Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Actualité

Le Premier Vice-Président de la République a présenté à l’Assemblée Nationale le Plan d’actions du Gouvernement pour l’exercice 2011 : Domaines relevant du secteur de coordination de la Première Vice-Présidence de la République

Publié mardi 26 avril 2011
parTharza Manirakiza
:

Dans l’ensemble, les Honorables Députés ont apprécié le plan d’action même s’ils ont jugé que les objectifs sont tellement grands pour être atteints par le Burundi, raison pour laquelle certains n’ont pas hésité à poser la question de la provenance des fonds.

L’Honorable Térence Sinunguruza leur a rappelé que les fonds proviennent du budget qu’ils ont eux-mêmes voté auquel s’ajoutent les dons. A propos justement de ces dons, un intervenant a fait un clin d’œil au Gouvernement à propos des vivres en provenance du Japon qui risquent d’être nuisibles à la santé humaine compte-tenu des changements climatiques qui s’y sont abattues. Pire encore, la main toujours tendue des Burundais dégénèrera en fainéantisme alors que le pays est réputé fertile.

La question de sécurité préoccupe aussi les Honorables Députés qui sont du reste déstabilisés par le double langage tenu par le Gouvernement d’une part et par les médias d’autre part. Selon certains élus du peuple, le Gouvernement avance que la sécurité est totale même si elle est parfois perturbée par des bandits armés qui pillent et sèment la terreur ici et là, pendant que les stations de radios diffusent des informations où dans certains coins les populations crient à l’abandon.

Le Premier Vice-Président de la République les a conseillés de distinguer l’information des passions politiques. En tant que Parlementaires, "vous devez savoir que tout ce qui se dit sur la voie des ondes n’est pas vérité d’évangile", a-t-il rappelé avant de les inviter de vérifier chaque fois l’information sur terrain. L’Honorable Térence Sinunguruza a rassuré les Honorables Députés que la sécurité est totale sur tout le territoire burundais excepté dans les deux communes de Kanyosha et Isale de la province de Bujumbura, communes dans lesquelles la Police et la Force de Défense Nationale vont être déployées en grand nombre pour ramener la sécurité coûte que coûte. Sinon, a-t-il nuancé, le Gouvernement est toujours en contact avec les Gouverneurs de province qui rendent journellement compte de l’état sécuritaire de leur ressort. L’exagération des faits est devenue le leitmotiv de certaines stations de radio, a regretté le Premier Vice-Président de la République qui juge que les unes le font par ignorance pendant que les autres sont poussées par des passions politiques.

Pour ce qui est des bandits armés, l’Honorable Térence Sinunguruza a expliqué cet état des faits par la prolifération des armes encore parmi les populations civiles mais a rassuré que cette situation se normalisera au fil et à mesure que le processus de désarmement actuellement en cours produira ses effets.

Vous saurez que le Premier Vice-Président de la République était accompagné par cinq membres du Gouvernement. A côté du Ministre chargés de la Défense Nationale et des Anciens Combattants et celui de la Sécurité Publique, respectivement Général Major Pontien Gaciyubwenge et le Commissaire de Police Principal Alain-Guillaume BUNYONI, on a aussi noté la présence de la Ministre de Justice et Garde des Sceaux, Madame Ancille Ntakaburimvo, la Ministre de la Fonction Publique, du Travail et de la Sécurité Sociale, Madame Annonciata Sendazirasa et le Ministre à la Présidence chargé de la Bonne Gouvernance et de la Privatisation, Monsieur Jean-Baptiste Gahimbare.

Christine Nahimana

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |