Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Descentes à l’intérieur du pays

Le Président de l’Assemblée Nationale au côté des Chrétiens de la Paroisse Musigati

Publié dimanche 15 janvier 2017
parFlorine Mukeshimana
:

Dans une messe dominicale du 15 janvier 2017, le Président de l’Assemblée Nationale Très Honorable Pascal NYABENDA et son épouse, quelques élus du peuple de la circonscription de la province Bubanza et le Gouverneur de la Province Bubanza se sont joints aux chrétiens de la Paroisse Bubanza.

JPEG - 143.8 ko
Le Président de l’Assemblée Nationale et son épouse chantant la gloire du Seigneur pendant la messe

Dans son homélie, le Curé de la Paroisse Musigati s’est appuyé sur le texte de l’Évangile selon saint Jean : « Voici l’Agneau de Dieu, qui enlève le péché du monde ». Dans ces écritures saintes, Jean Baptiste le baptiseur annonçait aux croyants que Jésus l’enfant de Dieu est la lumière et le salut pour le monde. Jésus est aussi source de paix et de sécurité pour tout croyant a-t-il ajouté. Il a en outre rappelé que les chrétiens doivent cohabiter pacifiquement comme des frères et sœurs qui ont de commun le seul chemin du salut. Il ne faut pas s’entredéchirer alors que nous sommes des chrétiens a-t-il martelé.

JPEG - 107.6 ko
Le curé de la paroisse prêchant la parole de Dieu

A la fin de la messe, le Curé de la Paroisse Musigati a présenté brièvement au Numéro Deux Burundais ses principaux projets et lui a demandé son soutien. Cette Paroisse qui compte plus de 50 mille chrétiens a des projets de développement, la consolidation de la paix et de la sécurité. Elle a aussi des projets de sensibiliser les ménages de faire l’hygiène source de bonne santé.

S’adressant aux chrétiens, le Président de l’Assemblée Nationale Très Honorable Pascal NYABENDA a lui aussi insisté sur la parole du jour. Il a rappelé que les chrétiens sont le sel de la terre et la lumière du monde et qu’il faut beaucoup méditer sur ces deux choses. Il a aussi insisté sur le rôle des ménages dans le développement familial et du pays en général. Vue partielle des chrétiens Le principal handicap pour le développement est que les producteurs sont minimes par rapport aux consommateurs. Le Numéro Deux Burundais a profité de cette occasion pour prodiguer des conseils aux jeunes. Ils leur a conseillé d’aider leurs parents dans les travaux champêtres. Les travaux champêtres ne détruits pas vos diplômes et ne font pas reculer vos connaissances a-t-il déclaré. Il les a conseillé de faire l’élevage de petits bovins ce qui contribue à l’augmentation du patrimoine familial.

Le Numéro Deux Burundais a recommandé aux jeunes d’acheter des bovins qui contribueront au développement au lieu de se procurer des téléphones portables . Enfin, il a promis des uniformes à la chorale et aux membres du comité paroissial de Musigati. Il a aussi promis qu’il continuera d’appuyer dans les différents projets de la Paroisse.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |