Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Actualité

Le Deuxième Vice Président de l’Assemblée Nationale visite l’Institution de l’Ombudsman.

Publié vendredi 30 octobre 2015
parArlette Akimana
:
JPEG - 43.2 ko
Le Deuxième Vice-Président de l’Assemblée Nationale s’entretenant avec les Cadres de l’Institution de l’Ombudsman

Vendredi 30 octobre 2015, le Deuxième Vice Président de l’Assemblée Nationale a effectué une visité à l’Institution de l’Ombudsman, une visite effectuée au moment où cette Institution fait face à une absence plus ou moins prolongée de l’Ombudsman Mohamed RUKARA.

L’Honorable Edouard NDUWIMANA était accompagné par deux Députés à savoir l’Honorable Bénigne RURAHINDA, Présidente de la Commission de la Bonne Gouvernance et Privatisation et l’Honorable Térence MANIRAMBONA.

Dans l’entretien qu’il a eu avec les Cadres de cette Institution, le Deuxième Vice Président de l’Assemblée Nationale a indiqué que la visite s’inscrit dans la mission des Honorables Députés, qui est de rencontrer et d’écouter les institutions comme ils le font à l’endroit de la population. En effet, il leur a signifié qu’il était question de s’enquérir des problèmes éventuels consécutifs à l’absence plus ou moins prolongée de l’Ombudsman et ses impacts sur le fonctionnement de cette Institution très sollicitée par la population.

L’Honorable Edouard NDUWIMANA a aussi fait savoir que le Parlement et l’Institution de l’Ombudsman ont un lien juridique et administratif, puisque l’Institution de l’Ombudsman doit présenter son rapport d’activités au Parlement, d’où il est nécessaire de venir voir l’état de fonctionnement de cette Institution en cette période où l’Ombudsman n’est pas présent, tout en saluant la mission déjà accomplie quoique très jeune.

Le Chef de Cabinet de l’Ombudsman, Madame Marie-Thérèse GAKOBWA, a indiqué que l’Ombudsman Mohamed RUKARA est en train de se faire soigner à l’Hôpital Saint Pierre de Bruxelles. Elle a aussi fait savoir que malgré son absence prolongée, le travail continue entre autres l’enregistrement et l’analyse des plaintes. Elle a quand même reconnu que l’Institution se heurte à un problème d’y réserver une suite puisque cela relève de la responsabilité de l’Ombudsman. Les Hauts Cadres de cette Institution sont pour le moment occupés à produire le rapport annuel, a-t-elle précisé.

JPEG - 45.8 ko
Les Cadres de l’Institution de l’Ombudsman en entretien avec le 2ème Vice-Président de l’Assemblée Nationale

D’autres intervenants ont soulevé le problème de manque de moyens financiers pour le bon fonctionnement de l’Institution. Ils ont fait savoir que le budget alloué à l’Institution va décroissant alors que les charges sont nombreuses en ce moment où ils sont en train d’ouvrir des antennes à l’intérieur du pays. Ils ont aussi relevé le problème de manque de personnel suffisant et de bâtiments décents.

A toutes ces questions, le Deuxième Vice Président de l’Assemblée Nationale a indiqué qu’il a pris note et qu’il va en parler avec les autres Membres du Bureau de l’Assemblée Nationale. L’important, c’est que le travail continue même en l’absence de l’Ombudsman, s’est réjoui l’Honorable Edouard NDUWIMANA qui a souhaité à l’Ombudsman un bon rétablissement pour qu’il puisse revenir et continuer son travail.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |