Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Actualité

Le Président de l’Assemblée Nationale rehausse de sa présence les cérémonies de la célébration du Jubilé d’Argent du Petit Séminaire « Reine des Apôtres » de CIYA.

Publié dimanche 29 novembre 2015
parArlette Akimana
:

« Unissons nos forces pour une éducation humaine, chrétienne et intellectuelle d’excellence en vue du développement intégral ». C’est sous ce thème qu’a été célébré le samedi 28 novembre 2015, le Jubilé d’Argent du Petit Séminaire « Reine des Apôtres » de Ciya.

JPEG - 46.9 ko
Célébration de la messe

Le Président de l’Assemblée Nationale avait représenté le Gouvernement dans ces cérémonies riches en couleurs qui ont débuté par une messe d’action de grâce.

25 ans d’existence pour une personne est une occasion propice de jeter un regard rétrospectif sur les activités déjà accomplies avec le but de se redresser dans l’avenir, a prêché, dans son homélie, Monseigneur Georges BIZIMANA. Tout en reconnaissant l’opportunité de rendre grâce à Dieu pour ce Jubilé d’Argent du Petit Séminaire, il s’est appuyé sur le passage de la Bible qui dit que le vrai jubilé se fête à 7ans fois 7, pour expliquer que le 50ème année est une année sainte consacrée à louer le Tout-Puissant et à rendre témoignage à la justice.

Depuis 1990, le Petit Séminaire de Ciya enregistre à son actif 1.165 élèves dont les 3 % sont devenus prêtres. Cet effectif n’est pas insignifiant puisqu’il existe beaucoup de prétendants mais peu d’élus, a indiqué l’Evêque Coagiteur du Diocèse de Bubanza qui a ajouté que la saveur du sel ne dépend pas de la quantité mais de la qualité.

Construire le couvent des prêtres et les homes des enseignants, clôturer toutes les façades de l’établissement, former les enseignants et les élèves en Informatique après avoir acquis des ordinateurs, étendre le cycle inférieur et instaurer le système de l’Ecole Fondamentale ; voilà quelques projets que le Petit Séminaire de Ciya compte réaliser à court terme, comme l’a souhaité Monseigneur Georges BIZIMANA qui n’a pas manqué de prodiguer des conseils aux uns et aux autres.

D’abord, aux parents des séminaristes, il leur a suggéré de s’imposer, car, a-t-il expliqué, certains parents n’osent pas affronter leurs enfants qui sont au secondaire. Ensuite, aux séminaristes, il leur a recommandé la prière, la lecture et l’intériorisation des Ecritures Saintes ainsi que l’engouement des Sacrements.

Enfin, aux enseignants, il leur a rappelé que c’est par leur intermédiaire que Dieu agit dans ces séminaristes. Il leur a alors exhorté de former intellectuellement les séminaristes pour qu’ils soient bien outillés dans le but de former, à leur tour, spirituellement les chrétiens. Pour ce faire, ils doivent éviter à ces séminaristes toute distraction pour qu’ils ne soient pas égarés.

JPEG - 43.6 ko
Le Président de l’Assemblée Nationale prononçant son discours

Dans son allocution, le Président de l’Assemblée Nationale a rendu hommage au Petit Séminaire de Ciya qui est venu au secours des élèves des deux provinces de Bubanza et Cibitoke. Pour l’Honorable Pascal NYABENDA qui a confié dans le temps un enfant à cet établissement, le Petit Séminaire de Ciya est une fierté pour le Diocèse par son enseignement de qualité.

Le Gouvernement du Burundi salue la contribution de l’Eglise Catholique en matière d’éducation, a-t-il renchéri avant de transmettre le cadeau qui lui avait été envoyé par le Président de la République. Le Numéro Deux Burundais a terminé son discours en proposant au Diocèse de Bubanza quelques volets dans lesquels il pourrait intervenir comme la construction d’une école technique d’excellence du moment qu’il s’avère que l’enseignement technique est le moteur du développement et l’implantation d’une université.

JPEG - 60 ko
L’ambiance était à son comble

Avant de partager un verre d’amitié, l’Evêque Coagiteur du Diocèse de Bubanza a octroyé des cadeaux à certains individus notamment le fondateur du Petit Séminaire de Ciya, l’Archevêque Evariste NGOYAGOYE qui était alors Evêque du Diocèse de Bubanza. Il était dignement empêché comme tous les autres Evêques du Burundi qui avaient fait le déplacement qui les a menés en Ouganda pour rencontrer sa Sainteté le Pape François, comme l’a révélé le Nonce Apostolique.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |