Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » VOTE DE LOIS » Analyse et adoption en plénière

Le Cinquième don d’appui aux réformes économiques sera financé : Analyse et adoption du Projet de loi y relatif à l’Assemblée Nationale

Publié vendredi 30 décembre 2011
parProvidence Nikiza
:

Au calendrier du 29 décembre 2011 figurait l’analyse et adoption du projet de loi portant Ratification par la République du Burundi de l’Accord de Financement no H747-BI pour le cinquième Don d’appui aux Réformes Economiques (DARE V) d’un montant de 35 millions de dollars américains accordé par l’Association Internationale de Développement au Gouvernement de la République du Burundi pour l’exercice 2011. La Ministre des Finances, Mme Clotilde Nizigama, avait représenté le Gouvernement à l’Assemblée Nationale afin d’expliquer aux Députés présent dans la séance plénière les raison qui ont poussé à l’envoi de ce projet de loi pour adoption.

Comme l’a fait savoir le Ministre des Finances dans son exposé des motifs, depuis l’an 2000, le Gouvernement du Burundi a bénéficié de quatre Dons d’Appui aux réformes Economiques qui sont DARE I, DAREII, DARE III et DARE IV. Ces dons ont été orientés dans la mise en applications des réformes économiques. Elle s’est réjoui que depuis 2007, beaucoup de réformes surtout dans les domaines de la transparence dans la gestion des finances publiques, l’amélioration du climat des affaires et le relèvement du secteur privé ont été réalisées. Tout cela a été fait dans l’objectif d’atteindre les objectifs du Burundi pour le développement qui sont définis dans le Cadre Stratégique pour la Lutte contre la Pauvreté (CSLP). Les réalisations atteintes dans ces programmes ont mis en confiances les partenaires économiques du pays.

Mme Clotilde Nizigama a fait savoir que le Burundi a déjà rempli les préalables pour avoir accès au Cinquième Don d’appui aux réformes économiques, le DARE V. et d’ajouter que ce don va servir à continuer les réformes entamées pour les rendre plus effectives et pour que ceux atteints restent en vigueur. Il va attacher une attention particulière au développement du secteur agricole, au développement du secteur social (la santé et l’éducation), au développement du secteur tertiaire (industrie de transformation, stockage du surplus, etc.), au développement des infrastructures au niveau national et aux frontières ainsi qu’au développement d’un partenariat plus poussé avec le secteur privé, moteur du développement et de création de l’emploi. Il y a aussi le soutien des mesures prise visant à atténuer les effets de la crise d’énergie et des denrées alimentaires sur les plus pauvres.

Concernant le domaine de la transparence dans la gestion des finances publiques, le DARE V va être utilisé pour servir dans l’amélioration de la collecte des recettes, la gestion des salaires des fonctionnaires, l’amélioration de la production afin qu’il y’ait de l’augmentation, mais aussi à l’amélioration du climat des affaires pour attirer les investisseurs au Burundi.

Le Ministre des Finances n’a pas manqué de rappeler qu’une vaste campagne de sensibilisation nationale doit être faite afin de conscientiser la population sur la privatisation du secteur café mais aussi de s’assurer que la population et la société civile adhère à ces réformes.

projet de loi portant Ratification par la République du Burundi de l’Accord de Financement no H747-BI pour le cinquième Don d’appui aux Réformes Economiques (DARE V) d’un montant de 35 millions de dollars américains accordé par l’Association Internationale de Développement au Gouvernement de la République du Burundi pour l’exercice 2011 a été adopté à l’unanimité, c’est-à-dire par 63 voix présents et six procurations.

Clarisse BIRARONDERWA

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |