Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Actualité

La mission d’Information de l’Union Interparlementaire et des Parlements membres de la CIRGL s’est entretenue avec des ambassadeurs accrédités au Burundi

Publié mardi 23 février 2016
parArlette Akimana
:
JPEG - 141.8 ko
Rencontre de la Mission d’Information avec les ambassadeurs des pays membres de la CIRGL

La Mission d’Information Parlementaire de l’Union Interparlementaire et de la CIRGL continue à s’entretenir avec différentes personnalités.

Dans leur mission d’information sur la situation du Burundi, ce mardi 23 février 2016, ils ont rencontré les ambassadeurs des pays membres de la CIRGL ainsi que les ambassadeurs de certains pays à savoir la Russie, la Chine, les USA , la France et l’Egypte.

JPEG - 98.4 ko
L’Ambassadeur du Kenya au Burundi(à gauche),et l’Ambassadeur de la Tanzanie au Burundi(à droite), s’exprimant devant la presse après la rencontre

Toutes les échanges ont porté sur la situation politico-sécuritaire au Burundi.

Comme l’ont fait savoir les ambassadeurs du Kenya et de la Tanzanie au Burundi,leur analyse a été que le Burundi n’est pas à feu et à sang, contrairement à ce qui est diffusé dans certains médias.

JPEG - 144.4 ko
Vue partielle des ambassadeurs de la Chine, de la Russie, de la France, des Etats-Unis et de l’Egypte

Ils trouvent que pour mieux connaître le Burundi, il faut se rendre sur terrain et non pas se fier aux médias internationaux ni aux réseaux sociaux.

Ils ont lancé un message fort à ceux qui lancent des grenades sur le peuple burundais d’arrêter ces actes de terrorisme qui ne visent qu’à massacrer les enfants du pays. Et pour les partenaires du Burundi, ils ont demandé que chaque décision soit prise en faveur du peuple burundais.

JPEG - 112.5 ko
Les Ambassadeurs des Etats-Unis, de la Russie et de la France s-exprimant devant les médias

Ils ont réaffirmé leur soutien au dialogue inter-burundais en cours. Ils ont également réaffirmé leur soutien aux institutions du pays qu’ils jugent légitimes et démocratiquement élues.

Maintenant, ont-il déclaré, les élections terminées, on doit se préoccuper du développement du pays.

Les trois ambassadeurs des Etats-Unis, de la Russie et de la France se sont exprimés. Ils ont trouvé cette mission d’information Parlementaire très importante au Burundi en ce moment où il fait face à une crise politique. En effet, ces ambassadeurs trouvent qu’un dialogue inclusif doit être mené. Ils demandent aux acteurs politiques de laisser de côté l’esprit de rébellion et s’engager dans un débat démocratique.

De leur côté, ils se sont engagés à continuer à assister le Burundi dans sa volonté de dialogue.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |