Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Descentes à l’intérieur du pays

Le Premier Vice Président de l’Assemblée Nationale s’est associé au centre URUMURI pour son jubilé d’argent

Publié lundi 13 février 2017
parGabby Bugaga
:

Vingt cinq ans jour pour jour, le centre Rumuri est au service des jeunes aveugles, c’est au centre urbain de Gitega à Mushasha qu’a eu lieu ce samedi le 11 février 2017 les festivités marquant le jubilé d’argent du centre URUMURI des non-voyants utilisant la méthode braille. Initié par le Père Vincent GARCIA, missionnaire d’Afrique Espagnol, en collaboration avec Feu Mgr RUHUNA Joachim, ce centre est à l’œuvre depuis 1995.

JPEG - 45.8 ko
Le Premeir Vice Président de l’Assemblée nationale s’adressant au public

Il comprend un cycle classique et un centre de formation professionnelle. Les activités marquant cette journée festive de joie ont été rehaussées par la présence du Premier Vice Président de l’Assemblée Nationale, l’Honorable Agathon RWASA et la Première Vice Présidente du Sénat l’Hon. NJEBARIKANUYE Spès Caritas.

Lors de la messe célébrée à l’occasion de ces cérémonies, l’homélie revenait sur la manière dont les aveugles ne sont pas ceux qui ont un problème de vision mais surtout ceux qui ont un cœur qui agit contre les principes divins. La Directrice Sœur Aline a profité de l’occasion pour présenter le dit centre de part ses réalisations au cours de ces dernières 25 ans. Le nombre d’élèves ayant fréquenté ce centre sont à 250, aujourd’hui ce centre compte 60 enfants, deux ont terminé les humanités au Rwanda, 4 y sont en secondaire et 18 poursuivent leurs études au lycée notre dame de sagesse. L’effectif varie chaque année de 50 à 70 enfants.

JPEG - 53.3 ko
Un jeune lisant la parole de Dieu par la méthode braille

Elle a dit que l’école dispose d’un cycle complet de l’ancien système équivalent à l’école primaire mais, comme il n y a pas de cycle secondaire le centre a organisé un centre pour la formation professionnel, ceci veut dire que l’école dispense des cours spécifiques de mobilité et de développement des sens qui sont une spécialité pour les non voyants. Ils n’ont eu l’autorisation de passer au concours national qu’en 2011-2012, sinon d’autres faisait la formation artisanale de trois ans, une formation sanctionnée par un certificat.

Les effectifs de cette école vont en crescendo depuis la fondation de ce centre dont la sainte Patronne est Sainte Lucie. Leur système d’apprentissage est la méthode braille qui consiste à se servir de doigts pour la lecture. Il est actuellement soutenu par le Ministère de la solidarité, le Diocèse, le PAM et d’autres partenaires mais le centre reste toujours confronté au manque de moyens pour subvenir aux besoins des jeunes élèves.

Le représentant du Ministère de la solidarité a indiqué qu’ils vont continuer à appuyer ce centre combien important pour la catégorie des jeunes non-voyant. En guise de partager la joie avec ce centre, il a indiqué que un dont des vivres dont le haricot et le riz destiné à ces enfants était en cours de route. Outre l’apport en vivres du Ministère de la solidarité, son représentant en ces cérémonies a indiqué que un projet de loi relatif aux personnes avec handicap sera bientôt soumis au Parlement pour adoption.

Autres soucis exprimés par la Sœur Aline Directrice de ce centre c’est le manque des infrastructures qui serviraient à avoir un cycle complet de l’école fondamentale. Les conséquences qui en découlent sont que les élèves non voyants ont du mal à s’adapter dans les écoles classiques étant donné que ces dernières ne disposent pas du personnel enseignant formé en écriture braille, et le taux de réussite chez les non voyants en dépend.

Le Premier Vice Président de l’Assemblée Nationale l’Honorable Agathon RWASA a au nom de l’Assemblée Nationale et en son nom propre remercié la Direction du centre d’avoir pensé à lui adresser une invitation pour cette journée du jubilé. Il a par la suite salué le rôle de l’église catholique dans l’éducation des Burundais sans laquelle nous n’aurions pas des leaders que nous avons aujourd’hui. Selon lui,beaucoup d’entre eux ont fréquenté les écoles des missionnaires, entre autres les séminaires, et les écoles sous convention catholique. Le Premier Vice Président de l’Assemblée Nationale a rappelé que les non voyants ne devraient pas avoir des soucis de voir en soi car les écritures saintes retracent bel et bien que les yeux du cœur sont les très importants.

JPEG - 50.9 ko
Le Premier Vice Président de l’Assemblée nationale remettant la guitare à Soeur Aline Directrice du centre

Au vu et au su des performances qu’ils ont démontré à travers la lecture de l’évangile et les jeux organisés à cette journée, dans la lecture, le Premier Vice Président de l’Assemblée Nationale a félicité les responsables du centre et a rendu hommage aux initiateurs de ce dernier. L’honorable Agathon RWASA a pris note des doléances exprimés et a demandé aux invités présents à la prière de contribuer pour appuyer ce centre. C’est dans ce cadre qu’une somme de plus de 200.OOO fbu a été collectée à cette occasion.

Les compétences ne manquent pas chez ces jeunes non voyants que ce soit dans l’art, musique et leur a demandé de continuer sur cette lancée. Il leur a fait une guitare en promettant de soumettre à son tour les doléances exprimées aux responsables concernés.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |