Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Actualité

Le Premier Vice -Président de l’Assemblée Nationale participe à un atelier organisé par la Commission Vérité et Réconciliation, CVR.

Publié samedi 6 mai 2017
parPetronie Bucumi
:

Comment la même réalité peut-elle être la vérité pour tout le monde ? La reconnaissance de l’autre dans la profondeur de sa douleur, favoriser et promouvoir les espaces de dialogue nécessaires pour que ces souffrances individuelles puissent être partagées afin d’y apporter des solutions. Tels sont les quelques défis qui attendent la Commission Vérité et Réconciliation, si on en croit aux propos des participants à un atelier organisé vendredi 5 mai 2017 par la CVR sous le thème « le rôle de la Commission Vérité et Réconciliation dans la gestion des mémoires blessées ».

JPEG - 68.6 ko
Vue partielle des participants à l’atélier

Etaient également conviés à cet atelier les acteurs politiques dont le Premier Vice du Président de l’Assemblée Nationale, l’Honorable Agathon RWASA , le Secrétaire Général du CNDD-FDD, le Général Evariste NDAYISHIMIYE, le Secrétaire Général de l’UPRONA, Monsieur Olivier NKURUNZIZA et d’autres membres de différentes associations.

Comment dater l’existence des mémoires blessées au Burundi ? Est-ce celle de 1972 ou même avant la colonisation ? ont aussi demandé les participants qui par après ont exhorté la CVR à laisser les gens s’exprimer en toute démocratie.

JPEG - 52.6 ko
Le Secrétaire Général du parti CNDD-FDD exprime son point de vue

Le Secrétaire Général du parti CNDD-FDD, le Général Evariste NDAYISHIMIYE a signalé à l’auguste assemblée que ceux qui ont commis les crimes contre l’humanité sont libres aujourd’hui et cela , à cause du manque de justice. A ce point il y a lieu de souligner aussi le problème de l’impunité. L’Honorable premier Vice président de l’Assemblée Nationale a, dans son intervention , confié qu’il arrive que le pouvoir joue un rôle pour la répétition du cercle vicieux de violences en obligeant la population à ne pas dévoiler la réalité. L’amour d’autrui et du patrie peut apporter un soutien si important à la CVR dans l’accomplissement de ses devoirs, a conseillé l’Honorable Agathon RWASA. Il faut approcher tous les Burundais sans exception aucune, toutes les couches sociales confondues a-t-il souhaité.

JPEG - 45.3 ko
Le premier Vice Président de l’Assemblée Nationale lors de son intervention

Le président de la CVR, Monseigneur Jean Louis NAHIMANA, a fait savoir que le travail qui attend cette commission s’étale sur une période un peu longue alors qu’ils ont un mandat limité.

JPEG - 35.7 ko
Le Président de la CVR répondant aux différentes interventions

Des recommandations ont été formulées pour pouvoir rendre abordable le travail de la CVR.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |