Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS

Le Président de la Chambre Basse du Parlement prend part à la marche manifestation pour la paix en province de Bubanza

Publié dimanche 14 mai 2017
parNikiza Providence
:

Deux ans jour pour jour viennent de s’écouler, que les ennemis de la démocratie ont failli renverser les institutions démocratiquement élues, c’était le 13 mai 2015. A l’occasion de la commémoration de cet anniversaire, une marche manifestation a été organisée au niveau de tout le pays pour contester contre tous ceux qui ont voulu remettre en cause la volonté du peuple Burundais.

JPEG - 117.3 ko
Vue partielle de la population en marche manifestation

Le Président de l’Assemblée Nationale s’est lui aussi associé à la population de Bubanza dans cette marche manifestation. Depuis le stade jusqu’au marché central de Bubanza où ont été prononcés différents discours, la population en marche scandait des slogans s’inscrivant en faux contre les putschistes, mais saluant plutot la bravoure et le patriotisme des forces de la défense et de l’ordre qui ont tout fait pour protéger le pays et ont pu déjouer la tentative de renversement du pouvoir .

La population chantait également la bravoure du Président de la République qui n’a pas trahi son peuple et qui a jugé bon de retourner au pays malgré la tension liée aux échos du coup d’état qui se faisait remarqué partout dans le pays. A travers les pancartes, la population demande au Gouvernement qu’il y est un boulevard du 13 mai dans la capitale Bujumbura, que la journée du 13 mai soit instituée comme la journée immémoriale. La population demande également la révision de la constitution burundaise en se référant toujours sur les souhaits de la population tels qu’ils ont été émis au cours du dialogue inter burundais.

Le gouverneur de la province Bubanza Tharcisse NIYONGABO a lu le discours de circonstance émanant du ministère de l’intérieur. Ce discours revient notamment sur les coups d’état qu’a connu le Burundi dans son histoire et ses conséquences.

JPEG - 68 ko
Le Président de l’Assemblée Nationale s’adressant à la population

Ces coups d’état ont été toujours poursuivis par des crises politiques qui ont endeuillé le Burundi a ajouté Tharcisse Niyongabo. Le Président de l’Assemblée Nationale a, dans son allocution, fait comprendre à la population que le coup d’état manqué du 13 mai 2015 a laissé ses commanditaires et la communauté internationale comprendre que le peuple Burundais est uni en sa diversité ethnique, religieuse ou politique et qu’il a déjà franchi une étape satisfaisante en matière de la démocratie. Aujourd’hui, Seules les urnes peuvent permettre quelqu’un à accéder au pouvoir, a confié le Très Honorable Pascal NYABENDA avant de signaler que la voie des putschs est sans issue.

Le Président de la Chambre basse du Parlement burundais a aussi signifié que ceux qui ont tenté de renverser le pouvoir n’avaient aucun autre objectif que de verser le sang du peuple et de mettre en échec le processus électoral de 2015. Par la grâce divine, ces ennemis de la démocratie ont échoué et aujourd’hui le Burundi dispose des institutions élus démocratiquement, s’est réjoui le Numéro Deux Burundais avant de préciser que ces institutions sont à l’œuvre et ne se préoccupent que du bien-être de la population.

JPEG - 136.9 ko
vue de profil de la population en train de suivre le discours

Ainsi, le Très Honorable Pascal NYABENDA a exhorté la population de soutenir ces institutions et de manifester l’esprit patriotique en tout et partout. Ceci reflète donc la contribution de tout citoyen en ce qui concerne le développement économique du pays, a-t-il martelé. Il leur a également conseillé de lutter contre la fraude et la corruption car, a-t-il renchéri, ces dernières constituent les obstacles majeurs du développement du pays.

Signalons que avant cette marche de soutenir les institutions démocratiquement élues, le Président de la Chambre Basse du Parlement burundais s’était associé à la population de Bubanza dans les travaux de construction du chainage inférieur du stade moderne de Bubanza.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |