Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Actualité

Le Président de l’Assemblée Nationale s’est entretenu avec la Mission d’Information Parlementaire de l’Union Interparlementaire et du Forum des Parlements de la CIRGL.

Publié lundi 22 février 2016
parArlette Akimana
:
JPEG - 101 ko
Le Président de l’Assemblée Nationale l’Honorable Pascal NYABENDA accueillant le Président du Sénat Kenyan l’Honorable Daniel EKWEE ETHURO

Le lundi 22 Février 2016, le Président de l’Assemblée Nationale l’Honorable Pascal NYABENDA, a reçu en audience la Mission d’Information Parlementaire de l’Union Interparlementaire et du Forum des Parlements de la CIRGL, conduite par le Président du sénat kenyan Hon. David EKWEE ETHURO. Il était accompagné par ses deux Vice-Président et les Députés membres des commissions permanentes.

Les échanges étaient donc centrés essentiellement sur la stabilité politique au Burundi.

JPEG - 149.4 ko
Vue partielle des Délegations

Le Président de l’Assemblée Nationale l’Honorable Pascal NYABENDA, a insisté sur le dialogue inter burundais et a demandé tout le soutien de la CIRGL pour cette activité. Néanmoins, il a ajouté que les putschistes et les groupes terroristes ne peuvent pas participer à ce dialogue. Ils doivent d’abord passer devant la justice, a-t-il ajouté.

JPEG - 122.7 ko
Le Président de l’Assemblée Nationale expliquant la situation politico-sécuritaire au Burundi

Quant aux questions sécuritaires, l’Honorable Président de l’Assemblée Nationale a indiqué que les forces de l’ordre sont à l’œuvre pour consolider la paix et la sécurité et qu’il y a une nette amélioration par rapport aux mois passés.

Il a réaffirmé qu’il n’y aura jamais de génocide au Burundi comme certains l’ont annoncé. En effet, a indiqué l’Honorable Pascal NYABENDA, les institutions du pays sont constituées de toutes les composantes ethniques, conformément aux prescrits de l’Accord d’Arusha. Les Forces de l’ordre sont constituées de 50% de Hutu et de 50% de Tutsi, est-ce que un génocide serait-il possible, s’est demandé l’Honorable Pascal NYABENDA.

L’Honorable Président de l’Assemblée Nationale a aussi dénoncé l’attitude du Rwanda qui contribue à la déstabilisation du Burundi. Il leur a demandé de faire des pressions à ce pays pour qu’il arrête ces actes de provocation.

JPEG - 154.3 ko
Vue partielle des membres des deux délegations

Le Président de l’Assemblée Nationale a fait savoir aux membres de la mission que le Burundi et la RDC ont fait une déclaration conjointe au Conseil de Sécurité de l’Union Africaine pour dénoncer les actes de provocation du Rwanda.

Quant au Chef de la délégation, l’Honorable David EKWEE ETHURO, il a confirmé que seul le dialogue peut résoudre la crise politique au Burundi et a encouragé le pays à continuer dans cette voie.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |