Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Descentes à l’intérieur du pays

Le Premier Vice Président de l’Assemblée Nationale participe à un atelier des responsables politiques

Publié mercredi 12 octobre 2016
parFlorine Mukeshimana
:
JPEG - 53.2 ko
Le Premier Vice Président de l’Assemblée Nationale s’exprime au cours de cet atelier

Le Ministère de l’Intérieur et de la Formation Patriotique a organisé mardi 11 octobre 2016 à Gitega un atelier sous le thème « le rôle des responsables politiques dans l’édification de la paix à travers le dialogue ». Il a vu la participation des partis politiques et les acteurs politiques parmi lesquels le Premier Vice-Président de l’Assemblée Nationale, l’Honorable Agathon RWASA. Le premier présentateur Prosper NTAHORWAMIYE a parlé de l’impact de quelques modèles de dialogues entre Burundais sur le dialogue inter burundais actuel. Une présentation qui était basée sur les différents cadres de dialogues qui ont mis les Burundais sur une même table de dialogue depuis les années 1988.

JPEG - 33.3 ko
Présentation de Prosper NTAHORWAMIYE Commissaire Chargé de l’Education Civique et de la Communication à la CENI

Le constat est que depuis l’indépendance jusqu’à nos jours, il y a eu deux principaux courants politiques et qui se résument en deux blocs antagonistes. Il y a, d’une part, ceux qui sont pour les élections et d’autre part, contre les élections. Le deuxième présentateur Maître Déo NDIKUMANA a parlé du rôle des partis politiques dans l’édification de la paix au Burundi. Il parlé des droits et des obligations des partis politiques en général et a précisé qu’en cas de contentieux, il y a des mécanismes légaux et même extra légaux.

JPEG - 51.2 ko
Vue partielle des participants

Les participants à cet atelier ont à leur tour donné leurs contributions par rapport à ces exposés. Le Premier Vice Président de l’Assemblée Nationale l’Honorable Agathon RWASA a parlé des membres des comités de sécurité qui se font passer pour des agents de sécurité en arrêtant des agents. Il a fait savoir que quelquefois on observe une intolérance politique. Il a précisé que ces obligations et devoirs des partis politiques doivent être respectés.

Il a demandé aux autorités compétentes de corriger toutes ces erreurs pour qu’on s’occupe plutôt du développement. L’Honorable Agathon RWASA a recommandé le respect de la loi. Les interventions des responsables politiques ont tourné sur le financement des partis politiques, le rapatriement du dialogue extérieur, le respect de la loi, l’obligation du Gouvernement de rapatrier les réfugiés burundais, le respect de la loi régissant les partis politiques et garantir l’espace politique à tous les partis politiques.

Lors de la clôture de cet atelier qui s’est déroulé à l’Hôtel Accolade de la ville de Gitega, le Ministre de l’Intérieur et de la Formation Patriotique a déclaré que les leaders politiques devraient s’unir pour consolider la paix et la sécurité. Signalons que la deuxième partie de cet atelier sera organisée dans un proche avenir pour que ces responsables puissent signer une résolution qui leur guidera dans les préparatifs des élections de 2016.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |