain temps dans la lutte contre la consommation de drogue, et travail avec les organisations internationales bien que c’est une plate forme non moins négligeable. Dans leurs recherches, les experts ont finalement montré que l’Afrique de l’Est est la plaque tournante de la drogue en provenance de l’Asie vers les Etats Unis et le reste du monde. Ainsi les Honorables Députés dans leur rôle de voter les lois à statuer sur la commercialisation et la consommation de la drogue Burundi. Les Honorables Députés ont par après visité le siège de l’Association JAMAA où ils ont rencontré les usagers des drogues.

JPEG - 73.2 ko
Vue des Honorables Députés et les usagers de drogue

Ce centre dispose d’une structure de réhabilitation qui comprend un centre d’assistance Médico-Psychosociale des usagers des drogues. Néanmoins, il ne dispose pourtant pas des outils indispensables pour son fonctionnement normal, étant le seul au pays ,pas de laboratoire, pas des médicaments, pour le traitement des maladies tributaires de la consommations de l’héroïne dont les plaies et les abcès infectés, comme ces derniers sont parfois amenés à s’injecter la drogue par des seringues qu’ils partagent le plus souvent. les Honorable Députés ont souhaité que ce centre soit soutenu par les pouvoirs publics.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |