Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Descentes à l’intérieur du pays

Le Président de l’Assemblée Nationale a inauguré le centre de collecte de lait de Bukeye et l’Ecole secondaire de Nyarucamo

Publié vendredi 20 juillet 2012
parChristine Nahimana
:

Le 19 juillet 2012, le centre de collecte de lait de Bukeye et le Lycée d’excellence de Nyarucamo ont été inaugurées par l’Honorable Président de l’Assemblée Nationale.

Au chef-lieu de la commune de Bukeye, le représentant de la succession Innocent Nzorigenda, en invitant le Président de l’Assemblée Nationale à inaugurer solennellement le centre de collecte de lait, a précisé que la ferme fonctionnait déjà mais que l’unité de transformation est récente.

Après avoir coupé le ruban symbolique, l’Honorable Pie Ntavyohanyuma a, dans une visite guidée, parcouru la ferme qui contient 250 vaches de race frisonne. Il a aussi vu un taureau de 2 tonnes 250kg à travers lequel toutes les vaches de la ferme sont inséminées. Le lait est immédiatement conservé dans deux réfrigérateurs dont les capacités sont respectivement de 300 et 1.200 litres.

Outre les trayeuses mécaniques, cette ferme de 300 travailleurs dispose aussi des bidons de 50 et 20 litres. Etant donné que le lait produit par la ferme ne satisfait pas les besoins, le centre achète une autre quantité à raison de 600 francs par litre aux éleveurs de la région. Des abonnés directs viennent s’approvisionner à la ferme.

Le Président de l’Assemblée Nationale s’est ensuite rendu à la localité de Nyarucamo dans la même commune de Bukeye où l’Honorable Jérémie Ngendakumana, appuyé par les populations, a fait construire une école secondaire.

L’administrateur communal a souligné que cette école est le fruit des efforts fournis conjointement par les natifs et les populations de la place. L’administrateur Espérance Nzeyimana a alors invité le Président de l’Assemblée Nationale à inaugurer solennellement cet établissement scolaire.

Le gouverneur de la province de Muramvya, dans son discours, a commencé par souhaiter la bienvenue aux hôtes de marque. Il a invité les populations à applaudir le Président de l’Assemblée qui a toujours été à leurs côtés. C’est un honneur que le Président de cette haute institution ait préféré Bukeye, a renchéri l’Honorable Oscar Ndayiziga avant d’inviter tout un chacun à comparer le point de départ et celui d’arrivée pour mesurer le progrès. Nous sommes ici ravis grâce aux œuvres réalisées par les populations avec l’appui de l’Honorable Jérémie Ngendakumana, s’est-il encore réjoui.

L’Honorable Jérémie Ngendakumana s’est beaucoup investi, à commencer par Nyarucamo, a renchéri le Gouverneur de la province de Muramvya qui a souhaité à tout un chacun de lui emboîter le pas. Se référant à la sainte Bible, l’Honorable Oscar Ndayiziga a prié pour quiconque a contribué, quelque soit sa part. Il a terminé en louant l’Honorable Jérémie Ngendakumana qui n’a pas laissé sa commune natale au niveau où il l’a trouvé.

Prenant la parole à son tour, l’Honorable Jérémie Ngendakumana a souhaité à tout le monde la bienvenue à Nyarucamo qui était tout en liesse. Retraçant l’historique de la localité, le représentant du peuple a précisé que Nyarucamo avait une petite école qu’on surnommait de la brousse parce qu’elle ne contenait que la première année, les élèves devant poursuivre le primaire ailleurs comme à Bukeye. Il a pris comme témoin quelques natifs qui se sont levés pour saluer l’assemblée présente.

Fruit des efforts des populations, cette école a mobilisé tout le monde, à commencer par le gouverneur de province jusqu’à la communauté Batwa en passant par les mouvements des jeunes et les corps de sécurité. Il a particulièrement remercié l’administrateur communal qui a voulu prêter un camion benne sans oublier un bienfaiteur qui leur a vendu des matériaux de construction à un prix abordable et qui a même donné gratuitement cinq tours de graviers. Rappelant que la paroisse de Bukeye leur a cédé le terrain, l’Honorable Jérémie Ngendakumana en a profité pour adresser ses vifs remerciements au curé de celle-ci pour cette contribution inestimable. Il a également fait un pari de transformer l’école en régime d’internat, étant donné que la localité se trouve à la croisée des chemins. En effet, a-t-il fait savoir, Nyarucamo se trouve à la fois à 9km et de Bukeye et de Mbuye. Cet établissement qu’il a promis de rendre excellent deviendra la pépinière des futurs cadres dans ce sens que le projet est de recueillir les meilleurs lauréats des communes environnantes, Muramvya, Butaganzwa, Rango, Giheta, Ndava, Mutaho et Bugendana. Il reste confiant que tout est possible avec les efforts conjugués des anciens et des amis de l’école, a dit l’Honorable Jérémie Ngendakumana qui a promis de ne rien ménager pour que l’école débute en septembre prochain au moins avec 2 ou 3 niveaux, même si le besoin des bancs pupitres se fait toujours sentir.

Le Président de l’Assemblée Nationale, dans son discours, a commencé par exprimer sa joie d’être à Nyarucamo. Rappelant que, la veille à Kayanza, quelqu’un lui avait demandé où se cachait ce talent des populations les années antérieures, l’Honorable Pie Ntavyohanyuma a avoué que c’est à son tour le cas de poser cette question au regard des réalisations des natifs de Bukeye.

Tout en louant Dieu, il a aussi avoué qu’il est l’envoyé du Président de la République dans le cadre de la célébration du cinquantenaire de l’Indépendance du Burundi. Il a également mentionné que l’exemple vient du Chef de l’Etat qui a déjà sillonné toutes les communes du pays pour sensibiliser les populations de s’atteler aux travaux de développement communautaire ; actuellement les collines qu’il n’a pas encore visitées se comptent sur les doigts, s’est-il réjoui.

Remerciant les administratifs de la province à tous les échelons pour leur bon accueil ainsi que le conseil communal et les populations de Bukeye pour leurs réalisations, depuis le 7 juillet, le Gouvernement, par le biais des hautes autorités du pays, se joint aux populations en inaugurant des œuvres réalisées dans le cadre de la célébration de cette cérémonie, a ajouté le Président de l’Assemblée Nationale.

Selon l’envoyé du Président de la République, deux œuvres ont été inaugurées en commune de Bukeye, à savoir la ferme appartenant à la succession Innocent Nzorigenda et le Lycée de l’Excellence de Nyarucamo. De telles œuvres mènent directement au développement. En effet, a-t-il expliqué, il serait biaisé de parler d’indépendance pour un pays qui compte sur l’extérieur. C’est la raison pour laquelle ces travaux de développement renforcent l’indépendance.

Cependant, a-t-il regretté, ces 50 ans d’indépendance ont été jonchés par des soubresauts de longue durée dont les guerres fratricides. Citant un passage de l’hymne national, il s’est réjoui que le pays n’ait pas demeuré dans le gouffre. En 2000, l’Accord d’Arusha a été le socle de la Constitution du Burundi. Depuis 2005, la paix et la sécurité règnent sur toute l’étendue du territoire burundais, a-t-il précisé avant d’insister que la transparence qui caractérisent les élections au Burundi a une renommée au niveau international.

Parlant de la ferme moderne de Bukeye, le Président de l’Assemblée Nationale a démontré sa grande utilité dans un pays essentiellement agricole comme le Burundi. La ferme renforce le bon voisinage entre les agriculteurs et les éleveurs, les vaches stabilisées n’attrapent pas des maladies et donnent du fumier de bonne qualité, les populations trouvent de l’emploi, a dit l’Honorable Pie Ntavyohanyuma comme pour encourager les autres hommes d’affaires à emboîter le pas à la succession Innocent Nzorigenda.

La 2ème œuvre, l’école secondaire de Nyarucamo est en matériaux durables, s’est-il réjoui en remerciant l’Honorable Jérémie Ngendakumana qu’il connaît du reste pour sa bravoure.

JPEG - 78.1 ko
Coupure du ruban par l’Hon. Président de l’Assemblée Nationale Pie NTAVYOHANYUMA

Cet établissement secondaire contribuera énormément à la résolution de grands défis dont la scolarisation des enfants, a dit le Président de la Chambre Basse du Parlement avant d’ajouter que comparativement avec l’an 1962, actuellement un pas de géant a été franchi dans tous les domaines. Le pays compte beaucoup d’intellectuels nationaux, des professeurs, des médecins spécialistes, des magistrats et des procureurs, a-t-il dit en démontrant que la scolarisation est le grand pilier de l’indépendance. Il a aussi exhorté les populations de bien entretenir cet établissement scolaire. Il a également loué l’attitude des natifs de Bukeye qui avaient d’ailleurs répondu nombreux aux cérémonies. C’est un bon geste que de retourner à ses origines, les a-t-félicités avant de souhaiter que dans les 50 ans à venir l’école soit en étages.

Les cérémonies se sont clôturées par la remise des prix à l’Honorable Jérémie Ngendakuma et à l’administrateur de Bukeye, Espérance Nzeyimana.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |