Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Audiences

Le Deuxième Vice-Président de l’Assemblée Nationale reçoit une délégation du secrétariat de l’EAC.

Publié jeudi 7 décembre 2017
parArlette Akimana
:
JPEG - 55.8 ko
L’Honorable Jocky Chantal NKURUNZIZA accueillant le Secrétaire Général de l’EAC

Mercredi le 06 décembre 2017, le Deuxième Vice-Président de l’Assemblée Nationale l’Honorable Jocky Chantal NKURUNZIZA, a reçu en audience une délégation technique du Secrétariat Général de la Communauté Est Africaine, EAC en sigle, conduite par le Secrétaire Général de l’EAC Libérat MPFUMUKEKO. L’entretien a vu la participation des Présidents des commissions permanentes à l’Assemblée Nationale.

Comme l’a fait savoir le Secrétaire Général de l’EAC, la délégation venait plaider pour l’accélération du processus d’adoption du projet de loi portant réglementation des médicaments et des aliments, ce projet de loi étant déjà sous la table de l’Assemblée Nationale pour analyse.

JPEG - 47.9 ko
Le Secrétaire Général de l’EAC entrain de s’exprimer

En effet, cette loi viserait la protection des citoyens contre les médicaments et les aliments de contrefaçon, les autres pays de la Communauté Est Africaine ont déjà mis en place des lois y relatif, le Burundi doit donc faire un effort pour l’adoption de cette loi puisqu’il est en retard, a ajouté l’Ambassadeur Libérat MPUMUKEKO.

La délégation a aussi plaidé pour la mise en place au Burundi d’une autorité de régulation des médicaments et des aliments. Comme l’a indiqué un expert du ministère de la Santé Publique et de la lutte contre le SIDA, le Burundi est encore en arrière puisqu’il ne dispose seulement que des services chargés de l’homologation des médicaments, la pharmacovigilance, la régulation et le contrôle des importations et l’accréditation des établissements pharmaceutiques.

Il a reconnu qu’il y a des lacunes surtout au niveau de l’inspection des sites de fabrication des médicaments, au niveau des essais cliniques et de la régulation de la publicité. D’où cette agence serait la bienvenue. Pour le budget, il a indiqué qu’il y a des partenaires qui sont prêts à appuyer.

JPEG - 51.6 ko
Vue partielle des participants à l’entretien

Quant au responsable chargé des questions de santé au niveau du secrétariat général de l’EAC, il a demandé au Secrétaire Général d’organiser des voyages en 2018 à l’endroit des Députés burundais membres des commissions permanentes en charge de la santé et de l’hygiène dans les autres pays de l‘EAC afin qu’ils puissent s’inspirer de l’expérience de ces pays.

Le Deuxième Vice-Président de l’Assemblée Nationale l’Honorable Jocky Chantal NKURUNZIZA, a remercié vivement cette délégation pour avoir pensé venir mettre au courant l’Assemblée Nationale de l’importance de l’adoption de ce projet de loi, et d’avoir conscientisé les Députés sur l’importance de la régulation des aliments et des médicaments au Burundi. Elle a promis que l’Assemblée Nationale va en tenir compte lors du vote de ce projet de loi.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |