Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Actualité

Le Premier Vice-président de l’Assemblée Nationale participe à un atelier organisé par l’Université de Ngozi.

Publié lundi 9 janvier 2017
parArlette Akimana
:
JPEG - 96.4 ko
L’Honorable Agathon RWASA entrain de participer à l’atelier

Jeudi le 5 Janvier 2017, le Premier Vice-président de l’Assemblée Nationale l’Honorable Agathon RWASA, a participé à un atelier sur l’apprentissage universitaire au service de l’éducation à la paix organisé par l’Université de Ngozi.

JPEG - 86.2 ko
L’atelier a été ouvert par l’Ombudsman Burundais

Cet atelier a été ouvert par l’Ombudsman du Burundi l’Honorable Edouard NDUWIMANA et a vu la participation des Parlementaires élus dans la circonscription de Ngozi,dont l’Honorable Agathon RWASA Premier Vice-président de l’Assemblée Nationale , des cadres de l’administration, des professeurs de différentes universités œuvrant au Burundi,ainsi que les étudiants.

Dans son mot d’accueil, le conseiller principal du Gouverneur de la province Ngozi a indiqué que l’administration salue les prestations de l’Université de Ngozi et apprécie la prise en compte de l’éducation à la paix à l’Université de Ngozi.

JPEG - 86.8 ko
Vue des participants à l’atelier

Quant au Recteur de l’Université de Ngozi, il a fait savoir que le Burundi a beaucoup souffert des conflits répétitifs, raison pour laquelle l’Université de Ngozi est entrain de former des cadres et artisans de la paix et de l’unité. Il a indiqué que ce programme est appuyé par l’Université de Colorado qui a déjà formé quatre professeurs de l’Université de Ngozi en matière de paix et de réconciliation et qui a envoyé le formateur pour cet atelier.

Dans son discours, l’Ombudsman du Burundi l’Honorable Edouard NDUWIMANA, a indiqué que ce thème choisi cadre avec les missions de l’Institution de l’Ombudsman. Il s’est dit heureux et réconforté de constater que la famille scientifique s’implique à l’éducation à la paix. Il a encouragé l’Université de Ngozi à continuer à mettre en place ce programme para-universitaire, ce qui montre que les responsables de cette institution ont compris que la science doit être au service de l’humanité. L’Honorable Edouard NDUWIMANA a indiqué que les jeunes peuvent être des artisans de la paix comme ils peuvent la perturber, s’ils sont mal éduqués. Il a ajouté qu’actuellement, le monde fait face à beaucoup de défis et que des jeunes et scientifiques doivent contribuer à la promotion de la paix. Il a souhaité que cette matière en rapport avec l’éducation à la paix et l’amour de la patrie soit incluse dans le cursus des universités.

JPEG - 82.4 ko
L’Honorable Agathon RWASA entrain de s’adresser à la presse

Après la séance d’ouverture de cet atelier, le Premier Vice-président de l’Assemblée Nationale a donné une interview à la presse au cours duquel il a salué l’organisation de cet atelier autour de ce thème lié à l’éducation à la paix. Il s’est dit confiant qu’il y aura une valeur ajoutée puisque si l’on développe le sens de promouvoir la paix et la cohésion sociale, chacun pourra prendre conscience de son rôle à la promotion de la paix. Il a demandé que ce programme s’étende jusque dans les écoles secondaires.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |