Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ÉVÉNEMENTS » Événements

Le Parlement en Congrès : La présentation des grandes réalisations du Gouvernement en matière socio-économique pour le premier semestre 2016

Publié vendredi 12 août 2016
parChristine Nahimana
:

Jeudi 11 août 2016, la Chambre Basse et la Chambre Haute du Parlement burundais se sont réunies en Congrès à l’hémicycle de Kigobe pour suivre le Deuxième Vice- Président de la République, l’Honorable-Médecin Joseph BUTORE, quand il présentait les grandes réalisations du Gouvernement en matière socio-économique pour le premier semestre 2016.

JPEG - 98.8 ko
Vue d’ensemble des Menbres de deux Chambres du Parlement

« Malgré le contexte particulier qui a caractérisé la période électorale de 2015, le Gouvernement du Burundi a fait du cheval de bataille le développement socio-économique du pays et a maintenu le cap des réformes », s’est-il réjoui de prime abord avant de rappeler le maintien de certains programmes du Gouvernement comme la gratuité de l’enseignement primaire et des soins de santé pour les enfants de moins de 5 ans et les femmes enceintes. Il a également signalé la poursuite la poursuite de la construction des centrales hydro-électriques et des routes.

Les Honorables Parlementaires ont voulu savoir les tenants et les aboutissants du dossier qui fut à la une relatif à la pénurie des devises. Le Deuxième Vice-président de la République a parlé de spéculation, à l’instar de la commercialisation du sucre. Revenant sur les deux utilités des devises, à savoir lors des importations et lors des missions à l’étranger, l’Honorable-Médecin Joseph BUTORE a expliqué que depuis l’an passé certaines gens avaient manifesté l’intention de remplacer la monnaie locale par les devises. Il a cité le cas des propriétaires de maisons qui faisaient payer le loyer en dollars, ou alors ceux qui calculaient en dollars la valeur de leur véhicule à la vente. Le Gouvernement a alors pris des mesures qui s’imposaient en fermant certains bureaux de change.

La fuite des cerveaux a également intéressé les Représentants du peuple qui ont demandé ce que le Gouvernement préconise pour les médecins qu’il envoie à l’étranger pour la formation du 3ème cycle mais qui ne rentrent pas au pays. Le Deuxième Vice- Président de la République a rectifié que ce ne sont pas seulement les médecins qui ne reviennent pas de leur formation. Le Gouvernement est en train d’inventorier ces intellectuels ainsi que leur pays d’asile avant de sévir à leur endroit.

L’Honorable-Médecin Joseph BUTORE s’est gardé de tout commentaire pour certains dossiers dont le traitement est en cours au niveau du Gouvernement. C’est notamment la politique du Charroi Zéro et la réouverture de certains médias privés.

Tout en félicitant le Deuxième Vice-président de la République pour son rapport clair et concis, certains Honorables Parlementaires ont quand même signalé que c’est plus un rapport narratif que financier. C’est la raison pour laquelle ils interviennent comme au cours de la séance des questions orales, ont-ils renchéri avant de lui conseiller qu’à l’avenir il faudra se référer à la loi des finances et regrouper ensemble les secteurs porteurs de croissance.

JPEG - 139.5 ko
Vue partielle des Honorables Députés

Le Deuxième Vice- Président de la République a plutôt insisté sur l’emploi des termes adéquats. Il ne s’agit pas d’un rapport comptable qui s’effectue à la fin de l’année. Si c’était une évaluation à mi-parcours domaine par domaine, cela prendrait au minimum trois semaines, a-t-il explique avant de démontrer que l’activité du jour retrace uniquement les grandes réalisations du Gouvernement en matière socio-économique pour le premier semestre 2016.

Le Président de l’Assemblée Nationale a départagé les avis des uns et des autres en promettant d’approcher les juristes pour l’interprétation du terme « évaluation » qui est employé à l’article 163 de la Constitution.

Le Ministère des Finances, du Budget et de la Privatisation, l’Agriculture et de l’Elevage, le Ministère de la Santé Publique et de la Lutte contre le Sida se comptent parmi les 12 qui relèvent de la Deuxième Vice-présidence de la République. A cette liste, il faut aussi ajouter le Ministère de l’Education, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, le Ministère des Postes, des Technologies de l’Information, de la Communication et des Médias, le Ministère de l’Eau, de l’Environnement, de l’Aménagement du Territoire et de l’Urbanisme et le Ministère du Commerce, de l’Industrie et du Tourisme. Enfin, pour clôturer la liste, on notera le Ministère de l’Energie et des Mines, le Ministère du Développement Communal, le Ministère des Transports, des Travaux Publics et de l’Equipement, le Ministère des Droits de la Personne Humaine, des Affaires Sociales et du Genre ainsi que , le Ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Culture.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |