Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Actualité

Le Président de l’Assemblée Nationale a participé aux cérémonies marquant la Commémoration du 20ème anniversaire de l’assassinat du Président Melchior Ndadaye le 21 octobre 2013

Publié mercredi 23 octobre 2013
parKabura Elidad
:

La célébration du 20ème anniversaire de l’assassinat du Président Melchior Ndadaye a débuté par une messe en son mémoire et en mémoire de toutes les victimes de la guerre civile qui a suivi sa mort.

JPEG - 53.1 ko
A la Cathédrale Régina Mundi : à gauche, le Président de l’Assemblée Nationale du Burundi, au milieu la Présidente de l’EALA, à droite le Président du Sénat du Burundi

Avaient participé aux cérémonies, le Président de la République du Burundi, S.E.M. Pierre Nkurunziza , le Président de l’Assemblée Nationale, le Très Honorable Pie Ntavyohanyuma, le Président du Sénat, les Très Honorable Gabriel Ntisezerana, la Présidente de l’EALA, la Très Honorable Margaret Nantongo Zziwa, le Secrétaire Général de l’EAC, Docteur Richard Sezibera, les parlementaires, les membres du Gouvernement, les hauts cadres de l’Etat, de la Magistrature et des Forces de Défense et de Sécurité, les représentants du corps diplomatique, les familles des victimes du Coup d’Etat sanglant de 1993, les partis politiques agréés au Burundi, ainsi que d’autres invités d’honneur.

Dans son homélie à la Cathédrale Regina Mundi, l’Archevêque du Diocèse de Bujumbura, Monseigneur Evariste Ngoyagoye, a rappelé que l’assassinat du Président Melchior Ndadaye a laissé aux Burundais un triste souvenir. Mais avec les amis du pays, Monseigneur Evariste Ngoyagoye a fait savoir que le Burundi a retrouvé son espoir. « Si nous sommes tombés dans la haine, c’est parce que pendant longtemps, elle a été cultivée comme une plante », a-t-il regretté.

Et de rappeler qu’au-delà de l’intérieur de cette haine, il y a le malin qui sème la zizanie en passant par la jalousie, la haine et tout ce qui peut tenter toute création humaine. Il a terminé en demandant aux hommes politiques d’éviter la communication violente pour que les élections de 2015 soient l’espoir de la paix et non de l’angoisse comme celles de 1993.

Après cette célébration eucharistique, les dignitaires du pays, ainsi que les invités d’honneur, se sont rendus au Mausolée des Martyrs de la Démocratie où repose le Héros de la démocratie pour y déposer les gerbes de fleures. et réécouter le discours de Feu Président Melchior Ndadaye après la victoire de son Parti Sahwanya-Frpdebu aux élections présidentielles du 1er juin 1993.

JPEG - 66.6 ko
Dépot d’une gerbe de fleurs par S.E Pierre Nkurunziza et Son Epouse

Le Président de l’Assemblée Nationale, le Très Honorable Pie Ntavyohanyuma avait aussi pris part à ces cérémonies.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |