Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Audiences

Le Président de l’Assemblée Nationale reçoit l’Ambassadeur de la France au Burundi

Publié vendredi 6 décembre 2013
parClarisse Biraronderwa
:

Le Président de l’Assemblée Nationale a accordé, dans l’avant-midi de ce 06 décembre 2013, une audience à l’Ambassadeur de France au Burundi qui vient d’être nommé pour représenter son pays au Burundi, Monsieur Gerrit Van Rossum.

JPEG - 49.3 ko
L’Ambassadeur de la France au Burundi écrit dans le livre d’or

L’Ambassadeur vient de passer presque deux mois dans ses fonctions de représenter son pays au Burundi, il venait pour une visite de courtoisie. Le Très Honorable Pie Ntavyohanyuma a exprimé sa satisfaction pour les bonnes relations qui existent entre la République de la France et la République du Burundi, plus particulièrement les relations de coopération qui existent entre les Assemblées Nationales de leurs pays respectifs.

Le Président de l’Assemblée Nationale a fait part à son hôte qu’il existe au sein des deux Parlements un groupe d’amitié. Au Burundi, ce groupe d’amitié est présidé par le Deuxième Vice-Président de l’Assemblée Nationale. Il a aussi fait savoir que l’Assemblée Nationale du Burundi, à travers l’Assemblée des Pays Francophone (APF), bénéficie de la coopération avec la France.

L’ambassadeur Gerrit Van Rossum a saisi cette occasion pour féliciter le Président de l’Assemblée Nationale de la responsabilité que l’Assemblée Nationale vient d’endosser pour organiser le dialogue avec tous les acteurs politiques sur le projet de loi portant révision de certaines dispositions de la Constitution de la République du Burundi. Il a encouragé l’institution de continuer dans cette voie.

Le Président de l’Assemblée Nationale lui a assuré que l’Assemblée Nationale ne travaille pas dans l’unilatéralisme. Un processus de consultation de différents acteurs politiques avant l’analyse des lois importantes a toujours été initié. Pour la révision de la Constitution, il a fait savoir qu’un atelier de deux jours sera organisé dans le but de recueillir les avis et considérations des différents acteurs sociopolitiques sur le projet de loi en question. Ces avis et considérations seront pris en compte par la Commission permanente saisie au fond lors de l’analyse de ce projet de loi.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |